À QUAND NOTRE  »FINDHORN » QUÉBÉCOIS ? MOI JE SUIS PARTANT.

JE SOUHAITE QUE CET EXEMPLE DE VIE DONNE LE GOÛT ET L’IDÉE  AUX DÉVELOPPEURS DE PROJETS D’INSTAURER UNE TELLE FAÇON DE VIVRE EN SANTÉ ET AU NATUREL DANS LE PARTAGE. EN PLUS C’EST ÉCOLOGIQUE ET SPIRITUEL.

À PARTAGER SANS RESTRICTION.

MERCI DE VOTRE ATTENTION

VOTRE HÔTE.

http://batirdesalternatives.wordpress.com/tag/findhorn/

ARCHIVES DE TAG: FINDHORN

Findhorn Fondation : Ecosse, U.K.

Publié le avril 3, 2013

Aller au contenu principal

Aller au contenu secondaire

SAM_1682imagesCA1KA99EFindhorn Fondation

Findhorn Village

Moray, Scotland, IV36 3TZ

Royaume Unis

Idéologie commune : spiritualité, écologie.

Revenu : partagé et indépendant.

Située tout au nord de l’écosse, dans la baie de Moray, la Fondation Findhorn est un éco-village et une communauté spirituelle qui regroupe 320 membres.

Tout a commencé en 1962 quand Peter et Eileen Caddy, leur trois enfants et Dorothy Maclean, ex employés de l’hôtel 4 étoiles de Cluny Hill se retrouvant sans emploi et sans argent vinrent s’installer sur la baie de Findhorn avec leur caravane. Petter eu l’idée de commencer un jardin potager afin de nourrir ces six personnes alors qu’il n’avait aucune connaissance en agriculture et que la terre était très sableuse et pauvre. Tous les trois avaient suivi pendant plusieurs années un discipline spirituelle proche du chamanisme et pratiquaient donc différentes méditations journalière quand un jour Eileen commença à entrer en contact avec les espris de la nature qu’elle appela d’abord « Anges » puis « Dévas ». Ces derniers lui donnaient des instructions sur comment cultiver le jardin! Eileen et Petter commencèrent à appliquer ces instructions et obtenirent d’incroyables résultats dont le fameux choux de 40 pound! Le jardin commença alors à être connu dans la région et les visiteurs affluaient pour essayer de comprendre comment ces légumes faisaient pour pousser sur ces terre si pauvres! Le premier jardin de Findhorn était né ainsi que le début d’une incroyable histoire.

SAM_1775

Ici la caravan d’origine d’Eileen et sa famille et le premier jardin de Findhorn

Bien sûr, quand Eileen, Petter et Dorothy commençairent à dire qu’ils obtenaient ces informations directement des esprits de la natures et des plantes, certains les ont concidéré comme des « hallucinés » mais certains intrigués ont voulu apprendre ces techniques. Les personnes se rapprochaient petit à petit de ce fameux jardin et c’est ainsi que la communauté nait. En 1970 ils craient l’ »University of Light » (université de la lumière) et en 1972 la Fédération de Findhorn! En 1975, la Fondation achète l’hôtel Cluny Hill (comble de l’histoire : souvenez vous c’est cet hôtel même qui a mis à la porte nos 3 pionniers!!!) qui sert maintenant de lieu de vie communautaire et à accueillir les visiteurs et stagiaires.

Aujourd’hui la Fondation de Findhorn est une communauté prospère qui organise plus de 200 cours par an, différents séminaires, édite des livres traduits en différentes langues, accueille des milliers de visiteurs, est le siège de différentes organisations et initiatives et est une source d’inspiration pour d’autres groupes.

Elle a célébré ses 50 ans en 2013.

imagesCAF2GDLD

Findhorn explore un nouveau chemin de vie qui s’exprime à travers des valeurs spirituelles et holistiques appliquées à la vie de tous les jours afin d’aider à créer un monde meilleur et durable. Ici, les personnes sont unies par le désir de vivre, travailler et étudier ensemble. Cela s’exprime à travers le partage, l’expérience de la vie communautaire, la création d’un écovillage et d’un centre d’éducation permettant de transmettre les valeurs qui les animent et favoriser la cocréativité et coévolution.

sans-titreLa communauté spirituelle devient un éco-village!

Le nombre de personnes intéréssées par Findhorn augmentent d’années en années. Certain quittent la communauté mais veulent rester en contact ou ont l’idée de monter d’autres organisations et entreprises, d’autres ne sont pas près à s’engager dans la communauté mais veulent quand même y prendre part, c’est ainsi que petit à petit se créait une sorte de ceinture autour de la communauté. Aujourd’hui à Findhorn on parle de Findhorn Cluny, Findhorn le park, Findhorn le village. Il existe tout un réseau autour de Findhorn ainsi que d’autres communautés comme celle de l’île de Iona et Errad.

C’est au début des années 90 que la Fondation prend son orientation de développement durable avec le choix de construction écologique, de mise en place d’éoliennes pour la production d’électricité, un système de traitements des eaux usées par les plantes…

Il y a différents moyens de vivre à Findhorn :

– être résident : les personnes qui font le choix d’être résident à temps plein habitent et travaillent pour la communauté et la fondation. Ils travaillent environ 40 heures par semaine dans différents secteurs qu’ils choisisent non pas en fonction de leurs aptitudes professionnelles mais de leurs envies (jardin, cuisine, secrétaria, maintenance, entretien…) et vivent à l’intérieur de la communauté. Ils reçoivent un petit salaire plus de l’ordre d’argent de poche.

– travailler pour la fondation mais vivre à l’extérieure de sa communauté : dans ce cas les personnes travaillent pour la fondation, reçoivent un salaire et vivent à proximité selon leur choix. C’est plus souvent des personnes qui ont vecu pendant un certain temps en tant que résident et qui souhaitent être un peu plus indépendant.

– vivre proche de la Fondation et être juste membre : en effet beaucoup de personnes partageant les idées spirituelles et écologiques véhiculé par la fondation et souhaitant participer au développement du lieu et l’enrichire mais ne peuvent pas ou ne sont pas prêts à franchir le pas de vivre en communauté choisisent de s’intaller à proximité de la Fondation de Findhorn. Ils peuvent ainsi participer de la manière dont ils le souhaitent à la vie de la Fondation, à sa dynamique, prendre part aux activités, monter d’autres projets, associations, entreprises rendant le lieu de plus en plus intéractif! Ces membres vivent bien souvent dans le Pack, à Findhorn village ou Forres (la ville la plus proche). Certains vivent en foyer indépendant alors que d’autres expérimentent des modes de vie plus collectif allant de la petite collocation à la grande communauté.

Certaines personnes vivent aussi dans le Park ou à proximité sans pour autant faire partie de la Fondation … bref, à Findhorn, il y en a pour tous les goûts!!!!

Suite à la partie 2

Publicités