vortex

Techniques de soins collectifs

Message des Êtres de Lumière Andromédiens et Pléiadiens canalisés par

Philippe William Sinclair

Technique de soin énergétique d’une grande simplicité….
Pour traiter, harmoniser, se retrouver dans un état de sérénité et de bonheur.

Bien souvent, pour toute forme de soin, lorsque vous travaillez avec le corps
humain puis, énergétiques… vous ne parvenez pas à traiter, à pouvoir soigner,
à pouvoir réharmoniser, parce que le tout, la totalité, semble clos, tel un œuf.
Il y a difficulté à procurer ou à améliorer un état de sérénité et de bonheur
quand on reçoit un soin énergétique… Ayez cette première chose en tête.
Lorsque vous avez à découper le voile qui masque les réalités et que vous
désirez voir ce qui se trouve de l’autre côté du voile, vous devez le franchir…
Il faut déchirer ce voile…C’est ainsi qu’il faut agir sur le plan énergétique.
Tant d’humains sont rebelles… Ils veulent être traités, ils veulent recevoir
la lumière mais ne comprennent pas pourquoi il y a tant de résistance…
Cette technique vous permet d’agir avec plus de facilité pour vos soins car
vous permettez « l’ouverture » en enlevant les blocages physiques (corps), psychologiques (esprit), émotifs (cœur) ou encore
ceux de l’âme.On ne prend pas une hache, une machette, un couteau pour
ouvrir… Vous avez à pénétrer les corps énergétiques comme on peut le faire
dans un placenta. Avec délicatesse et dans le plus grand des respects.Vous
pénétrez dans quelque chose de mystérieux, de sain, de sacré…——-

Technique et gestuel pour le «Kézak»

Apporté par les Andromédiens et Pléiadiens canalisés par

Philippe William Sinclair

«Kézak» ou «Késak» est une forme de salutation que l’on peut utiliser

en tout temps, tout comme peut l’être «Namaste».

C’est ce signe qui vous permettra de fendre le voile: «Kézak»

Cela se fait ainsi:

Paumes jointes au niveau du cœur, doigts pointés vers le haut ….
Gardez les poignets en contact en remontant les mains (jusqu`a ce que

les poignets se retrouvent devant les yeux) et ouvrant les mains pour former

un «V» tel un calice. (Le 3e œil au centre du «V»)… Légère pause…

Dire: «Kézak» et détachez les poignets en distançant les mains de

gauche et droite (distance de la largeur du corps)
Laissez retomber les bras de chaque côté du corps.

C’est une ouverture… Cela signifie: «Je suis centré dans l’énergie

du cœur et je me propulse dans l’universalité». « Je deviens le contenant et

le contenu ». Telle est la représentation du Saint Calice.

Le chakra du 3e œil étant ainsi à l’intérieur du calice et celui de la

couronne à la hauteur du bout des doigts. «Kézak» «Nous sommes

ouverts à la totalité que sont nos frères et sœurs stellaires ».

Les mains jointes, non pas comme un esclave…ou pour implorer tout

comme le font les êtres de l’Église dite «Catholique»… Vous n’êtes pas des

esclaves, donc, vous êtes centré en votre énergie, dans l’énergie du cœur.

Cela démontre que vous êtes prêt ou prête à ouvrir, à déchirer ce voile pour

pénétrer d’autres réalités. On appelle ces réalités «Le monde subtil»,

«Les énergies subtiles»; celles que vous ne parvenez pas à contacter avec

facilité, peu importe la technique énergétique que vous employez.

Si vous travaillez avec cristaux, crânes ou autres, vous pouvez les placer autour de

la table de soin et même sous la tête (plancher). Demandez à votre famille cristalline

de travailler avec vous et la personne, en unité avec vos guides et les Êtres de Lumière

qui sont présents. C’est de cette façon que vous pouvez appelez ce soin COLLECTIF, parce

que le soin est partagé.

 

Copyright © 2016 Tous droits réservés. L’autorisation est donnée de copier et

distribuer ce matériel, à condition que le contenu soit copié dans son intégralité

et sans modification, et distribué d’une façon tout à fait gratuite, et que cet avis

de droit d’auteur et les liens soient inclus.

——-

Techniques et gestes pour le soin d’une personne

Apporté par les Andromédiens et Pléiadiens canalisés par 

Philippe William Sinclair

La personne est étendue sur le dos sur une table de soin….
Placez-vous debout, derrière la tête et face au corps puis, prenez un instant afin de

vous centrer…

1. Paumes jointes au niveau du cœur, doigts pointés vers le haut ….
Gardez les poignets en contact en remontant les mains (jusqu`a ce que les

poignets se retrouvent devant les yeux) et ouvrant les mains pour former un «V» tel

un calice.

(Le 3e œil au centre du «V»)… Légère pause… Dire: «Kézak» et détachez les

poignets en distançant les mains de gauche et droite (distance de la largeur du corps).

Laissez retomber les bras de chaque côté du corps.

2. Déplacez-vous sur le côté gauche de la personne, faisant face à l’oreille gauche.
Placez votre main droite (main ouverte et doigts collés en extension) à environ

30 cm au dessus de la tête (couronne) et en vous déplaçant vers les pieds, glissez votre

main sur la ligne imaginaire du centre du corps, comme si vous ouvriez une fermeture

éclair et, avec grande délicatesse, abaissez les côtés de l’enveloppe charnelle afin de

donner accès à l’intérieur des corps… (Le côté gauche est le côté par lequel l’humain reçoit).

3. Revenez vous placer derrière la tête (sans faire quoi que ce soit en chemin).

Comme au #1 refaire un 2e «Kézak»

4. Déplacez-vous sur le côté droit de la personne, faisant face à l’oreille droite.
Placez votre main gauche (main ouverte et doigts collés en extension) à environ

30 cm au dessus de la tête (couronne) et en vous déplaçant vers les pieds glissez votre

main sur la ligne imaginaire du centre du corps, comme si vous ouvriez une fermeture

éclair et, avec grande délicatesse, abaissiez les côtés de l’enveloppe charnelle afin de

donner accès à l’intérieur des corps…

5. Placez-vous au bout de la table devant les pieds de la personne.
Joignez les paumes des mains au niveau du cœur, doigts pointés vers le sol… Légère

pause… Ramenez les mains pointées vers le haut et procédez avec un 3e «Kézak»

6. Vous êtes maintenant prêt ou prête à débuter, comme bon vous semble, le travail énergétique sur des points spécifiques, si désiré par votre intuition, en déplaçant vos

doigts dans un gestuel de pianotage au dessus de l’ouverture des corps (que vous avez

créée au #2 et #4), mais toujours sans venir en contact physique avec le corps.

Vos doigts vont servir, tout comme un aimant, à attirer vers vous les choses excessives,

ce que vous ressentez qui n’a plus à être là et, vous les prenez, les élevez pour les rejeter

l’extérieur du corps. (Ceci peut se faire en glissant vos mains de chaque côté de

votre corps pour rejeter vers le bas ou en tournant les mains ensemble vers

l’extérieur pour rejeter derrière ou à côté de vous en secouant vos mains quelques secondes).

Toujours prendre soin de rejeter à l’extérieur des corps sur lequel vous avez à

travailler. Si c’est au niveau du cœur que vous ressentez des choses; pianotez,

attirez, prenez et rejetez. Si c’est au niveau de la tête, prenez et rejetez. Si la

personne, par exemple, a un problème d’origine intestinale ou un problème au

niveau des vertèbres, même si elle est sur le dos, vous pouvez prendre et rejeter.

Vous pouvez travailler du côté droit ou gauche, peu importe, mais traversant

toujours d’un côté à l’autre en passant derrière la tête. (Si vous croisez aux pieds,

vous risquer de couper l’énergie qui relie la personne à la terre).

 

7. Lorsque vous jugez le travail terminé (après 20 ou 30 minutes),
Retournez au pied de la table (sur le côté droit) regardant la personne. Paumes

jointes au niveau du cœur, doigts pointés vers le haut ……. Pause… Pointez les doigts

vers le sol… Pause…

Retournez les mains, doigts pointés vers le haut et faire un 4e «Kézak»

8. Placez-vous sur le côté droit de la personne (au niveau de la cheville droite).
Débutez des pieds jusqu’à la tête, de vos deux mains, imaginant que vous replacez,

du côté droit vers le centre du corps, l’enveloppe que vous aviez ouverte au #1 et #4.

Refaire ce geste à chaque pas.

9. Retournez vous placer aux pieds (au niveau de la cheville droite) (sans faire quoi

que ce soit en chemin).
10. De votre main droite à environ 30 cm du centre de la personne, lissez des pieds

jusqu’à la tête tout comme si on refermait la fermeture éclair que vous aviez ouverte

au début.

11. Placez-vous derrière la tête et faire un 5e «Kézak»

12. Placez-vous sur le côté gauche de la personne. (Au niveau de l’oreille gauche)

De la tête jusqu’aux pieds, de vos deux mains, replacez les côtés de l’enveloppe du

côté gauche jusqu’au centre du corps sans toucher le corps physique. Répétez ce geste à

chaque pas (corps face à la cheville gauche).

13. De la main gauche à environ 30 cm du centre du corps de la personne, lissez des

pieds jusqu’à la tête tout comme si on refermait la fermeture éclair que vous aviez

ouverte au début.

14. Terminez le soin en vous plaçant derrière la tête de la personne, et faire un dernier

6e «Kézak»

……….Vous pouvez maintenant aviser la personne à voix basse que le soin est terminé

et vous retirer quelques instants pour laisser la personne revenir à elle. Allez dégager

vos mains de toute énergie nuisible en plaçant vos avant-bras sous l’eau fraîche du

robinet et en prenant soin de prendre et rejeter le tout vers le renvoi d’eau.

Cette technique est d’une grande simplicité et peut être utilisée seule ou pour agir en

compagnie d’une autre thérapie, par exemple la Lumino-Énergétique ou le Reiki.

Vous pouvez utiliser une autre technique après une pause d’une heure environ ou

choisir un autre jour pour faire la suite du soin. Il n’y a pas d’autres contre-indications.

IMPORTANT: Avant de commencer, assurez-vous que la personne qui donne et celle qui

reçoit le soin ne porte aucun bijoux, piercings et bagues. Le métal peut accumuler des

énergies particulières que vous pourriez ressentir et dont vous n’avez pas besoin.

Avant de faire un soin, assurez-vous que vous ne vivez pas une forme de stress.

Vous serez mieux disposé pour être contacté en étant dans un état d’ouverture.

Toute chose autour de vous, que ce soit ce Prana dans l’Éther ou autre, est là pour

vous permettre d’être contacté pour que vous puissiez vous en servir comme source

d’inspiration et de guérison, et ainsi le remettre à ceux qui vous entourent, tel un

immense surplus divin. Vous pouvez travailler de vingt à trente minutes aux endroits

spécifiques que vous désirez. N’allez pas au-delà de trente minutes. Cela peut être

épuisant pour le thérapeute et cette  limite constitue sa protection.

Copyright © 2016 Tous droits réservés. L’autorisation est donné de copier et

distribuer ce matériel, à condition que le contenu soit copié dans son intégralité

et sans modification, et distribué d’une façon tout à fait gratuite, et que cet avis

de droit d’auteur et les liens soient inclus.

Techniques et gestes pour le soin de votre personneApporté par les Andromédiens
et Pléiadiens canalisés parPhilippe William SinclairSi vous possédez un ou des crânes,
cristal ou autre, placez-les devant vous avant de débuter le soin.Asseyez-vous dans un
fauteuil d’une façon confortablePaumes jointes au niveau du cœur, doigts pointés vers
le haut ….

Gardez les poignets en contact en remontant les mains (jusqu`à ce que les 

poignets se retrouvent devant les yeux)et ouvrant les mains pour former 

un «V» tel un calice. (Le 3e œil au centre du «V»)… Légère pause…
Dire: «Kézak» et détachez les poignets en distançant les mains de gauche et

droite (distance de la largeur du corps)
Laissez retomber les bras de chaque côté du corps.De votre main droite,

à 30 cm au dessus du chakra de couronne, descendre jusqu’aux pieds comme en

ouvrant une grande fermeture éclair et avec délicatesse ouvrir l’enveloppe du centre

du corps vers la droite. (On travaille toujours sans toucher le corps physique)

De la main gauche, refaire le même geste du centre au côté gauche.Par la suite,

c’est à vous d’agir aux endroits spécifiques de votre corps sur lesquels votre

intuition vous demande de travailler en déplaçant vos doigts dans un gestuel

de pianotage au dessus de l’ouverture des corps, mais toujours sans venir en

contact physique avec celui-ci.  Vos doigts vont servir, tout comme un aimant, à

attirer vers vous les choses excessives, ce que vous ressentez qui n’a plus à être là et,

vous prenez, élevez pour les secouer et rejeter à l’extérieur du corps. (Ceci peut se faire en glissant vos mains de chaque côté de votre corps pour rejeter vers le bas ou en tournant les mains ensemble vers l’extérieur pour rejeter derrière ou à côté de

vous en secouant vos mains quelques secondes)  Toujours prendre soin de rejeter à l’extérieur des corps sur lequel vous avez à travailler. Si c’est au niveau du cœur que vous ressentez des choses; pianotez, attirez, prenez et rejetez. Même chose pour des douleurs

à la poitrine, aux cordes vocales, aux genoux, aux pieds ou tout autre endroit.Une fois le

travail sur vous terminé, de la main droite, ramenez vos corps en partant du côté droit jusqu’au centre de vous-même (de la tête aux pieds)puis revenez des pieds à la tête en

lissant pour fermer la fermeture éclair.De la main gauche ramenez vos corps en partant

du côté gauche jusqu’au centre de vous- même (de la tête aux pieds)puis revenez des

pieds à la tête en lissant pour fermer la fermeture éclair

Terminez le soin en refaisant le gestuel du «Kézak».  Prenez quelques instants dans

cette position puis, prononcez  «Kézak» une dernière fois.

 Copyright © 2016 Tous droits réservés. L’autorisation est donnée de copier et distribuer ce
matériel, à condition que le contenu soit copié dans son intégralité et sans modification, et
distribué d’une façon tout à fait gratuite, et que cet avis de droit d’auteur et les liens soient inclus.

————————————————————