Tag Archive: épices




http://naturo-passion.com/epicez-votre-sante/

Epicez votre santé !

Posted on 27 janvier 2014 by Florian

Epices Masalchi_Naturo-PassionSaviez vous que lesépices étaient de précieuses alliées santé ?

Comme beaucoup de mes concitoyens, à part le sel et le poivre, j’étais en fait assez peu coutumier des épices.

C’est au gré de mes voyages et de mes rencontres avec des personnes d’horizons plus ou moins lointains (Maghreb, Antilles, Inde, etc.) que j’ai appris à les découvrir et à les apprécier. Si bien qu’aujourd’hui, je ne pourrais plus m’en passer, que ce soit en cuisine ou en tisanes.

Une utilisation pluri millénaire

Selon le Dr Guy Avril, auteur du livre 22 épices pour préserver la santé :

« Les vertus préventives et curatives des épices sont bien connues de la médecine ayurvédique (NDR : médecine traditionnelle de l’Inde), vieille de 6 000 ans. Elle leur reconnaît notamment le pouvoir de nousprotéger contre de nombreuses maladies graves, comme par exemple les maladies cardiovasculaires ou le cancer. »

Alors ne nous privons pas et utilisons ces épices dans nos plats puisqu’elles contribuent à maintenir ou améliorer notre santé !

Quelles sont les épices que j’utilise ?

A la maison, nous avons dans un placard une étagère bien garnie consacrée rien qu’aux épices et herbes aromatiques. Attendez, je vais aller l’ouvrir et vous dire ce qui s’y trouve…

Alors, dans mon placard à épices, on trouve…

Anis vert (grains et moulu), badiane, cannelle (en poudre et en bâtons), cardamome, clous de girofle, colombo, coriandre, cumin (en grains et moulu), curry indien (j’ai dégotté une marque à tomber), fenouil (en grains), fenugrec (en grains, que je fais aussi germer), garam massala, gingembre, massala, moutarde jaune (graines), muscade (en noix), paprika, piment fort, poivres (blanc, gris, noir ou ou 5 baies), ras el hanout, tandoori, vanille (en poudre).

Sel de Guérande, sel de l’Himalaya, sel de table.

Et enfin, l’on y trouve aussi quelques herbes aromatiques séchées : basilic, herbes de Provence, laurier, origan,  persil, romarin, sauge, thym, et j’en oublie sûrement…

Je ne vais pas vous donner les indications santé de toutes ces épices et herbes aromatiques (vous pouvez pour cela vous reporter utilement aulivre de Guy Avril), mais je vais vous proposer une sélection de cinq épices, celles que j’affectionne tout particulièrement et que j’utilise très souvent, sachant que je les aime quasiment toutes, du moins celles que j’ai le loisir de connaître…

Et voici mes cinq épices préférées
1/ Cannelle

Cannelle_Naturo-PassionPour moi la cannelle est la « Reine des Epices ». Une épice noble qui se négociait autrefois à prix d’or.

Polyvalente, on peut l’utiliser à la fois dans des préparations salées, sucrées ou sucrées-salées.

C’est la partie extraite de l’écorce du cannelier qui est consommé. Il existe quatre variétés dont les plus connues sont : la cannelle de Ceylan, réputée de meilleure qualité, et lacannelle de Chine.

Elle se marie à merveille avec les desserts à base de pommes ou de chocolat. En Suède et au Danemark, elle est utilisée dans les fameux roulés, ces pâtisseries sont dans le collimateur de l’UE qui estime qu’elles contiennent trop de cannelle de Chine et donc trop de coumarine… Lacannelle de Ceylan contient moins de coumarines mais n’a pas l’effet bénéfique sur la glycémie de la cannelle de Chine. Pour ma part, je préfère au goût la cannelle de Chine que je trouve plus parfumée.

Au Maroc, la cannelle est l’ingrédient clé des fameuses pastillas servies dans les repas de fêtes et les mariages. On la saupoudre aussi sur de fines rondelles d’orange, ce qui en fait un dessert simple et raffiné.

A la maison, on l’utilise aussi en tisanes, notamment contre les refroidissements, ou simplement par plaisir (marque Yogi Tea). Les enfants l’apprécient d’ailleurs tout particulièrement. C’est important d’habituer progressivement les enfants aux différentes saveurs existantes. Cela contribue à leur éveil culinaire et à mon sens pourrait les éloigner de la malbouffe. La cannelle a sa place dans le bol de lait végétal de mes enfants, avec un peu de vanille en poudre, c’est délieux et pas besoin de sucre !.

Riche en fibres et avec un pouvoir antioxydant parmi les plus élevé, lacannelle dispose d’atouts et de vertus bienfaisantes conformes à sa réputation.

Ainsi, la cannelle a le pouvoir : d’éliminer les toxines, de soulager les rhumatismes, les inflammations de la gorge et de la sphère ORL, decombattre les parasites intestinaux, de soulager les diarrhées, defaciliter la digestion. On lui reconnait même d’améliorer la qualité du sperme.

Enfin, des études récentes attribuent à la cannelle des effets bénéfiques sur la glycémie et le cholestérol chez des personnes atteintes de diabète de type 2.

2/ Curcuma

Curcuma_Naturo-PassionLe curcuma ou le safran des pauvres, est très réputé en Asie, et ses vertus santé alléguées sont nombreuses.

Il fait partie de la famille des Zyngibéracées (comme le gingembre). C’est la partie souterraine (rhizome) qui est consommée, soit fraîche, soit sèche, en poudre.

Le curcuma est réputé avoir despropriétés antiseptiques, antibactériennes, antifongiques, antalgiques et anti-inflammatoires.

Il soulage aussi les problèmes de peau (aide à la cicatrisation), facilite la digestion.

J’ai lu également que le curcuma pouvait être utilisé en hygiène buccaleet pour blanchir les dents, lui qui a pourtant la particularité de tacher facilement tout ce avec quoi il est en contact ! Le brossage de dents avec du curcuma et un peu d’eau a été somme toute une expérience agréable, avez vous déjà essayé, qu’en pensez-vous ? Attention aux tâches et rincez bien.

En cuisine, ne pas oublier de toujours combiner le curcuma avec du poivre et une matière grasse pour potentialiser ses effets.

Le curcuma et le cancer

Dans ce court extrait du documentaire « Notre poison quotidien » deMarie-Monique Robin, le professeur d’oncologie Bharavat Aggarwaldu centre de recherche sur le cancer de l’université du Texas, revient sur les propriétés anti cancer du curcuma qui a fait l’objet de plus de 3 000 études à ce jour.

Il n’y a pas de type de cancer qui ne réponde pas à la curcumine. La curcumine opère sur les cellules souches du cancer, inhibe la survie des cellules cancéreuses, bloque la prolifération de ces cellules, leur invasion, l’angiogenèse et la métastase.

En fait, la curcumine est un inhibiteur de toutes les grandes étapes de la formation du cancer, en raison notamment de ses effets anti-inflammatoires (…).

3/ Paprika

Paprika_Naturo-Passion

Le paprika provient de la graine séchée et moulue du poivron. Etymologiquement, le mot paprikanous vient du hongrois qui signifie« celui qui pique ».

Il fait partie de la famille des Solanacées à laquelle appartiennent la pomme de terre, la tomate et l’aubergine.

On le trouve bien entendu dans le plat national hongrois, le goulash, ainsi que dans les cuisines espagnole et portugaise.

Vous pouvez l’utiliser pour colorer le riz, ou façon risotto, en veillant à ne jamais le faire trop cuire, sinon il donnera un goût amer à votre plat (le mieux est de l’ajouter en cours de cuisson).

Riche en potassium, en magnésium, en phosphore et en calcium, il contient aussi des vitamines, notamment K et C (c’est dans le paprikaque la vitamine C a été isolée pour la première fois, en 1937).

Le paprika est connu pour décongestionner les sinus et les bronches et pour nettoyer les pores de la peau. Au Maroc, on l’utilise pour absorber le sang des coupures et des plaies.

4/ Coriandre

Coriandre_Naturo-Passion

La coriandre est à la fois une herbe aromatique (ses feuilles) et une épice (ses graines). Elle existe également en huile essentielle. La coriandre fait partie de la famille des Apiacées.

On l’utilise fraîche pour ses feuilles comme le persil mais aussi pour ses graines, entières ou grossièrement concassées (c’est encore mieux qu’en poudre).

J’en mets dans de nombreux plats, parfois les deux en même temps, comme dans ma sauce vinaigrette.

On peut aussi mettre des graines de coriandre lorsqu’on prépare deslégumes lactofermentés l’exemple de la choucroute est le plus connu), cela donne un parfum incomparable. La lactofermentation est un processus de conservation des légumes très intéressant, qui ne consomme aucune énergie et qui a l’audace d’améliorer le profil nutritionnel des produits d’origine.

La coriandre facilite la digestion et évite les ballonnements. En tisane (mélange de feuilles ciselées et de graines concassées), elle est indiquée en cure de détoxification à la fin de l’hiver, mais aussi en cas de problèmes digestifs, urinaires, cutanés, ou hémorroïdaires avec saignements.

Utilisée sous forme d’huile essentielle, la coriandre a des propriétés bénéfiques sur l’immunité et contre les bactéries, les virus et lesparasites. Elle est aussi utilisée comme somnifère.

NB : la coriandre est aussi utilisée dans le protocole d’élimination des métaux lourds du Dr Klinghardt.

5/ Poivre

Poivre_Naturo-Passion

Le poivre est l’épice la plus utilisée dans le monde. C’est le roi des épices. Il appartient à la famille des pipéracées. C’est l’épice colorée par excellence. On le trouve vert, noir, blanc, gris, rouge ou rose. Il ne faut pas le confondre avec le poivre de Cayenne ou le poivre de Sichuan qui ne sont pas des poivres.

Le poivre contient plusieurs principes actifs : la pipérine, qui stimule la bile, le foie et le pancréas, et dont on a vu plus haut qu’elle potentialisait l’action du curcuma, mais aussi la chavicinequi augmente la production de salive et qui facilite donc la digestion.

Riche en vitamines du groupe B, C, E et K, le poivre contribue à l’amélioration des systèmes immunitaire et nerveux.

Il est également indiqué contre les douleurs corporelles et les maux de têtes et pour dégager les voies respiratoires. Certains lui prêtent des vertus aphrodisiaques en réchauffant et stimulant les organes sexuels.

Du lait avec du poivre et du curcuma aiderait en cas de coryza (rhinite).

*

*          *

Comment choisir ses épices ?

Le mieux à mon sens est de les prendre en qualité biologique, même si elles coûtent sensiblement plus cher, afin d’être sûr qu’elles n’ont pas été irradiées/ionisées. Prenez des petites quantités si vous cuisinez peu. Mais rappelez vous que rien ne vaut la cuisine maison. Fuyez autant que vous le pouvez les préparations industrielles dont on connaît peu ou mal la provenance et la qualité des ingrédients qui les composent.

Privilégiez les épices en graines, en bâtons ou en noix plutôt qu’en poudre, elles conserveront plus longtemps leurs qualités gustatives et nutritionnelles.

Ma recette de sauce aux épices pouvant accompagner les brocolis

Vous souvenez-vous de cette délicieuse recette et de son secret pour faire aimer les brocolis aux enfants (et aux adultes !) ?

Brocoli-chou_Naturo-Passion

Les épices qu’elle contient réhaussent et parfument à merveille ce légume dont la texture peut parfois rebuter les enfants.

Vous pouvez bien entenu utilisez cette sauce pour d’autres légumes, et tous les choux particulièrement romanesco, bruxelles, chou-fleur, kale, chinois).

Enfin, pour finir, je vous recommande ce livre pour apprendre à connaître les épices, leurs propriétés et leurs indications

Achetez le de préférence chez votre libraire habituel, ou, si vous ne pouvez faire autrement, vous pouvez le commander ici :

Et vous quelles sont vos épices préférées ? Que est votre top 5 ? Ecrivez un commentaire ci-dessous, et partagez avec nous votre amour des saveurs épicées !

Portez-vous bien !

Florian KAPLAR
© Naturopathie Passion

Pour aller plus loin, consultez le wiki des épices et les sitesPasseportsanté et Médisite.

Partager :

2 commentsPosted in Phytothérapie


Dr.R. Béliveau avec Denis Levesque

Pour que vos yeux restent en pleine
santé et même pour prévenir le cancer,
le docteur Richard Béliveau recommande
de consommer du curcuma.
Vous retrouvez cette information aux
pages 9 et 10 de l’ebook « La Santé des
Yeux par la Nature« .
Mais qui est le Dr. Béliveau ?
En fait, il suffit de taper son nom
sur Google pour que plus de 125’000
articles soient générés en 0,29
secondes!
Le Docteur Richard Béliveau,
titulaire d’un doctorat en biochimie,
est directeur du laboratoire de
Médecine Moléculaire, chercheur au
service de neurochirurgie de l’Hôpital
Notre-Dame (CHUM) et titulaire de la
Chaire de Neurochirurgie
Claude-Bertrand au Canada.
Il est également l’auteur de plus de
230 publications dans des revues
médicales à l’échelle internationale.
Ses thèmes de recherche sont la
prévention et le traitement du cancer.
Par ses travaux, le docteur Béliveau
et son équipe ont su faire comprendre
aux gens qu’ils ont un pouvoir sur leur
santé et qu’ils peuvent prévenir le
cancer en modifiant leur mode de vie et
leur alimentation.
Ce médecin d’envergure mondiale vous
recommande donc de consommer du curcuma
pour préserver la santé de vos yeux.
Ath… Le curcuma…
Rien que vous l’écrire me transporte
en Inde sur un air de cithare…
Je salive déjà à l’idée de manger un
sauté de poivron à l’indienne ou de
‘simples’ pâtes au curry…
Bien manger pour être heureux et en
bonne santé, quel concept génial!
Bien amicalement,
Christian
PS: d’après le Dr Béliveau, 1/2
cuillère à café de curcuma par jour
ajoutée à votre alimentation
quotidienne permet déjà d’obtenir
une bonne dose préventive contre
le cancer et pour protéger vos yeux…
…………………………………………………
©2012 Christian Godefroy, Chesières
Reproduction autorisée sans aucune modification
du texte avec mention de l’origine :
wwww.cpositif.com
…………………………………………………
chalet Imniac 27, Chesieres, VD CH 1885, SWITZERLAND
To unsubscribe or change subscriber options visit:
http://www.aweber.com/z/r/?jAyMLBxs7LSszGyMjAzsDLRmtCwsDOwc7Bw=

%d blogueurs aiment cette page :