Suite du billet précédent de Nicole Bélair co-auteure avec son astrologue de mari Richard Bélair du site Propuls_ions que je remercie de me permettre de publier leurs articles utiles, importants et intéressants.

http://astrovie.wordpress.com/

 

radioactivité (suite)

Des recherches effectuées à l’université McGill ont révélé que les algues éliminent les éléments radio-actifs qui pourraient se trouver dans l’organisme.

Le miso aide le corps à se rétablir des effets de la pollution. Il prévient les maladies causées par la radioactivité et diminue également leurs effets (Akizuki, 1965-72 et Morishita, 1972 cités dans Shurtleff, 1983). On a découvert en 1972 que le miso contient de l’acide dipicolinique, un alcaloïde qui a un effet chélateur sur les métaux lourds, c’est-à-dire qui facilite leur élimination du corps. Il serait donc en mesure de contrer les effets indésirables de la radiothérapie que subissent nombre de personnes atteintes de cancer.

(voir parcours du mieux-être, 5e semaine)

J’aime ceci:

J’aime

Soyez le premier à aimer ceci.

Cette entrée a été publiée le Lundi 28 mars 2011 à 9 h 16 min et est classée dans alimentation santé et mieux-être. You can feed this entry. Vous pouvez laisser un commentaire ou envoyer un rétrolien depuis votre site.