Tag Archive: Matin Magique



Bon Mardi!
J’espère que vous avez passé une belle semaine.J’avais planifié écrire un message sur un tout autre thème, et puis j’ai regardé

les nouvelles et ces mots ont jailli.

Bonne lecture!

Pour que le chaos se laisse transformer en un ordre nouveau, il faut

d’abord le reconnaître et le vivre.

– Hermann Hesse

Avant de vendre ma maison, l’été dernier, j’ai passé des jours et des jours

à faire du ménage. Je ne me suis pas contentée de vider la maison… j’en ai

profité pour trier toutes mes possessions. À la fin, j’avais donné des dizaines

de boîtes de vêtements, de livres et de bidules de toutes sortes.

Si vous avez déjà fait un grand ménage, vous avez probablement pu constater,

tout comme moi, que ça empire toujours avant de s’améliorer. N’est-ce pas?

Car on doit sortir nos possessions des placards si on veut pouvoir les trier et

les organiser. Et quand tout est sorti, ainsi… eh bien, ça semble être le chaos

total. Et c’est décourageant. Notre intention est de s’alléger, mais si on ne se

fie qu’à ce qu’on voit, on dirait que le grand ménage est la pire chose jamais

arrivée à notre demeure.

Vous avez peut-être pu constater la même chose en vous, aussi. Vous cultivez l’intention de faire un grand ménage intérieur, vous investissez beaucoup d’énergie pour vous connecter à vous-même et pour vous renforcer… mais

vous avez parfois l’impression, au contraire, que votre état empire – peut-être même qu’il empire énormément. Vous vivez des émotions incompréhensibles

qui semblent venir de nulle part, par exemple. Peut-être êtes-vous dans un

état de peur quasi constant sans savoir pourquoi. Bref, si vous vous fiiez à ce

que vous voyez et ressentez, vous diriez que vous avez régressé et que ce qui

se passe est la pire chose qui ne vous soit jamais arrivée.

Ce phénomène nous prend par surprise. Mais à bien y penser, comment

pourrait-il en être autrement? Car évidemment, si on cultive une puissante intention d’harmonie, tout ce qui est dans le chemin remontera à la surface

pour être nettoyé. La peur… la rage… le ressentiment… la détresse. En fait,

plus on prend des forces, plus les vieilles toxines accumulées et les vieux

schémas peuvent sortir des placards pour être évacués. C’est la même chose

sur le plan physique, d’ailleurs; vous avez probablement remarqué qu’on n’a jamais autant de maux de tête que lorsqu’on fait une cure santé. Dans un sens,

on pourrait quasiment affirmer que plus on est fait de progrès, plus on aura l’impression de régresser. Pas toujours, et seulement pendant une période limitée… mais assez souvent.

Les horribles bibelots des années 1980 qu’on avait entreposés dans le sous-sol sont-ils plus laids parce qu’ils sont à la lumière du jour? La colère qui était

enfouie sous des montagnes d’apathie est-elle pire maintenant qu’on la voit? Évidemment, c’est extrêmement désagréable lorsque tout cela devient visible… surtout quand on commence à se juger. Mais c’est un passage aussi inévitable

que douloureux. Car c’est seulement à partir de ce moment qu’on peut laisser

aller cette lourdeur qui ne nous convient plus et permettre, ainsi, une harmonie encore plus profonde.

C’est ce que j’ai ressenti à quelques reprises dans ma vie, quand je voyais

monter en moi des états étranges et inexplicables. Et c’est ce que je ressens présentement en regardant ce qui se passe aux États-Unis. Peut-être est-ce

votre cas aussi.

Je me sens profondément solidaire des personnes et des peuples qui pourraient être victimes de la situation, et je ne crois certainement pas que l’allègement qui pourrait suivre vaut le prix qu’ils paieront. Mais quoi que j’en pense, quoi que quiconque en pense, le grand ménage nous est parfois imposé – autant dans nos vies que dans la collectivité. Et sans s’engourdir avec une fausse positivité, on

peut se rappeler dans les moments de découragement qu’aussi réel soit-il, le

chaos qui s’offre à nos yeux n’est pas toujours une représentation exacte ou complète de la réalité.

J’ai la ferme conviction que régresser est impossible. Il n’y a pas de retour en arrière, jamais. Si de la noirceur remonte à la surface, que ce soit en nous ou

dans la collectivité, c’est parce qu’elle était déjà là, enfouie… et le fait qu’elle

soit maintenant exposée à la lumière du jour est aussi nécessaire que douloureux. Tous les pas vont vers l’avant… même s’il s’agit apparemment d’un pas en

arrière, il sera suivi éventuellement d’un élan positif encore plus grand

(puis d’un autre pas apparemment en arrière, puis d’un autre élan positif

encore plus grand…). Et s’il y a une chose que je sais dans le fond de mon être, c’est que l’amour finit toujours par gagner. Si on regarde bien, on peut voir

qu’il a déjà commencé.

Bon lundi. À la semaine prochaine!

hijaam

P.-S. J’aimerais beaucoup vous lire à ce sujet. Si vous avez envie de poursuivre la discussion, je vous invite à aller sur le site et à partager votre réflexion dans la section «Partager un commentaire» en bas de la page. J’ai hâte de vous lire!

P.-P.-S. Vous pouvez utiliser les boutons suivants pour faire découvrir Matin Magique à vos proches – en moins de 5 secondes. 🙂

     

  
 Afin d’amplifier cette vague d’amour, entrez dans la puissante Vague

Quantique de Philippe-William Sinclair qui fait le tour du monde depuis 2011.

Texte et infos:

https://lephareeclaireur.wordpress.com/2015/08/03/quel-lien-y-a-t-il-entre-philippe_william-sinclair-effet-sinclair-gregg-braden-et-leffet-maharishi/

Merci et que l’amour soit sur cette Terre, nous y avons droit. Merci à Matin Magique et à Ijaam d’avoir publiés cette magnifique lettre.

Bernard Bélanger, p.d.l.


 

http://www.matinmagique.com     Marie-Pier Charron

«La dépression est la vérité inversée du désir.»
– Didier Robin

Il était question hier de nos désirs profonds, et du fait que ces derniers ne nous habitent jamais sans raison. Vous avez probablement remarqué que je partais de la prémisse qu’ils sont toujours possibles. C’est parce que ces désirs sont par nature assez généraux – ils nous guident vers l’essence d’une expérience, non pas nécessairement vers une des formes précises qu’elle pourrait prendre. Donc si on rencontre un mur, on trouvera une façon d’atteindre notre but malgré tout, avec un peu de courage et de créativité.
Cela étant dit, il arrive bien sûr que nous ayons des désirs précis et inassouvissables. Comme lorsque l’on veut avoir un enfant biologique alors que l’on n’arrive pas à concevoir, par exemple. Quand notre cœur bat pour un homme ou une femme mariée. Quand notre corps a décidé de mourir alors que l’on préfèrerait rester. Quand on se sent appelé à être plus prospère et que l’on n’arrive pas à se libérer de notre prison financière; on sait que c’est possible, en théorie, mais on n’y croit plus vraiment.
Dans de tels cas, désirer peut faire très mal. Vous savez certainement de quoi je parle.
La question est donc : comment faire pour arrêter de vouloir ce que l’on veut, lorsque vouloir est douloureux? Comment arrêter de désirer ce qui est hors de notre portée – de façon définitive ou simplement en attendant de pouvoir y goûter?
La réponse est que… Bien, c’est impossible. On ne choisit pas nos désirs, et on ne peut absolument pas les éliminer sur commande. Ils sont constamment en mouvement, et toujours vers l’avant; revenir en arrière n’est pas une option. Oh, on peut essayer de le faire malgré tout et aller à contre-courant… Mais on en sortira écorché, avec un désir encore plus fort qu’au départ du fait de l’avoir nié. En fin de compte, se demander de ne pas aimer ce que l’on aime est un peu comme essayer de ne pas avoir faim lorsqu’on est affamé. C’est aussi ridicule que cela puisse sembler. 😉
Ainsi, la clé n’est pas d’apprendre à étouffer nos aspirations. Non, l’idée est au contraire de les accueillir encore plus ouvertement. Cela peut sembler surprenant, mais voyez-vous, même nos désirs irréalisables sont sacrés, même ces derniers nous habitent pour une bonne raison. On les croit inutiles, puisqu’ils semblent nous mener dans un cul-de-sac… mais ils contiennent une puissance incroyable, comme tous nos désirs profonds, et cette énergie n’est jamais vaine. Elle ne nous mènera peut-être pas au but désiré – à l’image qu’on lui attache dans notre esprit – mais ce qu’elle nous apportera sera aussi merveilleux que ce que l’on avait imaginé. Que ce soit en transformant les circonstances extérieures ou en nous illuminant de l’intérieur.
Ainsi, si vous vous battez contre un rêve apparemment impossible, je vous invite à voir si vous pourriez essayer plutôt d’accueillir pleinement ce bel élan qui vous habite. Oui, laissez le désir vous nourrir juste pour ce qu’il est, indépendamment du résultat. C’est un peu étrange, au début, et ce n’est certainement pas facile… mais si vous vous branchez à lui, vous verrez qu’il n’est pas dans le futur, mais dans le présent. En réalité, c’est un puissant élan de vie, c’est votre énergie vitale en mouvement. Et il n’y a aucune façon que vous pourriez lui dire oui sans en sortir gagnant.
Bon mardi!

Marie-Pier

P.-S. Merci de partager la magie avec vos proches! D’ailleurs, si vous recevez ce courriel d’un ami qui a eu la gentillesse de le partager avec vous, notez que vous pouvez vous abonner sans frais à Matin Magique surhttp://www.matinmagique.com et recevoir de petites doses de magie – comme ce message – directement dans votre boîte courriel. Je serais ravie de vous accueillir dans la grande famille magique. 🙂
Vous pouvez partager ce message sur Twitter ou avec vos amis Facebook en les invitant à aller le lire à cette adresse : http://matinmagique.com/st16.html

 

Une majestueuse vision m’habite : celle de mettre un peu de douceur et de magie chaque matin dans la vie de 1 000 000 personnes de tous les âges et de tous les pays.
Êtes-vous prêt à contribuer à cette grande vague de magie planétaire? Si oui, je vous invite à partager vos Matins Magiques préférés avec vos proches et à les inviter à se joindre à nous.
D’ailleurs, voici un petit texte que vous pouvez utiliser à cette fin. Vous n’avez qu’à le copier dans un courriel, puis à l’envoyer à votre carnet d’adresses ou à quelques amis (n’hésitez pas à l’adapter!) :

 

Salut,
J’espère que tu vas bien!
Je t’écris un petit mot pour te faire part d’une bien belle découverte : ça s’appelle «Matin Magique». Il est possible que quelqu’un t’en ait déjà parlé, car nous sommes plus de 120 000 lecteurs. J’y suis abonné depuis quelque temps, pour ma part, et je l’apprécie énormément. J’ai donc pensé partager ce rayon de soleil avec toi! (L’abonnement est gratuit, en passant.)
Le concept de Matin Magique est bien simple : je reçois du lundi au jeudi un message inspirant de Marie-Pier Charron qui explore toutes sortes de thèmes tantôt très concrets, tantôt plutôt subtils, pour mettre un peu plus de magie dans nos vies. C’est toujours livré avec beaucoup d’humour et de bonne humeur. J’aime!
Je pourrais t’en parler longtemps, mais je t’invite plutôt à visiter le sitehttp://www.matinmagique.com
Il y a plusieurs témoignages sur le site. On y trouve aussi quelques exemples de Matins Magiques, donc tu verras par toi-même de quoi il est question. Et tu peux écouter un message de présentation en haut de la page… Ça te résumera tout ce qui y est écrit.
Je te le recommande fortement. Et n’oublie pas que si ça ne te convient pas, tu n’auras qu’à te désabonner. 🙂
Bonne fin de journée!
Bernard
P.-S. Voici le message de ce matin : http://matinmagique.com/st16.html

Faites-moi parvenir une copie des invitations que vous enverrez, si vous le voulez bien. Car ça m’inspire tellement de sentir votre enthousiasme.
Merci! xx

© 2014 Monde Magique International Inc. – Tous droits réservés.

 

Si vous recevez ce message d’un ami, merci de ne pas cliquer sur les liens ci-dessous pour vous désabonner, car vous désabonnerez votre ami – pas vous. 🙂
Si vous souhaitez recevoir une seule édition de Matin Magique par semaine (le lundi seulement), vous n’avez qu’à remplir le formulaire à la page suivante:
http://www.matinmagique.com/hebdo.html
Pour vous désabonner de Matin Magique, cliquez ici.
Pour mettre à jour votre prénom ou votre adresse email, cliquez ici.


C.P. 112 Magog, Quebec J1X 3W7 Canada 1 (800) 620-4221

Trop de bulletins d’informations ? Vous pouvez résilier l’abonnement.

%d blogueurs aiment cette page :