Tag Archive: poids



Le blé est un opiacé

(Source : Wheat belly blog, 04/2012)
Bien que ce soit la prémisse principale du livre Wheat Belly, je crains que certains n’aient pas compris tout le message :
Le blé moderne est un opiacé.
Et, bien sûr, je ne dis pas que le blé est un opiacé parce que comme vous trouvez ça bon vous avez l’impression d’être accro. Non, le blé est réellement addictif.
Le blé est addictif dans le sens où il finit par dominer les pensées et les comportements. Le blé est addictif dans le sens où si vous n’en avez pas pendant quelques heures, vous commencez à être nerveux, confus, tremblant, et commencez désespérément à chercher une autre “dose” de crackers, petits pains, ou baguette, même si ce sont les vieux crackers périmés de 3 mois au fond de la boîte. Le blé est addictif dans le sens où il y a un syndrome de sevrage distinct caractérisé par une fatigue écrasante, un « brouillard » mental, une incapacité à faire de l’exercice, et même une dépression qui dure plusieurs jours, parfois plusieurs semaines. Le blé est addictif dans le sens où ce processus de sevrage peut être provoqué par l’administration d’un médicament bloquant les opiacés comme la naloxone ou la naltrexone.

Mais la “défonce” du blé n’est pas comme la défonce de l’héroïne, morphine, ou Oxycontine. Cet opiacé, bien que se liant aux récepteurs opiacés du cerveau, ne nous « défonce » pas. Il nous donne faim.
C’est l’effet que provoque la gliadine, la protéine dans le blé qui a été modifiée par inadvertance par les généticiens dans les années 70 lorsqu’ils cherchaient à augmenter les rendements. Juste quelques changements des acides aminés et de la gliadine du blé moderne – à haut rendement et à moitié nain – l’ont fait devenir un puissant stimulant de l’appétit.
Le blé stimule l’appétit. Le blé stimule la consommation de calories : 440 calories en plus par jour, 365 jours par an, pour chaque homme, femme, et enfant. (440 calories par personne est une moyenne.) Nous en sommes témoins, sentons la prise de poids qui arrive et repoussons l’assiette, nous nous contentons de plus petites portions, et faisons plus de sport… et pourtant nous continuons à grossir, grossir, et grossir. Demandez à vos amis et voisins qui essayent d’inclure plus de « céréales complètes saines » dans leur régime. Ils font du sport, ont un « régime bien équilibré », et pourtant prennent 5, 10, 15, 35 kilos ces dernières années. Accusez vos amis de boire trop de Coca Cola à la bouteille, ou d’être des gloutons des buffets « à volonté » et vous aurez des regards noirs. Beaucoup de gens essayent fortement de contrôler leurs pulsions, leur appétit, et de contrôler leurs portions, leur poids, mais perdent la bataille à cause de l’opiacé qu’il y a dans le blé qui stimule l’appétit.
L’ignorance des effets de la gliadine du blé est responsable des imbécilités qui sortent de la bouche de gastroentérologues comme le Dr. Peter Green de l’Université de Columbia qui déclare :
Nous disons aux gens que nous pensons qu’un régime sans gluten n’est pas un régime très sain. Les substituts sans gluten des aliments avec gluten ajoutent de la graisse et du sucre. Les patients souffrant de la maladie coeliaque prennent souvent du poids et leur taux de cholestérol augmente. La majeure partie du monde mange du blé. La majeure partie du monde qui en mange va très bien à moins d’avoir une maladie coeliaque.
Dans la pensée simpliste du gastroentérologue et du monde coeliaque, si vous n’avez pas la maladie coeliaque, vous devriez manger autant de blé que vous le souhaitiez… et ne jamais penser aux effets stimulants l’appétit de la gliadine, sans parler des troubles intestinaux et du colon irritable généré par les lectines du blé, ou les sucres sanguins élevés et de l’insuline de l’amylopectine A du blé, ou des nouvelles allergies provoquées par les nouvelles alpha amylases du blé moderne.
Source: http://newsoftomorrow.org/

Publié par le quotidien qui réunit – lapressegalactique.com mercredi, novembre 28, 2012


Assiette de fruits

Cardiologie de Montréal. très bon à savoir

Ceci est instructif !
Nous pensons tous que la consommation de fruits signifie acheter des fruits, les couper et les mettre dans notre bouche. Ce n’est pas si simple. Il est important de savoir comment et quand manger des fruits.
Quelle est la bonne façon de manger des fruits?
Les fruits doivent être consommés à jeun, dans un ESTOMAC VIDE.
Manger des fruits de cette façon joue un rôle majeur dans la désintoxication de votre système, vous fournit beaucoup d’énergie pour la perte de poids et pour d’autres activités de la vie … LES FRUITS SONT LE PLUS IMPORTANT DES ALIMENTS.
Disons que vous mangez deux tranches de pain, puis une tranche de fruit. La tranche de fruit est prête à aller tout droit à travers l’estomac dans les intestins, mais elle est empêchée par les autres aliments de le faire.
Dans un même temps, les aliments se dégradent ensemble, fermentent et se transforment en acide. Quand le fruit vient en contact avec les aliments dans l’estomac et avec les sucs
digestifs, la masse entière de la nourriture a déjà commencé à se gâter. Le conseil à suivre:

Mangez vos fruits avec un estomac vide, ou avant votre repas!

Vous avez entendu les gens se plaindre: Chaque fois que je mange la pastèque je rote, quand je mange mon estomac gonfle, quand je mange une banane j’ai envie de courir aux
toilettes, etc. Cela n’arrivera pas si vous mangez des fruits avec un estomac vide. Le fruit se mêle aux autres aliments en putréfaction et produit des gaz. Par conséquent, vous risquez l’indigestion!

Cheveux grisonnants, calvitie, crise de nerfs, cernes sous les yeux – tout cela ne se produira pas si vous mangez des fruits sur un estomac vide.

Il n’y a rien de tel que certains fruits comme l’orange et le citron qui sont acides, parce que tous les fruits deviennent alcalins dans notre corps, selon le Dr Herbert Shelton qui a fait des recherches sur cette question. Si vous avez maitrisé  la bonne façon de manger des fruits, vous avez le secret de la beauté, longévité, santé, énergie, le bonheur et un poids normal.
Lorsque vous avez besoin de boire du jus de fruits, ne boire que des jus de fruits frais, pas dans les contenants. Ne pas boire de jus qui a été chauffé. Ne mangez pas de fruits
cuits,
vous n’obtenez pas les éléments nutritifs du tout. Vous obtenez seulement le goût
La cuisson détruit toutes les vitamines.

Mangez un fruit entier est mieux que de boire du jus
. Si vous devez boire du jus, il faut le boire gorgée par gorgée lentement, parce que vous devez le laisser se mélanger avec votre salive avant de l’avaler. Vous pouvez faire un nettoyage rapide avec une cure de
fruits de 3 jours pour purifier votre corps. Mangez des fruits et buvez du jus de fruits pendant 3 jours seulement, … et vous serez surpris quand vos amis vous diront combien radieuse vous paraissez!


KIWI
: tout petit mais puissant, et une bonne source de potassium, de magnésium, de vitamine E et de fibres. Sa teneur en vitamine C est le double de celui d’une orange!
Une POMME par jour éloigne le médecin? Bien que la pomme a une faible teneur en vitamine C, elle contient des anti-oxydants et flavonoïdes qui augmentent l’activité de la vitamine C, en contribuant ainsi à réduire le risque de cancer du côlon, de crise cardiaque et d’accident vasculaire cérébral.

FRAISE
: Fruit de protection. Les fraises ont le plus haut pouvoir antioxydant entre les principaux fruits et protègent l’organisme contre les causes du cancer, contre les radicaux libres pouvant obstruer des vaisseaux sanguins.

MANGER
2 à 4 Oranges par jour peut aider à se protéger des rhumes, à réduire le cholestérol, prévenir et dissoudre les calculs rénaux, et réduire le risque de cancer du
côlon.
MELON D’EAU: La plus rafraichissante boisson désaltérante. Composé de 92% d’eau, il est en outre équipé d’une généreuse dose de glutathion, qui aide à stimuler notre système
immunitaire. Également une source importante de lycopène, un anti-oxydant qui combat le cancer. On trouve également dans la pastèque: la vitamine C et du potassium.

GOYAVE
& PAPAYE: les champions de la vitamine C. Ils sont les gagnants pour leur forte teneur en vitamine C. La goyave est également riche en fibres, qui aident à prévenir la constipation. La papaye est riche en carotène, bon pour vos yeux.

Boire l’eau froide après un repas = CANCER

Pouvez-vous croire cela? Pour ceux qui aiment boire de l’eau froide, cela s’applique à vous. C’est agréable d’avoir une boisson fraiche après un repas; cependant, l’eau froide
va consolider la substance huileuse que vous venez de consommer ce qui ralentit la digestion. Une fois que cette «boue» aura réagi avec les acides, elle se décomposera,
tapissera les parois et sera absorbée par l’intestin plus vite que la nourriture solide. Cela va enligner l’intestin vers un processus. Très bientôt, cette substance se transformera en graisses et pourra conduire au cancer … Il est préférable de boire de la soupe chaude ou de l’eau chaude après un repas.
Une note sérieuse :
à propos des attaques cardiaques.
CRISE CARDIAQUE – SIGNES

Les femmes devraient savoir que la douleur au bras gauche ne fait pas toujours partie des
symptômes de crise cardiaque
. Soyez consciente de la douleur intense dans la mâchoire.
Vous pouvez ne jamais avoir de première douleur dans la poitrine pendant l’attaque d’une crise cardiaque. Nausées et sueurs intenses sont aussi des symptômes communs. Soixante
pour cent des gens qui ont une crise cardiaque alors qu’ils dorment ne se réveillent pas.
Une douleur à la mâchoire peut vous réveiller d’un profond sommeil. Soyez prudent et restez vigilant. Plus nous en savons, meilleures seront nos chances de survivre.