Tag Archive: recyclage



Il est toujours surprenant de constater que nous les Québécois n’évoluons pas dans cette avenue de l’écologie et du bon sens. Sommes-nous paresseux ou inconscient?  À moins que nous soyons que  »QUÉBÉCOIS » !

Québécois veut dire  » Dérange-moi pas dans mon confort ».

Merci Jule pour cette trouvaille   

https://leblogdejule.wordpress.com/2015/04/02/la-poubelle-province-documentaire/


À PARTAGER À GRNADE ÉCHELLE S.V.P.

MERCI, VOTRE HÔTE BERNARD

https://docs.google.com/file/d/0B7Ynw5ZGtaT8SFl2NjNuVy1XUW8/edit?pli=1

http://www.pro-consigne.org/

Pro Consigne Quebec

1

  • 2
  • 3
  • 4
  • 5
  • 6

Suivez-nous sur FacebookSuivez-nous sur Twitter

Inscrivez-vous
à notre infolettre

Téléchargez notre
Guide à l’intention
des partenaires de
Pro-Consigne Québec

Projet

Documentation

Questions/réponses

Médias

Nouvelles

Colloques

Pourquoi la consigne au Québec?

Au Québec, il existe un consensus social sans précédent en faveur du maintien et de la bonification du système de consigne publique. D’ailleurs, grâce à la participation de la population québécoise, c’est plus d’un milliard de contenants consignés qui sont récupérés et recyclés chaque année. Pour le Québec, la consigne, c’est payant!En savoir plus

Le saviez-vous ?

Notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d’abolition

 

L’avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. À la fin de 2014, le Ministère du Développement durable, de l’Environnement et de Lutte contre les changements climatiques devra annoncer le résultat d’une étude comparative entre le système de consignation et celui de la collecte sélective pour la récupération des contenants de boisson au Québec. Les conclusions de ce document pourraient avoir comme conséquence ultime l’abolition de la consigne publique dans la province.

Pourtant, être performant n’est pas une question de choisir un système au détriment de l’autre, mais plutôt de se donner tous les leviers nécessaires pour maximiser la quantité et la qualité de la matière récupérée. C’est en utilisant les forces et les avantages de l’ensemble de nos systèmes de récupération en fonction des situations ou des lieux où sont consommées les boissons que nous réussirons à optimiser la récupération et le recyclage des matières au Québec.

Partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

Tous nos partenaires

front commun quebec

Pro-Consigne Québec est une initiative du Front commun québécois pour une gestion écologique des déchets.

Tous nos partenaires

Actualités

Un centre de dépôt à Montréal cet été : encouragez l’initiative en y rapportant vos contenants consignés!

Montréal, 22 juillet 2014 – La Coopérative de solidarité Les Valoristes organise un dépôt temporaire de contenants consignés cet été sous le pont Jacques-Cartier, au coin des rues De Lorimier …

En août 2014, Pro-Consigne Québec déménage!

Montréal, 28 juillet 2014 – Veuillez noter qu’à partir du 29 août 2014, Pro-Consigne Québec aura une nouvelle adresse! Si jamais vous avez besoin de nous contacter par la poste, veuillez prendre…

La consigne ailleurs au Canada : comment ça marche en Colombie-Britannique

Montréal, 23 juillet 2014 – Serait-il possible d’avoir une consigne élargie à tous les contenants de boisson au Québec? Absolument, si l’on suit l’exemple de la Colombie-Britannique! Voici c…

Le centre de tri Société V.I.A appuie la mission de Pro-Consigne Québec

Montréal, 27 juin 2014 – Pro-Consigne Québec vient d’accueillir un nouveau membre dans sa liste de partenaires: la Société V.I.A. inc. La Société V.I.A. est responsable d’activités de colle…

Toutes les nouvelles ->

© 2014
Pro-consigne Québec
Site conçu par Bon Melon

Je supporte la consigne!

Accueil

Contact


Guide des papiers jetables par GrEENpEaCE CaNaDa
Ce guide présente plus de 140 produits de papiers jetables. Il est destiné à vous
aider à faire des choix plus respectueux pour l’environnement.
LE CLASSEMENT
POURQUOI C’EST IMPORTANT
Les forêts saines abritent une biodiversité importante utile pour la filtration de l’air et de l’eau. Plus de
80 pour cent des forêts du monde sont dégradées ou détruites. Plusieurs espèces animales vivant dans ces
forêts sont menacées d’extinction et les moyens de subsistance des communautés forestières sont réduits.
Vos choix de consommation peuvent aider à protéger nos forêts.
Vos commentaires sont toujours appréciés. Commenter sur guide@greenpeace.ca
téléchargez l’application au http://www.greenpeace.ca/guidepapiersjetables
Vert
Papier contenant 100 pour cent de
fibres recyclées. La meilleure option
pour l’environnement.
jauNe
Papier contenant moins de
100 pour cent de fibres recyclées,
mais certifié par le Forest
Stewardship Council (FSC) qui
garantit une gestion forestière
responsable. Un choix judicieux
lorsque les produits recyclés ne
sont pas disponibles.
rOuGe
Ne contient pas de fibres
recyclées et provient
probablement d’opérations
forestières destructrices.
Évitez ces produits.

Le guide est aussi disponible en version PDF pour les non-utilisateur de téléphone intelligent.

Téléchargez l’application maintenant. Et n’oubliez pas de laisser un commentaire! Les commentaires augmentent les chances que d’autres utilisateurs et utilisatrices prennent connaissance du Guide des papiers jetables!

Faites passer le mot!

La Liste via ce lien:

http://www.greenpeace.org/canada/Global/canada/report/2013/02/Guide%20des%20papiers%20jetables%202013.pdf?utm_source=SilverpopMailing&utm_medium=email&utm_campaign=EalertTissueFR2%20(1)&utm_content=


Bulletin d’information

Compte utilisateur

English

lire la suite img

Suivez Steven Guilbeault à Doha, Qatar

Depuis le 26 novembre dernier, se déroule à Doha, Qatar, la 18e conférence des parties à la Convention-Cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (COP 18).

lire la suite img

Faites rayonner le développement durable au bureau

Votre organisation souhaite s’investir davantage dans le développement durable? Voici cinq options faciles.

lire la suite img

Il est temps de vous inscrire pour les paniers d’hiver !

Fettucine à la courge poivrée bio, confiture bio à la rhubarbe, tarte aux oignons et au fromage au lait cru…

lire la suite img

1

2

3

4

Présentation de notre budget vert

19 novembre 2012

Mardi le 20 novembre aura lieu le dépôt du nouveau budget provincial. Équiterre, Vivre en Ville et la Fondation David Suzuki proposent des recommandations et mesures pour faire de ce budget, un budget vert, axé sur l’environnement et l’équité sociale. Voici quelques-uns des faits saillants.

lire la suite img

Atelier d’une journée complète avec Jean-Martin Fortier, auteur du livre Le Jardinier-Maraicher

13 novembre 2012

Comment cultiver des légumes de façon biologique sur une surface de moins d’un hectare? Et surtout comment en vivre? Dans ce guide pratique appelé à devenir une référence en agriculture biologique, Jean-Martin Fortier, maraîcher dans les Cantons-de-l’Est, partage avec beaucoup de générosité et de…

Actu – Jean-Martin Fortier

lire la suite img

Un nouveau répertoire des produits autorisés en agriculture biologique au Québec

13 novembre 2012

Le CETAB+ vient de publier un document phare pour l’agriculture biologique au Québec, le Manuel des intrants biologiques (MIB) 2012-2013. Ce guide est utilisé depuis plusieurs années par les agriculteurs, conseillers et autres intervenants pour se renseigner sur les produits commerciaux utilisables…

Logo CETAB+

lire la suite img

Il est encore temps de s’inscrire aux paniers d’hiver !

7 novembre 2012

La plupart des fermiers de famille débutent leurs livraisons de paniers d’hiver cette semaine ou la semaine prochaine. Si vous n’êtes pas encore inscrit auprès d’un fermier du réseau, il est encore temps de le faire ! 175 points de chute sont ouverts de novembre à février, ces points de chute vous…

Actu - Rappel Paniers Hiver 2012

lire la suite img

Rappel : Bourse Laure Waridel 2012 – Inscriptions en cours

31 octobre 2012

Depuis 2008, Équiterre et la Caisse d’économie solidaire Desjardins travaillent conjointement à soutenir les étudiants impliqués dans l’action environnementale et sociale, en décernant chaque année, à l’un d’entre eux, la bourse Laure Waridel. La période d’inscription pour…

lire la suite img

Syndiquer le contenu

don

Plus d’options

  • Vedette du site d'équiterre
  • Vedette du site d'équiterre
  • Vedette du site d'équiterre
  • Vedette du site d'équiterre
Geste du mois

Plus de gestes img

Vous fêtez Noël? Célébrez en vert

Les premiers flocons de neige annoncent l’arrivée prochaine du temps des fêtes. Pour ceux qui fêtent Noël, le désir de montrer à leur famille, à leurs amis et à leur communauté à quel point ils…

lire la suite img

Tweets

Twitter Équiterre img

  • Notre réputation internationale est mise à mal! Il faut croire que çe n’est pas important pour le gouvernement! http://t.co/TpzbxEWk
  • Doha, le Canada maintient le cap pour les énergies fossiles! Sommes nous au 21e siècle? http://t.co/LNgrGbiN

 

Calendrier
Décembre 2012
  • 21 | Recycler sa ville: un projet du collectif d’artistes de RuePublique, Montréal
  • 15 | Guignolée à la Maison !
  • 14 | Visite guidée gratuite de la Maison du développement durable, Montréal
  • 14 | Visite guidée gratuite de la Maison du développement durable, Montréal
  • 13 | Cocktail-conférence Cataléthique: Foire de l’écodesign
  • 11 | Projection du film Survivre au progrès
  • 07 | Visite guidée gratuite de la Maison du développement durable, Montréal
  • 07 | Atelier de creation de window-farming à partir de bouteilles récupérées, Montréal
  • 07 | Visite guidée gratuite de la Maison du développement durable, Montréal
  • 06 | Colloque La place du piéton, Montréal
  • 05 – 20 | Sapin de Noël en cannettes recyclées, Montréal
  • 05 – 19 | Exposition Carré rouge de Jacques Nadeau, Montréal
Décembre 2012 (Toute la journée) – Février 2013 (Toute la journée)

Voir tous les événements img

Communiqués de presse
Publications
Réseaux d’Équiterre

Équiterre © 2010 – 2011 | Médias | Contact | Plan du site | Archives |


25 novembre 2012

Les Johnson : un couple, deux enfants et zéro déchet depuis trois ans

inShare75

La famille Johnson - Thomas J. Story

La famille Johnson – @ Thomas J. Story

Béa Johnson et sa famille sont connus Outre Atlantique pour un défi qu’ils relèvent depuis trois ans : vivre sans générer de déchets.

Pourquoi ce choix ? Comment s’organise leur quotidien ? Alors que la semaine de réduction des déchets se termine aujourd’hui, j’ai voulu en savoir plus.

Une consommation vide de sens

Béa Johnson Zero Waste Home

Béa Johnson est française. Originaire d’Avignon, elle est arrivée aux Etats-Unis en tant que fille au pair. Elle y a rencontré son mari et n’est jamais repartie, adoptant alors le mode de vie américain : grosse maison, 4×4, chien, etc. Pendant sept ans, la jeune femme s’est bercée d’illusions dans le soi-disant bonheur offert par l’hyperconsommation : « au bout d’un moment j’ai ressenti un grand vide, un profond malaise et une immense insatisfaction, comme si une partie de moi mourrait » m’a-t-elle confié il y a plus d’un an.


Zero Waste HomeC’est alors qu’elle persuade son mari de déménager
, d’aller vivre à l’extérieur de cette immense agglomération qu’est San Francisco : ils choisissent Mill Valley, dans la banlieue nord, à côté de Sausalito. Tout est plus proche mais aussi plus cher, dans cette bourgade aisée, si bien que les Johnson mettent deux ans avant de trouver une demeure à leur goût. Deux ans pendant lesquels ils vivent en appartement, en laissant la majorité de leur mobilier dans un garde-meubles. Ils constatent alors à quel point le strict nécessaire leur suffit au quotidien. « L’expérience nous a plu, le reste s’est révélé superflu : on a tout vendu pour s’installer dans une maison deux fois plus petite qu’avant, on a donné tout ce dont nous n’avions plus l’usage, et nous avons entamé une nouvelle vie, avec peu de choses« , se souvient-elle.

Avec le temps, Béa Johnson s’enrichit de ce dont elle s’allège. Son mari, Scott, ne ressent pas le changement de la même manière : pour lui, c’est surtout le temps retrouvé qui compte. « Le moins on a, le plus on passe du temps ensemble, à faire ce que l’on a envie de faire« , analyse la jeune femme que vous pouvez voir témoigner avec ses proches dans la vidéo suivante:

Un quotidien sans déchet

Forts de cette prise de conscience, les Johnson commencent à s’informer et à se documenter sur l’écologie, le désencombrement, la sobriété heureuse. Béa ouvre un blog pour partager leur expérience et échanger avec d’autres sur leur changement de mode de vie. Aujourd’hui, ils ne génèrent que quelques poignées de détritus par an.

Cuisine Zero Waste HomeAu quotidien, ils revoient leurs habitudes, scrutant chaque détail, évaluant chaque besoin, raisonnant chaque envie. Pour faire les courses, Béa s’approvisionne dans des magasins où il est possible d’acheter les produits en vrac (grains, céréales, farines, quelques goûters). Elle a confectionné des sacs en tissu sur lesquels elle a inscrit le poids du sac : lors du passage en caisse, il suffit alors de peser et de déduire le poids du contenant. Elle utilise aussi des bocaux en verre de un litre dans lesquels elle met du fromage, de la viande, du poisson, de la charcuterie, et réserve le dernier pour les envies du moment (olives, miel ou huile). Depuis, sa cuisine est remplie de bocaux en verre dans lesquels sont entreposées les denrées alimentaires.

Les cosmétiques font partie, avec les médicaments et le nécessaire de bricolage, des éléments les plus difficiles à gérer sans déchets : tout est sur-emballés, alors il faut ruser.

Salle de bain Zero Waste HomeDans la salle de bain, le plus dur fut de supprimer la poubelle. Béa a remplacé les cotons par des lingettes lavables. Elle produit elle-même les cosmétiques et produits d’hygiène, et n’utilise plus qu’un produit de beauté issu du commerce : une crème de protection solaire. Pour les joues, un peu de chocolat en poudre suffit; pour les lèvres, elle fabrique son propre baume à base de cire d’abeille et d’huile de sésame, « qui ne sent pas et concentre beaucoup de vitamine E« . Naturellement, shampoing, démêlant et savon sont achetés en vrac.

Garde Robe Zero Waste HomePour les vêtements, Béa s’est inspiré de son passage dans une école de mode pour choisir des habits utilisables d’une saison sur l’autre, d’une occasion à l’autre. Aussi possède-t-elle exactement deux robes, deux jupes, trois pantalons, un short, trois pulls, sept hauts, six paires de chaussures (dont une paire de chaussons), sept culottes, quelques paires de chaussettes et collants, et un soutien-gorge. « Ma robe peut être mise sur un jean, ou sans rien, avec un t-shirt ou non« , explique-t-elle.

master Zero Waste HomeLes séances de shopping se déroulent deux fois par an : « à la mi-avril par exemple, la saison change et j’en profite pour renouveler ce qui doit être remplacé. Je vais généralement dans un magasin de fripes où je trouve tout ce qu’il faut pour les enfants, trois quart de ce qu’il me faut et la moitié de ce qu’il faut pour Scott. » Pour les costumes, elle achète du neuf de bonne qualité. Idem pour son jean et ses chaussures, qu’elle maximise pour un usage en toute saison. Sans oublier les couleurs, choisies pour être facilement assorties.

Salon Zero Waste HomeLa moitié de l’ameublement est issue de récup’, le reste a été acheté neuf et de qualité, pour durer. « Nous avons une télévision pour regarder des films, les photos et écouter la radio. Il n’y a pas de console, mais un ordinateur. Les enfants, Max et Léo, trouvent ça mieux de vivre avec moins: c’est moins dur à nettoyer et ranger. Ils ont progressivement réduit les jouets, et cela est devenu naturel pour eux« . Ils louent beaucoup de films et de livres à la bibliothèque.

Refuser avant tout

Zero Waste Home MarchesAussi Béa insiste-t-elle en permanence sur le besoin de refuser et réduire un maximum de superflu à la source. Sa devise est d’ailleurs la suivante: « refuse, reduce, reuse, recycle, rot » (refuser, réduire, réutiliser, recycler, composter). Le recyclage n’est pas LA solution pour elle, ni même le principe d’éco-conception d’un produit « qui finira encore trop souvent en déchetterie« . Par son choix de vie, elle souhaite montrer à quel point il est facile de désencombrer et vivre pleinement.

Avec le temps, elle a prouvé à ses proches que ce mode de vie permettait de réaliser des économies : un tiers des dépenses pour la nourriture ont été réduites. « Les gens se disent qu’ils n’ont pas le temps et se disent que cela va coûter trop cher. Bien sûr, il faut être organisé pour y arriver. Mais après, cela prend moins de temps : on réfléchi en deux fois avant d’acheter, cela réduit les dépenses et le temps investis dans le superflu », résume-t-elle.

Le mieux pour en être convaincu est d’essayer, de tester pour approuver. « Le hic, c’est que les gens sont un peu flemmards et ont du mal à changer leurs habitudes« , estime-t-elle. Durant l’été 2011, elle a mené l’expérience « zéro déchet » pour sa mère, qui habite dans le sud-est de la France. « Ce fut facile car il y a plus de marchés en France, mais la fraîcheur du vrac n’est pas toujours optimale et je n’ai guère vu de liquide type shampoing à disposition« .

Aux Etats-Unis, son mode de vie a été largement relayé dans les médias. Béa Johnson intervient fréquemment pour expliquer les rudiments d’une « vie simplifiée » et travaille actuellement sur un livre à paraître en avril 2013, Zero Waste Home: The Ultimate Guide to Simplifying Your Life by Reducing Your Waste.

De quoi vous inspirer ?

Anne-Sophie Novel / @SoAnn sur twitter

En savoir plus

inShare75

%d blogueurs aiment cette page :