Category: Politique



1ère partie:

 

café

Le commerce équitable Dossier mis à jour le 04/04/2014

843 lectures: Le commerce équitable

© C. Magdelaine / http://www.notre-planete.info
Source : http://www.notre-planete.info/ecologie/alimentation/commerce-equitable.php

Sommaire Le commerce équitable : présentation Les labels du commerce équitable Le commerce équitable : atouts et polémiques Le commerce équitable : les polémiques Interview d’une professionnelle Actualités sur le commerce équitable Discussions sur le commerce équitable © C. Magdelaine / http://www.notre-planete.info Commerce équitable : définition DR « Le commerce équitable est un partenariat commercial fondé sur le dialogue, la transparence et le respect, dont l’objectif est de parvenir à une plus grande équité dans le commerce mondial. Il contribue au développement durable en offrant de meilleures conditions commerciales et en garantissant les droits des producteurs et des travailleurs marginalisés, tout particulièrement au Sud de la planète. Les organisations du commerce équitable (soutenues par les consommateurs) s’engagent activement à soutenir les producteurs, à sensibiliser l’opinion et à mener campagne en faveur de changements dans les règles et pratiques du commerce international conventionnel. » Cette définition donnée par Artisans du Monde vient renforcer le concept du commerce équitable lancé lors de la conférence des Nations Unies pour le commerce et le développement (CNUCED) en 1964 à Genève : « Trade not Aid » (« du commerce pas la charité »). A la suite de cette conférence, la société civile a réagi dans les années 70 pour soutenir les petits producteurs de café d’Amérique Latine, touchés par une crise économique très grave qui engendra une baisse importante du cours du café sur le marché mondial. Les petits producteurs se sont alors organisés en coopératives pour pallier leurs difficultés jusqu’à ce que la fluctuation des cours dans les années 80 bouleverse ces regroupements au profit des industriels du Nord. La fin de cette décennie voit naître le label Max Havelaar (1988) et d’autres initiatives luttant contre les inégalités commerciales entre le Nord et le Sud. Le commerce équitable connaît alors son premier véritable essor sur les marchés européens. En 1996, les quatre organisations du commerce équitable, à savoir FLO (Fair Trade Labelling organisations International), l’IFAT (International Fair Trade Association), NEWS (Network of European World Shops) et l’EFTA (European Fair Trade Association) se sont regroupées au sein de la FINE (F pour FLO, I pour IFAT, N pour NEWS, E pour EFTA) pour promouvoir ensemble le commerce équitable. Ceci a permis d’institutionnaliser au niveau européen et international les grandes lignes de ce qu’allait devenir le commerce équitable tel qu’on le connaît aujourd’hui.

Comprendre le commerce équitable – Qu’est ce qui motive cette nouvelle forme de commerce ?

Dans un contexte économique mondial aux inégalités criantes, la nécessité de trouver une alternative en faveur des petits producteurs du Sud s’avère indispensable pour encourager une nouvelle vision des rapports commerciaux Nord/Sud. 20% des pays les plus pauvres produisent 1% du PIB mondial. Alors que 20% des pays les plus riches en produisent 86%. D’après ces chiffres, on se rend compte qu’il est impossible de nier le phénomène d’accroissement entre très riches et très pauvres. On peut se voiler la face et nier cela ou bien comprendre qu’il s’agit d’une atteinte au principe d’égalité, d’équité, voire même de dignité. Le commerce équitable a pour but de lutter contre ce fossé grandissant des inégalités Nord/Sud via des actes commerciaux plus justes. Son origine pourrait trouver sa source dans l’article 23 de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme de 1948 : « quiconque travaille a droit à une rémunération équitable lui assurant ainsi qu’à sa famille une existence conforme à la dignité humaine ». Les paysans du Sud se regroupent en coopératives sur le principe que l’union fait la force. Faire partie du commerce équitable, c’est : Respecter la condition sine qua non que les producteurs reçoivent un salaire plus juste. Celui-ci ne tient pas compte des fluctuations du marché mondial, il est calculé sur une base fixe. En cas de hausse, cette méthode permet aux producteurs de percevoir un peu plus d’argent, et en période de crise, un salaire minimum doit pouvoir être redistribué. Le revenu perçu par un producteur permet de couvrir ses frais et de nourrir sa famille convenablement. Il est à noter que les conditions de travail sont également améliorées : les producteurs sont mieux protégés grâce à des vêtements adaptés à leurs tâches et leur temps de travail n’est plus synonyme d’exploitation. Même si ce n’est pas toujours idéal, c’est mieux que les conditions « habituelles » imposées par le marché. Pour prendre un exemple, un producteur de bananes dans le circuit commercial ordinaire perçoit 15% du prix de vente en Europe alors qu’un producteur issu d’une coopérative du commerce équitable recevra 30% du prix de vente pour son travail. Il s’agit là d’un produit dont la différence à l’achat pour un Européen n’est pas énorme par rapport aux marques ordinaires. Ce faible écart entre les prix se ressent cependant sur place. Alors que les producteurs du commerce équitable ont un cadre de travail décent, les conditions auxquelles sont soumis les petits paysans surexploités par des géants comme Dole ou Chiquita sont inacceptables et irrespectueuses des droits de l’Homme. Pas de travail illégal des enfants. C’est-à-dire que les enfants sont envoyés à l’école. Ils ne sont en aucun cas exploités comme cela peut-être le cas dans de grandes multinationales (Nike par exemple). On peut remarquer qu’un produit à base de mangue (provenant du Cameroun) commercialisé en Allemagne lutte par exemple contre la prostitution infantile. On peut donc associer commerce équitable et mieux-être des pays du Sud en combinant plusieurs projets. Les producteurs sont contraints à ne pas surdoser les pesticides ou insecticides, si toutefois ils en utilisent ! En effet, 70% des produits du commerce équitable sont issus de l’agriculture biologique. Cette démarche en faveur du développement durable est appuyée par l’interdiction formelle d’utilisation d’OGM dans ces produits. Une partie du prix que paie le client final représente une prime (entre 5 et 10% du prix que paie le consommateur). Cette dernière est utilisée collectivement pour des projets sociaux de différentes natures qui profitent non seulement aux petits producteurs mais aussi à leur famille et à l’environnement. La coopérative peut décider d’investir dans un programme de formation à l’agriculture biologique, de construire une école ou un hôpital, de restaurer une route ou de mette en place un service de transports en commun… Devenir consom’acteur © C. Magdelaine / notre-planete.info La population se sent de plus en plus préoccupée par le respect de la nature et le respect de l’autre dans les relations commerciales pour améliorer leur mode de vie… Entre 2000 et 2004, le marché du commerce équitable a connu une hausse de 27 %.

Il est vraiment simple de devenir consom’acteur.

Qu’entend-t-on par ce terme ? Il s’agit d’un néologisme liant « consommation » – telle que nous la connaissons, en grande surface – et le fait de passer à l’acte, le fait de tenir un rôle certain au sein de cette abondance de biens que l’on peut acheter à tout va et sans se soucier de rien. Devenir un consommateur engagé donc, c’est tout d’abord moins consommer, et surtout consommer de façon réfléchie ! Il ne faut pas céder au « green marketing » en se disant pour chaque produit : « je peux acheter ça parce que c’est moins dangereux pour la planète », surtout si l’on n’a aucune utilité dudit produit ! Chacun à son échelle, en choisissant ne serait-ce qu’un produit issu du commerce équitable, peut agir en consommant de façon plus « citoyenne ». Les produits du commerce équitable sont devenus accessibles au grand public : que ce soit en grandes et moyennes surfaces (grandes enseignes comme Leclerc, Auchan, Carrefour, Monoprix, Casino,…), dans des magasins spécialisés (Artisans du Monde, biocoop,…) ou encore sur Internet

(ethic-factory.fr ; http://www.decodurable.com ; http://www.ekitabl.com) !

Les produits proposés par le commerce équitable sont divers. On notera surtout la diversité de cafés, thés, chocolats, mais on trouve également un large choix de vêtements (souvent en coton bio) et de chaussures, ainsi que d’objets issus de la branche artisanale (objets décoratifs ou musicaux, souvent en matériaux recyclés ou naturels) et cosmétiques. Se décider pour un ou deux produits et les acheter automatiquement équitables responsabilise votre démarche de consommateur et vous permet de faire avancer la machine éthique !

Les labels et les marques du commerce équitable

Label Nom Signification Max Havelaar Le label Max Havelaar a été crée en 1988 dans une démarche d’aide aux producteurs de café d’Amérique Latine. Il est aujourd’hui le label numéro 1 de certification des produits issus du commerce équitable au niveau international. Associations et marques indépendantes spécifiques commerce equitable

 

Bio équitableNom Signification Bio équitable Association créée en 2002 qui fédère les PME autour de projets plus respectueux de l’homme et de l’environnement dans une optique de développement durable. Artisans du MondeArtisans du Monde Premier portail du commerce équitable fondé en 1981 qui met l’accent sur trois points : la vente, l’éducation et la participation aux campagnes de pression en faveur de changements au niveau du commerce international.

Alter EcoAlter Eco Entreprise dédiée au commerce équitable créée en 1998. En 2006, elle est à l’origine de l’association du même nom qui a pour but de financer des projets de développement dans les pays du Sud. EthiquableEthiquable Ethiquable est une société coopérative fondée en 2002, numéro 1 du marché du commerce équitable en grandes surfaces. Elle est dédiée à la conception, fabrication, distribution de produits issus du commerce équitable.

LobodisLobodis Lobodis est la première société française de torréfaction et d’importation de cafés équitables. Elle a développé la sous marque Escale équitable pour des produits tels que le sucre, le thé, le riz, le chocolat.

Jardin BiologiqueMarques indépendantes BIO Nom Signification Jardin Biologique Jardin biologique est une marque d’alimentation biologique qui propose une gamme de produits issus du commerce équitable (quinoa, thé…) BjorgBjorg Entreprise spécialisée dans l’agro-alimentaire biologique existant sur le marché depuis une vingtaine d’années qui propose des produits issus du commercer équitable (jus de fruits…)

Marques des grandes distributeurs

Agir SolidaireNom Signification Agir Solidaire Agir Solidaire est la gamme de produits équitables proposée par l’enseigne Carrefour Ethikeco

EthikecoSous marque de l’enseigne Leclerc dédiée au commerce équitable.

Auchan Les produits du commerce équitable d’Auchan sont reconnaissables par le logo de l’enseigne et le label Max Havelaar.

Géant et associés Géant et associés La marque Casino par exemple commercialise des produits labellisés Max Havelaar sous le nom « Commerce Equitable – pour un monde solidaire ».

Intermarché et associésIntermarché et associés Ces enseignes commercialisent des produits du commerce équitable de marques indépendantes, labellisés Max Havelaar.

Suite ici:   http://wp.me/p1iuBl-Ko   Lire la suite


http://equiterre.org/

LA PRESSION MONTE POUR L’INDUSTRIE PÉTROLIÈRE

1 novembre 2013

La résistance aux carburants fossiles, premiers responsables de la destruction du climat, se raidit partout dans le monde. Des promoteurs habitués à faire la pluie et le beau temps voient leurs projets ralentis ou bloqués les uns après les autres, en Australie, au Canada, aux États-Unis et ailleurs

Actu - Obsolescence programmée industrie pétrolière

LA FONDATION POUR LA PROTECTION DU PATRIMOINE NATUREL S’OPPOSE AU PROJET DE PIPELINE DE TRANSCANADA

29 octobre 2013

La Fondation québécoise pour la protection du patrimoine naturel (FQPPN) a récemment pris la résolution de s’opposer au projet d’oléoduc Énergie Est de la compagnie TransCanada. La FQPPN possède 12 kilomètres de terres constituant la Réserve naturelle des Battures-de-Saint-Augustin-de-…

LIRE LA SUITE img

Share on facebookShare on twitterMore Sharing Services

L’ESPÉRANCE DE VIE, L’ESPOIR DU CHANGEMENT

29 octobre 2013

Beau billet de blogue, porteur d’espoir, de Sidney Ribaux, directeur général d’Équiterre, paru dans la chronique « développement durable » du journal Métro aujourd’hui.

LIRE LA SUITE img

Share on facebookShare on twitterMore Sharing Services

RÉPONDEZ AU SONDAGE ÉPLUCHE TA VILLE ET GAGNEZ!

28 octobre 2013

Depuis le 30 mai dernier, Épluche ta ville invite chacun et chacune à partir à la découverte de l’alimentation saine et locale à Montréal. Que ce soit par des happenings alimentaires festifs et colorés, ou à travers les initiatives présentées dans son web documentaire, Épluche ta ville.

NOVEMBRE 2013
  • 02 – 03 | Formation technique en maraichage sur petite surface par Jean-Martin Fortier, fermier de famille aux Jardins de la Grelinette
  • 04 | Rencontre d’information citoyenne sur le projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada, Saint-Augustin-de-Desmaures
  • 05 | Cocktail-bénéfice d’Équiterre à Québec
  • 07 | Rencontre d’information citoyenne sur le projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada, Rivière-du-Loup
  • 08 | Visites guidées gratuites de la Maison du développement durable, Montréal
  • 14 | Stimuler l’innovation en développement durable : un gage de performance au sein des PME québécoises, Cocktail-conférence, Maison du développement durable
  • 15 | Visites guidées gratuites de la Maison du développement durable, Montréal
  • 16 | Journée nationale d’action pour défendre notre climat et nos collectivités, Canada
  • 16 | Des sables bitumineux à la solidarité des peuples, Montréal
  • 22 | Visites guidées gratuites de la Maison du développement durable, Montréal
  • 26 | Table-ronde : les premiers pas du Québec dans la marché du carbone, Maison du développement durable, Montréal
  • 29 | Visites guidées gratuites de la Maison du développement durable, Montréal
DÉCEMBRE 2013
  • 06 | Visites guidées gratuites de la Maison du développement durable, Montréal
  • 10 | Webinaire, « La planification des cultures en maraîchage biologique diversifié » (Partie 1 de 2)
  • 13 | Visites guidées gratuites de la Maison du développement durable, Montréal
  • 17 | Webinaire, « La planification des cultures en maraîchage biologique diversifié » (Partie 2 de 2)

VOIR TOUS LES ÉVÉNEMENTS img


http://www.onedrop.org/fr/default.aspx

Dernières nouvelles

AfficherToutesOrganisationProjetsCrise de l’eau

ONE NIGHT for ONE DROP

LAS VEGAS SE PRÉPARE À ACCUEILLIR ONE NIGHT for ONE DROP

28 janvier, 2013

À l’approche des célébrations entourant la Journée mondiale de l’eau le 22 mars prochain, ONE DROP organise le plus grand événement de collecte de fonds de son histoire : ONE NIGHT for ONE DROP.

La suite

Jerry Nadal

MERCI À NOS BÉNÉVOLES!

27 janvier, 2013

ONE DROP s’entretient avec Jerry Nadal du Cirque du Soleil et chef d’orchestre de ONE NIGHT for ONE DROP qui nous confie que le succès de l’événement reposera sur ses bénévoles.

La suite

Project Haiti

LE DON REDONNE LA VIE

26 janvier, 2013

Changez des vies en donnant à ONE DROP pour nous permettre de continuer à mettre en œuvre des projets d’accès à l’eau dans différents pays du monde, comme c’est le cas en Haïti.

La suite

Project India

LUMIÈRES, CAMÉRA, ACTION!

25 janvier, 2013

Dans le cadre du Projet Inde, ONE DROP a invité de jeunes Indiens à exprimer leurs idées à l’égard de l’eau à l’aide d’une caméra.

La suite

Photo: Giron

The BIG ONE for ONE DROP honoré!

16 janvier, 2013

The BIG ONE for ONE DROP a récemment remporté le BLUFF Reader’s Choice Award dans la catégorie Best Final Table of 2012. À cette table étaient réunis Antonio Esfandiari, Sam Trickett, Guy Laliberté, Brian Rast, Phil Hellmuth, David Einhorn, Richard Yong et Bobby Baldwin. The BIG ONE for ONE DROP se retrouve aussi en quatrième place du Top 10 Stories of 2012 du magazine Poker News.

La suite

Haïti- © Heidi Hollinger, 2011

Trois ans après le séisme en Haïti, ONE DROP constate les impacts positifs de son projet à Léogâne

11 janvier, 2013

Trois ans après le séisme dévastateur du 12 janvier 2010 qui a frappé Haïti, ONE DROP se réjouit de constater les impacts positifs de son projet d’accès à l’eau et d’assainissement dans la région de Léogâne, l’épicentre du tremblement de terre. En partenariat avec OXFAM-Québec et grâce au financement de la Banque Royale du Canada, le projet de ONE DROP aura un impact positif sur 108 000 hommes, femmes et enfants d’ici octobre 2013.

Parler de ONE DROP

Faites connaître ONE DROP. Invitez vos amis à consulter notre site Internet, partagez nos vidéos, téléchargez notre écran de veille et nos fonds d’écran.

La suite

Accomplir un geste concret

Découvrez combien un seul nouveau réflexe au quotidien peut faire un océan de différence.

La suite

PARTAGER SUR LES MÉDIAS SOCIAUX

Utilisez Facebook et Twitter pour parler de ONE DROP à vos amis.

Découvrez les projets de ONE DROP | Si vous éprouvez des difficultés, cliquez ici

Las Vegas se prépare à accueillir ONE NIGHT for
ONE DROP

À l’approche des célébrations entourant la Journée mondiale de l’eau le 22 mars prochain, ONE DROP organise le plus grand événement de collecte de fonds de son histoire : ONE NIGHT for ONE DROP. Lire la suite

MERCI À NOS BÉNÉVOLES!

ONE DROP s’entretient avec Jerry Nadal du Cirque du Soleil et chef d’orchestre de ONE NIGHT for ONE DROP qui nous confie que le succès de l’événement reposera sur ses bénévoles. Lire la suite

LE DON REDONNE
LA VIE

Changez des vies en donnant à ONE DROP pour nous permettre de continuer à mettre en œuvre des projets d’accès à l’eau dans différents pays du monde, comme c’est le cas en Haïti. Lire la suite

LUMIÈRES, CAMÉRA, ACTION!

Dans le cadre du Projet Inde, ONE DROP a invité de jeunes Indiens à exprimer leurs idées à l’égard de l’eau à l’aide d’une caméra. Lire la suite

LE SAVIEZ-VOUS?

Au fil des 50 dernières années, la consommation d’eau planétaire a augmenté à un rythme trois fois supérieur à celui de la croissance démographique mondiale.

CHANGEONS LES CHOSES MAINTENANT!

Donnons accès à l’eau à tous, aujourd’hui et pour toujours.

Politique de confidentialité | Modalités et conditions | Contactez-nous | FAQ | English
© 2013 ONE DROP

Se désinscrire


Chers Colibris,

Mercredi 30 janvier, nous étions près de 3 000 personnes réunies à l’Espace Reuilly à Paris pour participer au lancement de la (R)évolution des Colibris. Loin d’imaginer une telle affluence, nous n’avons pu accueillir que 800 personnes dans la salle réservée pour l’occasion.

Merci de vous être mobilisés si nombreux. Et toutes nos excuses pour ceux qui n’ont pas pu rentrer, qui étaient venus de loin, qui avaient investis du temps, de l’argent, et de l’énergie. Jamais nous n’avions imaginé un tel raz-de-marée.

Pour autant, cette soirée fut extraordinaire. Une partie des 2 000 personnes se sont rassemblés dans les parcs, dans les cafés, pour ensemble se livrer à un véritable exercice démocratique, de dialogue, de partage, sur tous les sujets qui devaient être abordés lors de la soirée. (vous pouvez trouver quelques témoignages ici) Ils ont concrètement engagé la (R)évolution !

Si les révolutions passent par des déchaînements de violence, la (R)évolution des Colibris semble passer par de puissant déchaînements de paix et d’intelligence collective.
À l’intérieur, nous n’étions pas en reste, avec une incroyable énergie, sur scène et dans la salle. Vous pouvez dès maintenant retrouver nos échanges en intégralité dans cette vidéo.

http://www.colibris-lemouvement.org/agir/la-revolution-des-colibris/revivez-le-lancement-de-la-revolution-des-colibris#video

Et bientôt nous organiserons un autre événement où nous pourrons être encore plus nombreux.
Le mouvement grandit, réjouissons-nous de savoir que nous ne sommes plus seuls. Il a déjà permis de produire des recommandations formidables pour transformer notre société.
Retrouvez-les dans le Plan des colibris : en pièce jointe ou téléchargeable ici.
La presse en parle aussi ! Sur Rue89, Radio Nova, Reporterre, ou encore le blog Même pas mal !, sur le site du Monde.
À très bientôt pour d’autres nouvelles de cette (R)évolution, qui ne fait que commencer !
Cyril, Céline, Anne-Laure, Alain, Marianne, Gregory, Juliette, Jean-François, et toute l’équipe de Colibris

Si vous souhaitez vous désinscrire, cliquez ici


Si cette page ne s’affiche pas correctement, cliquez ici / If this page is not posted correctly, click here

Abeilles

http://www.next-up.org/Newsoftheworld/AbeillesBees.php  

– Abeilles Etude Scientifique :  » la technologie de la Téléphonie Mobile est fatale pour les abeilles … »

– Toutes les Next-up News / All Next-up News: www.next-up.org/Newsoftheworld/2013.php


Envoyer à un ami
Send to a friend

Next-up news : REGISTER / Click here to unregister

Next-up news : Abonnement Numérique / Abonnement Postal / Cliquez ici pour vous désinsc


Madame, Monsieur,

Nous avons une occasion unique de stopper la disparition dramatique de millions d’abeilles, mais tout repose sur votre député.
Demandez-lui dès maintenant de signer la proposition parlementaire contre les insecticides tueurs d’abeilles.

http://www.pollinis.org/petitions/proposition_Laurence_Abeille.php

Pour préserver les pollinisateurs et la biodiversité.

Le phénomène de disparition des abeilles est en train de prendre un tour dramatique.

Les derniers chiffres de l’Institut de recherches publiques FranceAgrimer, dépendant directement du Ministère de l’Agriculture, sont effarants :

Plus de 1 000 colonies d’abeilles sont décimées en France… CHAQUE JOUR !

En seulement 6 ans, le nombre d’apiculteurs aurait chuté de plus de 40 % ! Et ce serait « directement corrélé à la disparition des abeilles » d’après France Agrimer 1.

C’est une véritable révolution silencieuse et tragique que nous sommes en train de vivre.

La majeure partie de ce que nous cultivons aujourd’hui et consommons au quotidien est en danger : tomates, courgettes, melon, pastèque, fraises, pommes, abricots, cassis, mûres, choux, oignons, poivrons, poireaux, persil, tournesol…
Les abeilles ne font pas uniquement du miel. Elles sont une humble et gigantesque force de travail, pollinisant 80 % des plantes à fleurs sur terre, et près de 90 % des plantes que nous cultivons. Il n’existe aucune alternative, ni technique, ni scientifique, pour les remplacer 2.

Sans elles, c’est l’alimentation de toute la population qui est menacée ! Sans parler de millions d’espèces d’insectes, d’oiseaux et de mammifères qui dépendent directement de ces plantes pour se nourrir.

Ce déclin catastrophique des abeilles est un phénomène complexe. Mais parmi les multiples facteurs qui joueraient un rôle dans cette hécatombe, il y en a un – majeur, décisif – qui est aujourd’hui clairement identifié et dénoncé par plus d’une quarantaine d’études scientifiques menées à travers le monde depuis plus de dix ans 3.

Il s’agit d’un groupe d’insecticides utilisés massivement sur les cultures : les néonicotinoïdes.

Ce sont des variétés de pesticides systémiques, c’est-à-dire qu’ils sont mis sur la graine de la plante, et lorsque celle-ci poussera, elle suintera des composants chimiques à forte dose qui ne laissent aucune chance aux insectes quels qu’ils soient.

Les hécatombes ont commencé, et progressivement augmenté dans les années qui ont suivi l’apparition de ces nouveaux pesticides sur le marché, dans les années 1990. Et les populations d’abeilles augmentent là où ces produits ont été interdits.

Les preuves à charge contre ces pesticides ultra-nocifs sont accablantes, et pourtant…

Sous la pression des grands groupes agrochimiques, Bayer, Syngenta, Dow Chemical ou Monsanto, ils continuent à être autorisés, commercialisés et utilisés massivement dans les champs, – tuant ainsi des millions d’abeilles chaque année 4.

C’est pour couper court à cette situation dramatique que la députée Laurence Abeille (la bien-nommée !) a déposé une proposition de résolution pour interdire immédiatement les pesticides néonicotinoïdes dangereux pour les abeilles.

Si cette résolution était adoptée par l’Assemblée Nationale, des millions d’abeilles seraient sauvées, permettant ainsi la préservation de l’écosystème et de l’alimentation des générations futures 5.

Plusieurs de ses collègues soutiennent déjà l’initiative de Laurence Abeille, mais si nous ne faisons pas immédiatement et massivement pression sur les députés pour qu’ils co-signent cette proposition, elle sera rejetée.

De leur côté, les lobbys de l’industrie des pesticides sentent l’étau se resserrer. Et ils font des pieds et des mains pour que leurs produits continuent à être vendus : ils brandissent de pseudos arguments scientifiques pour prouver qu’on n’a pas d’autre choix que d’utiliser leurs poisons, ils prédisent des licenciements massifs si leurs produits étaient interdits…

Ils sont en passe de bloquer la proposition de Laurence Abeille à l’Assemblée Nationale.
C’est pour cela que je vous demande d’interpeller dès à présent le député de votre circonscription, afin de lui demander de cosigner cette proposition de résolution.
C’est très simple, il vous suffit de suivre ce lien :

http://www.pollinis.org/petitions/proposition_Laurence_Abeille.php

Et s’il vous plaît, transmettez cet email à vos contacts pour leur demander de faire pression à leur tour sur leur député pour qu’il co-signe la proposition de résolution pour mettre fin à cette hécatombe.
Pour peser dans la balance face aux multinationales agrochimiques, la mobilisation doit être massive. Il faut que chaque député reçoive des milliers de messages provenant de citoyens électeurs de sa circonscription.
Nous devons donner le plus d’ampleur possible à cette action primordiale (ce n’est pas tous les jours qu’une députée se positionne aussi franchement dans le combat pour sauver les abeilles !).
C’est pour cela que toute l’équipe de Pollinis a travaillé d’arrache-pied pour recenser les noms, les emails et les circonscriptions de chacun des 577 députés qui siègent à l’Assemblée nationale, pour que vous n’ayez plus qu’à mettre votre nom et qu’un email soit envoyé directement à votre député.
Pour envoyer votre email à votre député, cliquez ici.
Et s’il vous plaît, juste après avoir signé, transmettez cet email à vos amis pour qu’ils interpellent eux aussi leur député. Seule une mobilisation massive des citoyens pourra décider les députés de tous bords politiques à cosigner cette proposition de résolution.
Je compte sur vous !

Merci d’avance,
Nicolas Laarman
Délégué général – Pollinis
Conservatoire des Fermes et de la Nature

SOURCES ET COMPLÉMENT D’INFORMATIONS :

(1) FranceAgrimer – Etablissement National des Produits de l’Agriculture et de la Mer :
Audit économique de la filière apicole française – Septembre 2012
http://www.franceagrimer.fr/Actualites/node_22291/Audit-economique-de-la-filiere-apicole-francaise/%28filiere%29/983/%28nodeActu%29/985

(2) Global Honey Bee Colony Disorders and Other Threats to Insect Pollinators :
http://www.unep.org/dewa/Portals/67/pdf/Global_Bee_Colony_Disorder_and_Threats_insect_pollinators.pdf
PNUE : les abeilles menacées d’extinction, l’humanité met en cause son avenir : http://www.un.org/apps/newsFr/storyF.asp?NewsID=24688#.UP2311HWnrk

(3) 47 études qui condamnent les néonicotinoïdes : http://www.pollinis.org/spip.php?page=article&id_article=74

(4) Le futur des abeilles est-il entre les mains du lobby des pesticides – Corporate Europe Observatory, European Beekeeping Coordination -Novembre 2010 : http://bee-life.eu/fr/doc/151/

(5) Assemblée Nationale – N° 300 : Proposition de résolution relative à la préservation des insectes pollinisateurs et à un moratoire sur les pesticides de la famille des néonicotinoïdes et des phénylpyrazoles : http://www.assemblee-nationale.fr/14/propositions/pion0300.asp

Soutenez le réseau Pollinis !

Aidez-nous à sauver les abeilles et la biodiversité. Nous sommes entièrement financés par les dons et nous ne recevons aucune subvention de la part du gouvernement. Notre équipe fait en sorte que le plus petit don soit le plus efficace possible.

Si vous ne souhaitez plus reçevoir nos emails, veuillez cliquer sur ce lien


 

Marianne Sébastien – Les femmes et les enfants, ces magiciens de l’impossible -Ted –TedxRepubliqueSquarefondation,organisme communautaire

Une réussite dont on devrait parler sans restriction.

Fondation VOIX LIBRES (allez faire un tour sur le site)
Elle travaille en Bolivie dans des villages en haute altitude (le POTOSI ) là où les mines d’argent sont exploitées…

Elle reconnecte les gens à la vie, à l’abondance : chant, éducation, microcrédit

Amitiés. MO


CE FILM nous démontre les effets des ondes sur notre santé preuves à l’appui.

Les explications sont pour une fois très claires et vont plus loin que ce que nous avons entendues jusqu’ici.

Même si le film est produit en Europe, les rapports de preuves viennent souvent des États-Unis.

Plusieurs comprendront ce qu’ils vivent ou ressentes, que ce soit du stress, sommeil perturbé, malaises, maladies ect..

À faire circuler, il faut que tout le monde sache au plus vite.

Pour POUVOIR il faut VOULOIR  et pour vouloir il fait SAVOIR.

http://videos.next-up.org/EhsTvNews/Resonance_un_film_de_Serge_Fretto/04_01_2013.html

http://www.next-up.org/Newsoftheworld/PublicationsDVD.php#1

IL EST POSSIBLE QUE VOUS NE PUISSIEZ VOIR VIA LES 2 PREMIERS LIENS, J’IGNORE POURQUOI, MAIS AVEC CELUI-CI ÀA FONCTIONNERA .

http://www.cem-onde.fr/les-videos-essentielles-de-cem-onde/resonance-film-documentaire-de-serge-fretto-1310.html

Ce film présente la cellule vivante sous un nouvel éclairage. Capable de capter et d’émettre des ondes électromagnétiques artificielles et naturelles, elle se comporte comme un véritable circuit électronique. Dans un monde où les ondes sont omniprésentes, ce film va à la rencontre d’experts et de chercheurs qui nous présentent leurs travaux et nous offrent des clefs de compréhension inédites sur les effets des ondes sur le vivant.
Nous entendons parler de pollution électromagnétique générée par les appareils de notre quotidien notamment les téléphones portables.
Ces ondes en quantité élevée et continue semblent être néfastes pour l’homme. Par ailleurs, la présence de champs électromagnétiques est également décelable dans la nature et dans les organismes vivants. Ces ondes dites naturelles sont déterminantes pour leur fonctionnement et leur développement. Donc, tout porterait à croire que le vivant soit capable de capter, mais aussi d’émettre des ondes électromagnétiques.
Cette nouvelle approche est au cœur des travaux de certains scientifiques qui vont jusqu’à proposer d’utiliser les ondes pour soigner.


Le Centre d’organisation mauricien de services et d’éducation populaire (COMSEP) est un organisme sans but lucratif regroupant des gens en situation de pauvreté qui s’organisent afin d’améliorer leurs conditions de vie.

L’HISTOIRE DE COMSEP

Le groupe existe depuis le 16 novembre 1986. Il a été fondé par douze bénévoles dans une assemblée de cuisine. Conscient du taux d’analphabétisme dans la région Mauricie, ce groupe met en branle ce projet et un mois plus tard, COMSEP possédait son local et ses activités débutaient.

LA VIE ASSOCIATIVE

Les membres de l’organisme se rencontrent en assemblée générale sur une base annuelle. Le conseil d’administration (C.A.) est formé de personnes représentant chacun des comités de COMSEP et ces dernières se réunissent sur une base mensuelle. Certaines personnes peuvent être cooptées par le C.A. pour leur expertise.

Chaque comité fonctionne avec un comité organisateur (C.O.) qui coordonne ses activités. Le comité organisateur se réunit régulièrement, les décisions sont prises en équipe et par consensus. Les tâches sont distribuées lors de ces rencontres. Tous les comités organisateurs mettent en oeuvre leur plan de travail respectif. Ils font aussi des propositions et recommandations au conseil d’administration qui en dispose selon les besoins et objectifs de l

Accueil: http://www.comsep.qc.ca/index.htm

C’est quoi?: http://www.comsep.qc.ca/quoi/quoi.htm

Objectifs: http://www.comsep.qc.ca/objectif/objectif.htm

Membres: http://www.comsep.qc.ca/membres/membres.htm

Services: http://www.comsep.qc.ca/services/services.htm

Équipe: http://www.comsep.qc.ca/equipe/equipe.htm

Population rejointe: http://www.comsep.qc.ca/popula/popula.htm

Autres Liens: http://www.comsep.qc.ca/autres/autres.htm


Alice Jay – Avaaz.org

  • avaaz@avaaz.org

Envoyer un courrier électronique

Planifier le nettoyage

À lephareeclaireur@hotmail.com

De :
Ricken Patel – Avaaz.org (avaaz@avaaz.org)

Envoyé :
18 décembre 2012 18:40:33

Chers incroyables membres d’Avaaz,
Alors que 2012 touche à sa fin, j’aimerais prendre un instant pour faire le point sur l’extraordinaire mouvement d’espoir que nous avons créé tous ensemble. Regardez ces chiffres, ils sont stupéfiants:

  *17,2 millions de membres reçoivent aujourd’hui cet email, un chiffre qui a explosé: il a presque doublé au cours des derniers mois!

  • Nos membres viennent des 194 pays du monde: 1,7 million au Brésil, 1,6 million en France, 773 000 en Inde. Regardez la carte!
  • Ensemble, nous avons entrepris plus de 100 millions d’actions, en ligne et hors-ligne. Nous avons diffusé nos campagnes préférées à plus de 250 millions d’amis.
  • Nos voix ont permis de sensibiliser les citoyens à des enjeux critiques et nos mobilisations ont été relayées par les medias dans plus de 15 000 reportages.
  • Via Avaaz, 400 000 personnes ont donné près de 7 millions de dollars à d’autres organisations humanitaires ou pour la défense des Droits humains.
  • 20 000 membres ont lancé des nouvelles campagnes, et commencé à remporter des victoires, grâce à notre outil de pétitions citoyennes

Le président pakistanais signe notre pétition pour aider 3 millions d’enfants à aller à l’école.
Notre manifestation pour la Palestine, juste devant la salle de réunion des ministres des Affaires étrangères, à Bruxelles.

Mais derrière ces quelques chiffres, il y a les histoires de milliers de femmes et d’hommes qui se rassemblent, portés par l’espoir du changement. Pas uniquement à petite échelle, mais parfois à très, très grande échelle.
Vous vous souvenez de Malala, cette jeune fille incroyablement courageuse qui s’est fait tirer dessus, à la tête, par les Talibans pour avoir fait campagne en faveur de la scolarisation des filles? En une semaine, l’équipe d’Avaaz a travaillé avec des partenaires au Pakistan pour soutenir le plan d’action qui permettra à tous les élèves d’aller à l’école. Gordon Brown, envoyé spécial de l’ONU pour l’éducation, a présenté notre pétition au président Zardari, qui a ajouté son nom aux 886 000 signatures. Malala était « aux anges » quand, depuis l’hôpital, elle a appris que le président Zardari avait débloqué les fonds nécessaires pour scolariser 3 millions d’enfants supplémentaires. Gordon Brown a qualifié notre mobilisation de « cruciale » pour la réussite du projet.
C’était juste avant qu’1,8 million de nos membres jouent un rôle majeur dans la création d’un État palestinien. Devant les intimidations diplomatiques israéliennes et américaines destinées à convaincre les pays-clés de l’ONU de voter contre le statut d’État non membre de la Palestine, nous avons publié des sondages d’opinion dans quatre pays, passé des milliers de coups de fil, rencontré de nombreux responsables politiques et installé un immense drapeau palestinien haut de quatre étages devant les salles de réunion de l’UE. Au cours du vote final, seuls 9 pays sur 193 se sont exprimés contre le projet! La représentante de la Palestine auprès de l’UE a même déclaré: « Avaaz a joué un rôle critique en convainquant les gouvernements de soutenir la demande des Palestiniens. Toute la Palestine se souviendra de leur solidarité et de leur soutien. »
Plus tôt cette année, 2,8 millions d’entre nous ont rejoint une campagne ambitieuse pour mettre fin au traité ACTA: c’est une victoire éclatante contre les grandes multinationales qui tentaient de censurer Internet. En Europe, le traité a été enterré et le président du Parlement a confié être « très impressionné par la pétition d’Avaaz, qui a été prise très au sérieux par le Parlement européen ». D’autres parlementaires nous ont également cités comme responsables de leur prise de conscience et de leur prise de position contre le traité.
Ce ne sont que trois histoires parmi les centaines que nous pourrions vous raconter cette année! (Pour plus d’infos, rendez-vous sur notre page Temps forts) J’ai hâte d’être en 2013 et de découvrir de quoi notre communauté sera capable: protéger la forêt vierge et la biodiversité, soutenir les Syriens et le printemps arabe, démanteler l’empire médiatique corrompu de Rupert Murdoch et bien plus encore…
Ce rassemblement que nous avons bâti est un incroyable moteur d’espoir et de changement. Et chacun d’entre nous joue un rôle dans nos victoires. Lors de votre prochain dîner entre amis, demandez donc si quelqu’un d’autre est membre d’Avaaz. Il est bien possible que vous ne soyez pas seul et vous pourrez partager cet espoir avec les autres: seuls, nous pouvons déjà faire beaucoup de choses, mais ensemble, tout est possible.
Un grand merci à vous, chers membres de ce mouvement citoyen unique au monde,
Ricken et toute l’équipe d’Avaaz

Soutenez le mouvement Avaaz!

Nous sommes entièrement financés par les dons et ne recevons aucune subvention de la part de gouvernements ni d’entreprises.



Avaaz est un réseau citoyen mondial de 17 millions de membres
 qui mène des campagnes visant à ce que les opinions et les valeurs des peuples influent sur les décisions mondiales. (« Avaaz » signifie « voix » dans de nombreuses langues). Nos membres sont issus de tous les pays du monde; notre équipe est répartie sur 19 pays et 5 continents et travaille dans 16 langues. Pour découvrir certaines de nos plus grandes campagnes, cliquez ici ou suivez-nous sur Facebook ou Twitter.
Ce message a été envoyé à lephareeclaireur@hotmail.com parce que vous avez précédemment signé une pétition. Si vous souhaitez modifier vos prénom, nom, pays ou langue, créez un mot de passe ou connectez-vous. Pour vous désinscrire de notre liste de diffusion, envoyez un e-mail à unsubscribe@avaaz.org ou cliquez ici.
Pour contacter Avaaz, merci de ne pas répondre à cet e-mail. Écrivez-nous plutôt en utilisant le formulaire suivant: http://www.avaaz.org/fr/contact, ou appelez-nous au +1-888-922-8229 (États-Unis)

Trop de bulletins d’informations ? Vous pouvez résilier l’abonnement ou, mieux encore, planifier un nettoyage automatique.

%d blogueurs aiment cette page :