Latest Entries »


http://equiterre.org/solution/recettes

Accueil

RECETTES

Vous ne savez pas quoi faire de votre bette à carde
Vous ne savez pas quoi faire de votre bette à carde? Vous trouverez ici les recettes qui vont mettre en valeur vospaniers de légumes.
Partagez-nous vos délicieuses recettes!
Consultez aussi notre page sur les méthodes de conservation des légumes.

Nom de la recette

 Filtrer par plat
– Tout –
Boissons
Entrée
Plat principal
Dessert
Plat végétarien
Plat végétalien
Salade & Crudité
Sauce & Trempette
Soupe & Potage
Pain & Pâtisserie

Filtrer par saison

– Tout –
Printemps
Été
Automne
Hiver

Ingrédients

Plat principal
Provenance: Ferme C’est dans l’panier!

Ingrédients:

bette à carde
Entrée
Sauce & Trempette
Provenance: Ferme D-Trois-Pierres

Ingrédients:

basilic
céleri
herbes
Dessert
Provenance: Nanamarmelade

Ingrédients:

miel
Plat principal
Plat végétarien
Provenance: Cuisiner les légumes oubliés du Québec, Anne Samson, Modus Vivendi, http://www.groupemodus.com

Ingrédients:

aubergine
Plat principal
Plat végétarien
Plat végétalien
Provenance: Ferme D-Trois-Pierres

Ingrédients:

aubergine
céleri
poivron
tomate
Plat végétarien
Provenance: Nanamarmelade

Ingrédients:

aubergine
Sauce & Trempette
Provenance: Les Fermes le Duchay

Ingrédients:

aubergine
Plat principal
Provenance: Ferme Claunik

Ingrédients:

bœuf
Entrée
Plat principal
Provenance: Ferme Au petits oignons

Ingrédients:

betterave
Dessert
Provenance: Nanamarmelade

Ingrédients:

citrouille
Plat principal
Provenance: Ferme Claunik

Ingrédients:

bœuf
Plat principal
Provenance: Ferme Claunik

Ingrédients:

bœuf
Plat principal
Provenance: Ferme Claunik

Ingrédients:

céleri
oignon
Plat principal
Provenance: Ferme Aux petits oignons

Ingrédients:

bok choy
chou
orange
Plat principal
Provenance: Ferme Aux petits oignons

Ingrédients:

bok choy
chou
Plat végétalien
Provenance: Nanamarmelade

Ingrédients:

chou de Bruxelles
panais
Soupe & Potage
Provenance: Caroline R., partenaire

Ingrédients:

betterave
carotte
céleri
chou
tomate
Entrée
Provenance: Denise Allaire

Ingrédients:

ail
Dessert
Plat végétalien
Pain & Pâtisserie
Provenance:

Ingrédients:

cacao
Boissons
Provenance: Revue Décoration chez-soi

Ingrédients:

herbes
Sauce & Trempette
Provenance: Aliments Massawippi, http://www.alimentsmassawippi.com/recettes

Ingrédients:

carotte
céleri
concombre
courgette
piment
tofu
Entrée
Plat végétarien
Plat végétalien
Salade & Crudité
Provenance: Bioferme Laval inc.

Ingrédients:

aubergine
Plat principal
Provenance: Les Fermes Le Duchay

Ingrédients:

aubergine
Entrée
Plat végétarien
Provenance: Florence K

Ingrédients:

betterave
fleur d’ail
Entrée
Provenance: Ferme Aux petits oignons

Ingrédients:

patate
topinambour
Dessert
Pain & Pâtisserie
Provenance:

Ingrédients:

chocolat
œuf
Boissons
Provenance:

Ingrédients:

chocolat
thé
Boisson
Provenance:

Ingrédients:

chocolat
thé
Plat principal
Provenance: Ferme C’est dans l’panier!

Ingrédients:

kale
Plat principal
Plat végétarien
Plat végétalien
Provenance: René Philippe, Ferme D-Trois-Pierres

Ingrédients:

chou
pomme
Plat principal
Plat végétarien
Provenance: Michel Daigle, restaurant Le Bergerac de Jonquière

Ingrédients:

chou-rave
Accompagnement
Végétarien
Végétalien
Provenance: Ferme D-Trois-Pierres

Ingrédients:

chou
chou-fleur
maïs
poivron
Plat principal
Plat végétarien
Plat végétalien
Provenance:

Ingrédients:

coriandre
gingembre
piment
Dessert
Provenance: Cuisiner local toute l’année, Vivianne Moreau, Les Éditeurs réunis, 2009

Ingrédients:

sirop d’érable
Dessert
Pain & Pâtisserie
Provenance: Isabelle J.

Ingrédients:

rhubarbe

 

louise-latraverse

LOUISE LATRAVERSE

JE NE SUIS PAS UN POT DE YOGOURT !

LOUISE LATRAVERSECOLLABORATION SPÉCIALE

Je n’ai pas de date de péremption imprimée sur le front.

Avez-vous perdu la tête ?

Vous déplorez qu’une personne soit trop vieille pour faire ce qu’elle aime ou entend faire ?

Avez-vous perdu le nord pour vous croire pour toujours jeunes, prémunis contre le temps qui passe ?

Êtes-vous aveugle à ce point ?

Votre tendance à croire que vous êtes meilleurs – meilleurs parce que vous n’avez pas encore de rides – tient de l’ignorance. Feuilletez le dictionnaire, vous y apprendrez du nouveau sur vous. Du nouveau qui vous avait échappé. Oui, à tout âge on peut avoir besoin de lunettes.

Les propos que j’entends au sujet de l’âge – de l’âge honorable, qui traverse les décennies – me stupéfient.

Un jour, j’ai cessé de teindre mes cheveux. J’ai assumé mes cheveux blancs. J’étais la même personne que la veille. Rien n’avait changé, sinon le regard des autres.

Du jour au lendemain, avant de prendre de mes nouvelles, on voulait connaître mon âge.

Ah bon, comme c’est intéressant.

Pourquoi cette question ?

Pour vous rassurer ?

Pour me donner un prix d’endurance ?

Pour me féliciter de vivre ?

– Je n’ai aucun mérite. Je fais comme tout l’monde. Je continue. Tous les jours. Comme je faisais à 4 ans, à 20 ans, à 40 ans et à 76 ans. Jusqu’à la fin.

Oui, parce qu’il y en aura une.

Comment vous faites pour être belle de même, à votre âge ?

Vous êtes bien conservée.

– J’dors dans l’formol.

Travaillez-vous encore ?

– Non, j’me pogne le beigne, taouin. Du matin au soir et du soir au matin.

Vous êtes encore souple ?

– Oui, chus (je suis) faite en rubber. Mes parents m’ont achetée chez Canadian Tire.

Conduisez-vous toujours ?

– Non, mon ch’fal (cheval) m’attend dans l’garage.

On vous voit plus ?

– Ben, chus là. Voulez-vous une loupe ?

Êtes-vous à la retraite ?

– Non, chus à la pige. La piges-tu ?

Qu’est-ce que vous faites pour être si en forme ?

– La même chose que je fais depuis toujours.

Je marche. Sans marchette. Ben oui ! Chose !

Un mélange de choses que j’ai apprises au cours de ma vie et que vous apprendrez à votre tour si vous êtes moins fendant. Si vous êtes curieux. Si vous écoutez. Si vous regardez autre chose que votre nombril.

Je pourrais continuer. Je ne donne pas la moindre entrevue sans qu’on me parle de mon âge.

Juste au cas où vous ne le sauriez pas, je m’intéresse à l’art sous toutes ses formes, à la politique locale et internationale, à la science et ses découvertes, à la cuisine du monde et aux habitants de notre planète nonobstant leur âge, leur couleur et leur race.

Paraphrasant Arletty, j’ose dire : « Mon cœur est international ! » Google vous renseignera sur cette très vieille actrice française. Toujours si moderne.

J’oubliais de vous dire que je mange trois repas par jour. Que je ne mange pas encore mou et lorsque ça viendra, j’aurai une pensée pour le jour où ça vous arrivera.

Je ne pensais pas écrire sur l’âgisme si tôt. Janette m’avait avertie. Janette avait raison.

J’ai des p’tites nouvelles pour vous autres. Accrochez-vous, le meilleur est à venir.

Ma vie n’a jamais été aussi belle. Je suis une femme libre, fière, indépendante. Riche de ma vie. Riche de mes voyages. Riche de mes rencontres, de mes passions, de mes amitiés, de mes amours, de mes angoisses, de mes peines. Riche de nos folies, de nos rires, de nos fêtes. Riche de ma famille et de mon merveilleux fils. Riche de mes épreuves, de mes erreurs, de nos différends. Riche de nos chicanes et de nos réconciliations. Riche de mes échecs et de mes succès. Riche de mes lectures. Riche de mon métier. Riche de mon pays. Riche de ma liberté. Une quête qui ne m’a jamais quittée. Que l’argent ne peut acheter.

Quand j’étais enfant, j’aimais les belles dames aux cheveux blancs. Je voulais toujours me coller sur elles. Elles me rassuraient, me berçaient, me consolaient.

Si vous avez le cœur grand et l’esprit ouvert, vous pouvez vous coller sur moi, je vous accueillerai. Ça sert aussi à ça, vieillir.

À aimer.

 


C’est maintenant officielle ! Je suis Maître Reiki IV – Enseignante Certifiée avec la méthode naturelle Reiki Usui Shiki Ryoho ! Merci à Bernard Bélanger, p.d.l. et Maître Enseignant pour sa grande sagesse, sa belle énergie et d’être un homme de Coeur exceptionnel ! Ce fut une merveilleuse expérience et ça transformé ma vie ! Namaste Grand Maître 💚

carole-diplomee-reiki-iv2


Les limites du devoir d’hospitalité …Henri Boulad, Jésuite

Une parole de Jésus ré-expliquée qui abat les fausses croyances et mauvaises interprétations de la religion. De plus c’est on ne peut plus d’actualité. Ça fait du bien à entendre et c’est étonnant venant d’un Jésuite. Je ne suis pas d,accord avec tous ses vidéos mais celui-ci, que oui.


La magie de Kitaro.


LE BLOG DE JULE

Je suis enfin de retour! Est-ce que vous vous êtes ennuyés? Quand même un peu, j’espère!😉

L’été 2016 aura probablement été le plus bizarre de ma vie à ce jour. Autant j’étais stressée, anxieuse et découragée par moment (par moment, je veux dire trop souvent), autant dès le 31 juillet, tout a semblé vouloir enfin débloquer et j’étais de très bonne humeur (ce qui n’était pas arrivé depuis longtemps)! Mais bon, finalement les problèmes que j’espérais voir se régler ne se sont malheureusement pas encore réglés. Je pense que ça va me faire du bien de retrouver un minimum de structure au quotidien!

Bref, j’ai pas mal de nouvelles pour vous, aujourd’hui. Désolée pour les gros blocs de textes, je ne sais pas trop comment illustrer cet article!

Je retourne aux études!

Je commence un certificat en rédaction professionnelle à l’Université de Montréal (j’ai d’ailleurs mon premier cours…

View original post 1 391 mots de plus


Les 7 rébellions de l’égo

PORTÉ À VOTRE CONSCIENCE PAR ARCTURIUS,
LE 28 AOÛT 2016

ego1-223x300

Les termes de séparation, de voile de l’oubli, d’illusion, de matrice holographique ou de dualité, sont autant d’expressions savantes qui tombent dans le registre linguistique de ceux qui entreprennent un chemin d’éveil spirituel. Des lectures et des discussions permettent de cerner petit à petit ces concepts. Le mental y trouve une noble utilisation, celle d’édifier une compréhension théorique d’une réalité invisible au sens commun.

L’acceptation d’une réalité invisible ne doit pas occulter sa manifestation en une réalité tangible dans chacune de nos interactions sociales et dans chacun de nos choix au quotidien.

L’écart entre la compréhension théorique et la mise à l’épreuve pratique est bien plus grand qu’on se le représente.

Le véritable travail sur soi ne se limite pas au temps d’une lecture, à l’instant d’une méditation de pleine conscience ou à l’interlude d’un dialogue constructif sur ce thème. Le travail sur soi commence lorsqu’on s’y attend le moins. Échappant à la vigilance de nos bonnes résolutions, une mise à l’épreuve surgit souvent dans le quotidien alors même que la fatigue ou l’agacement se sont déjà emparés de nous.

Si l’égo peut se décrire avec le mental,
il ne peut être soumis par le mental.

La compréhension empirique du fonctionnement de mon propre égo est un véritable défi quotidien. Je me découvre un peu dans l’introspection, je me découvre en vérité crue dans le feu de l’action.

Puisque l’égo retourne le mental contre soi,
seul le Cœur est le bouclier qui pare les coups,
seul le Cœur est l’épée qui soumet l’égo.

Il m’a fallu attendre patiemment la fréquence requise dans mon Cœur afin de confronter mon égo. Mon égo avait abâtardi mon Cœur, renvoyant au royaume de l’oubli mon essence divine. La suffisance de mon aveuglement n’avait d’égale que l’anesthésie de ma volonté de travailler mes attitudes, mes conditionnements et mes croyances.

1. L’égo ou le fils ingrat

L’égo est issu de l’Amour de Dieu, émanant de lui avec toute sa liberté. Expulsé du ventre de Dieu, il choisit de ne plus revenir en Dieu. L’égo, à qui il est attendu de vouloir faire la volonté de Dieu qui est d’être son fils, choisit de se détourner et d’user de sa liberté pour se déclarer maître. L’égo recherche la maîtrise de toute chose hors de la Source divine dont il est pourtant l’enfant et le débiteur. Lorsque le bonheur se présente à lui, il tente de le retenir. Lorsque le malheur se présente à lui, il le retient pour mieux le déclamer ou simplement s’en chagriner. Il oublie d’offrir au divin tout ce qu’il retient.

Quand je ne me soucie que des maux qui m’afflige, je me tourmente en oubliant l’offense que je porte contre le divin en moi car JE SUIS REBELLE.

2. L’égo ou la fausse adulation

L’égo cherche à légitimer la position qu’il s’est octroyée, celui de maître directeur de toute la conscience incarnée. Usurpateur des prérogatives de Dieu, il bâtit un royaume de règles autour de comportements et de croyances visant à renforcer la légitimité de son pouvoir. Il recherche avidement ce qui conforte son pouvoir et active des mécanismes de défense face à ce qui le défie. Il adule faussement l’Autre car ne l’accepte que lorsqu’il n’illumine que ses parts de lumières ou la grandeur de son royaume égotique.

Quand je me rapproche de l’Autre pour le bien-être qu’il me procure sans bousculer mes parts d’ombre, je me tourmente en fuyant le reflet de mes blessures car JE SUIS REBELLE.

3. L’égo ou la calomnie aveugle

L’égo revendique l’universalité de sa réalité en détruisant ce qui n’y appartient pas chez l’Autre. Aveuglé, il n’a plus de mots assez durs, calomnieux et mensongers afin de réduire l’Autre. L’égo impose sa vérité aux dépens de celle de l’Autre. Il décrie avec force la logique de son raisonnement et calomnie la perception apparente de l’attitude de l’Autre. L’égo emploie l’agression déstabilisatrice pour raser toute aspérité discordante. Ainsi vidé des fondements de sa propre vérité, l’Autre peut accueillir la réalité choisie par son égo.

Quand je cible l’Autre des saillies de mon égo, je me tourmente en luttant contre l’esprit de vérité car JE SUIS REBELLE.

4. L’égo ou l’empathie dévoyée

L’égo revendique le droit à ce que sa souffrance intérieure soit reconnue par l’Autre. Il appâte les phalènes empathiques de sa triste flamme. Il mendie un regard compatissant et exige des signes extérieurs d’empathie à son égard. Cette noble qualité doit lui être accordée sous prétexte que sa souffrance est insupportable. Lorsqu’il en obtient l’expression de la part de l’Autre, il s’en cajole. Il en dévoie l’essence même afin de transformer cette vertu en source d’énergie à son seul profit. Il récompense la soumission de l’Autre en encensant sa nature empathique afin de le maintenir dans ce schéma de prédation énergétique.

Quand j’attends de l’Autre de l’empathie à mon endroit, je me tourmente en dévoyant cette vertu divine car JE SUIS REBELLE.

5. L’égo ou le jugement cynique

L’égo se pèse lui-même dans le regard de l’Autre. L’abaissement de l’Autre le grandit dans sa vérité étroite. La dévalorisation de lui-même le consolide dans sa vérité étroite. L’égo rejette la perfection en toute chose. L’imperfection des apparences représente son seul entendement. Le débalancement alternatif est la revendication de sa propre individualité.

Lorsque je mesure l’Autre, je me tourmente en m’empêchant de le voir comme une partie insécable de moi-même car JE SUIS REBELLE.

6. L’égo ou la projection perpétuelle

L’égo essaye d’engendrer des vibrations de peur et de solitude chez l’autre, cachant sa peur et sa solitude intérieures après avoir rejeté le divin, source d’unification de toute chose. L’égo est le chantre de la morale toute humaine, consommant la lente apostasie de la conscience incarnée. La périphérie de l’être et tout ce qu’elle projette sur l’Autre édifie toute la vanité du royaume égotique de l’apparence. Au zénith des artifices du monde temporel, l’égo se condamne sans le savoir à une voie sans issue.

Quand je suis dans la compromission de mon être, je me tourmente en couronnant mon orgueil car JE SUIS REBELLE.

7. L’égo ou les oripeaux de l’impuissance

L’égo porte le glaive de sa propre abdication, frappant éperdument le bouclier de celui qui est dans le Cœur. Le refus de voir sa propre impéritie pousse l’égo à sans cesse répéter ses échecs. À la mesure de ses espoirs d’être le maître, il attend tout de la vie temporelle et rien de la vie céleste. La puissance d’un être s’établit quand ce n’est plus le corps qui réagit avec toutes les émotions possibles mais lorsque c’est l’énergie du Cœur qui vibre.

Lorsque je m’effondre face à la répétition de mes échecs, je me tourmente en ne recevant pas dans mon esprit la vibration du Cœur car JE SUIS REBELLE.

L’égo surdimensionné

Pour me réapproprier toute ma Lumière, j’ai dû et je dois encore faire face à mon Ombre. L’expérience de la conscience incarnée est un plongeon dans l’une des créations divines les plus abouties, celle desémotions duelles. Chacune renferme le dévoiement le plus extrême tout en recelant le potentiel le plus extraordinaire d’évolution de l’être.

Longtemps, je me concevais comme le timonier de mon existence, voguant au gré de mes seules envies et affrontant les orages que les autres m’imposaient. Ô combien étais-je dans l’erreur ! Ma navigation sous le vent ou au vent n’était pas un choix de ma conscience incarnée. Je reconnais enfin que ces choix ne traduisaient que des réflexes de mon maître égo. Parallèlement, je reconnais enfin que mon âme a toujours induit les situations à traverser pour m’inviter à mettre mon égo au service du divin en moi. Cet océan émotionnel que j’affrontais en permanence, n’était pas le fait des autres mais uniquement les conséquences de mes réactions face aux épreuves offertes par mon âme. Ces conséquences n’avaient d’existence que dans ma réalité biaisée au travers du filtre de mes perceptions, elles-mêmes travesties.

Lorsqu’une lame de fond menaçait d’éprouver la solidité de ma coque, finalement elle n’était pas la faute d’un autre. L’épreuve ne relevait que de ma SEULE décision de la prendre de plein fouet ou au contraire de m’inscrire dans le sens du courant pour la laisser s’éloigner sans dommage.

Le sillage d’un autre navire plus rapide me conduisait peu à ajuster l’angle de mes voiles mais m’amenait, encore et encore, à maugréer sur le roulis provoqué par son passage. D’une simple observation, celle d’un navire d’un autre, je pouvais refuser de voir sa Lumière inspirante pour ne percevoir que l’aspect négatif de son Ombre pourtant désclérosante.

Un rocher affleurant à la surface de l’océan n’émet de lui-même aucune vague scélérate. Seul le flot émotionnel, issu de ma volonté égotique de timonier, provoquait un déplacement d’eau se jetant sur cet îlot.

Qu’attendais-je trop souvent ? Dans le meilleur des cas, que ce rocher se brise pour me permettre de poursuivre ma route, se pliant ainsi aux attentes de mon mental-égo. Dans la majorité des cas, qu’il se défende, m’affrontant d’égal à égal, d’égo à égo, en déployant ses propres armes. Mais je vivais dans le déni de sa nature profonde que, LUI, revendiquait. Il EST de par la volonté divine. J’étais apostat par la volonté temporelle de mon égo. Je me refusais divin, ne pouvant naturellement voir le divin en l’autre. Il n’y avait de réalité possible hors de ces deux réponses pour cet îlot rocheux. Lorsqu’il se rappelait à lui-même sa nature divine, il ne s’inscrivait dans aucune de mes deux alternatives. La déception et la frustration furent mes deux fruits amers d’un besoin aligné sur moi et non pas sur l’ordre naturel. Refusant d’accepter que ce rocher réagisse hors des choix possibles que je concevais pour lui, je me mettais à le calomnier d’écueil égoïste. Mon flot émotionnel initial, rebondissant à sa surface, revenait me chahuter avec la même intensité que celle que j’avais donné à son impulsion initiale.

Qu’ai-je trop longtemps fait en réaction ? Je lui imputais la responsabilité du contre coup de ce que j’avais projeté sur lui. Puis, je prenais la fuite. Je le maudissais au point de chercher à l’effacer de la carte marine. Je niais la véritable réalité pour me confondre dans mon étroite réalité où il n’existait plus. Ainsi, il ne me fera plus souffrir avec mes propres émotions issues de mon égo non travaillé.

Ce n’est pas l’autre qui dénoue nos nœuds, c’est le changement de paradigme en soi par le renoncement à l’apostasie intérieure.

Des lectures eschatologiques m’avaient pourtant mis en garde contre les fléaux à venir, ceux de la guerre, de la pestilence, de la famine et de la mort. Tous ces fléaux sont lâchés depuis longtemps sur les êtres incarnés sur Terre. L’effondrement final de la civilisation actuelle ne résulte que de l’insolence de l’homme à se placer obstinément hors du divin, en rébellion avec la vibration sacrée en son Cœur.

Quand l’homme est livré à l’homme alors on peut dire qu’il connaît la colère de Dieu.

Dans son ultime orgueil, l’homme a cherché à se diviniser par lui-même. Pour s’extirper de cette compromission, chacun devra user de la plus grande hardiesse afin d’affronter son propre monstre et ainsi s’accueillir réellement en Dieu.

Mais quand vient le temps où l’Âme, par le truchement indirect de l’Autre, éprouve cette hardiesse, beaucoup comprennent que ce chemin d’accès à l’amour christique ne leur convient pas. Ils ne sont pas prêts à renoncer aux tempêtes jouissives et addictives engendrées par l’égo. Dieu n’est pas tel qu’ils l’imaginaient. Dieu n’est pas accessible tel qu’ils le désiraient.

Par Samuel sous www.leretourdesdragons.com

© 2016, Recherche et transmission par Michel / Arcturius.
Partager en toute liberté en citant la source et Les Chroniques d’Arcturius
Utilisez toujours votre discernement par rapport à ces textes.
Vous avez un Libre Arbitre, alors servez-vous en!

Vous appréciez ce site, alors supportez-nous par une contribution volontaire et devenez ainsi un Gardien Passeur!



Que dire de plus? Sortir de la vieille matrice(peurs et inconscience d’être) et passer à l’Aube Nouvelle( L’Amour et la conscience d’être).

Fleur de Lilas

NEALE DONALD WALSCH


Tout au long de ma vie j’ai eu peur. La peur a dominé beaucoup de mes expériences. J’ai appris à avoir peur dès ma petite enfance. Mes parents et mon environnement m’ont enseigné la peur.
J’ai appris à avoir peur des choses dont mes parents avaient peur. J’ai appris à avoir peur des choses dont ma famille avait peur. J’ai appris à avoir peur des choses dont les gens autour de moi, dont ma culture et mon pays avaient peur. J’ai commencé à avoir peur de ces choses, que j’ai une raison directe d’en avoir peur ou non. La raison pour laquelle j’avais peur de ces choses était que d’autres personnes en avaient peur. Je suis parti du principe que s’ils en avaient peur, je devais moi aussi en avoir peur.

En grandissant, j’ai commencé à me séparer des émotions de ceux qui m’entouraient car je voyais…

View original post 1 591 mots de plus


Un point de vue différent et tout se transforme. À écouter au-delà de l’argent.


Prodige dites-vous? Ne vous fiez pas au titre, ni au thème de ce vidéo. Vous irez bien au delà de la musique et du talent de cette prodige. Découvrez  ce qu’ELLE EST, sa façon de voir les choses, sa façon de SE voir, sa façon d’expliquer son parcours qui en fait est accessible à toutes et tous. Vous aurez des frissons à l’écouter parler. Pour moi, c’est une très grande et très haute leçon de sagesse. Gratitude à cette femme extra hors de l’ordinaire et gratitude à Lilou de l’avoir découverte et de nous la partager.

« Entendre, sentir, respirer par les notes le souffle divin. Tel est mon désir de toujours. »

Comment une petite Coréenne, née dans une famille marquée par les séquelles de deux guerres, est-elle devenue une pianiste virtuose exceptionnelle qui se produit aujourd’hui dans le monde entier ?
La vie d’H.J. Lim est pourtant loin d’être un conte de fées. À douze ans, elle réussit à convaincre ses parents de l’envoyer en France pour y poursuivre ses études de piano : une folle décision. Ne parlant pas un seul mot de français, elle subit humiliations et jalousies, puis les épreuves se multiplient pour l’étudiante immigrée vivant seule avec son piano dans un garage de la banlieue parisienne…. Pourtant, portée sur les ailes de la musique par une mystérieuse bonne étoile, elle ne cédera jamais au désespoir.
Inspirée par des maîtres qui l’ont guidée dans sa quête musicale et spirituelle, l’enfant prodige a su se forger une personnalité hors norme, sage et sauvage à la fois. H.J.Lim donne tout sur scène comme dans ce récit, pour transmettre le cœur de la musique : le son du silence.

www.hjlim.com

Source: http://www.lateledelilou.com/Parcours-d-une-prodige-HJ-LIM-Le-son-du-silence_a1759.html


Reçu par Caroline Leroux, communicatrice animale

2 chevreuils

Salutations! Nous sommes le peuple des chevreuils, les cervidés qui gardent l’entrée de vos forêts et l’accès aux autres mondes de la nature. Nous sommes aussi les gardiens de l’accès à votre coeur, de l’espace divin qui se trouve à l’intérieur de votre coeur physique!

Comme tous mes frères et soeurs du royaume animal, j’incarne à la fois des qualités physiques et des qualités éthériques ou, si vous préférez, spirituelles.

Ce que vous percevez de nous dans la physicalité est une représentation amoindrie de nos forces spirituelles. Contrairement à ce que beaucoup d’Êtres humains pensent, le monde tel qu’ils le perçoivent, tel qu’ils le vivent, est d’abord spirituel. Lorsque ralentie dans sa fréquence vibratoire, l’énergie forme la matière. Tout est énergie, vibrant à une fréquence ou à une vitesse différente. Votre propre fréquence et les croyances que vous avez choisies d’adopter façonnent votre perception et vos expériences dans ce monde. La fréquence la plus élevée sur votre terre se compose d’un curieux mélange de compassion, de joie, de tendresse et d’harmonie. C’est ce qu’on appelle l’amour avec un grand A! L’amour est un mot qui a été utilisé de bien drôles de façons par les Êtres humains.

Chevreuil

C’est, d’abord et avant tout, une fréquence d’énergie qui génère des images différentes pour chaque personne. Pour beaucoup de gens, ce mot n’est pas synonyme de joie, de compassion, de tendresse ou d’harmonie, mais ce mot amène la fermeture du chakra du coeur et le repli sur soi-même. Nous ne pouvons pas vous blâmer de cet état de fait car nous-mêmes avons beaucoup souffert de la fermeture du chakra du coeur chez les humains. Nous savons aussi que cette terre vit une grande noirceur depuis quelques milliers d’années. Le temps de la noirceur est terminé cependant, et celui de la lumière solaire approche très rapidement. Les Êtres de cette planète qui ne pourront pas se centrer dans leur coeur, qui ne pourront pas vivre dans l’ouverture de ce précieux chakra, ne pourront pas vivre dans l’intensité de la lumière d’amour qui vient vers nous et prend expansion en nous. Ces Êtres quitteront cette planète pour aller se reposer ou aller expérimenter la fermeture du chakra coronaire en d’autres lieux.

Avez-vous remarqué que de plus en plus de gens quittent cette terre à cause de problèmes cardiaques? Cela n’est pas un hasard. Votre coeur, influencé par votre chakra du coeur, est très sollicité actuellement. La fermeture de ce chakra a longtemps été considérée comme une excellente façon de survivre à la dureté et à la peur, présente partout sur votre planète. Maintenant, il est nécessaire pour vous d’apprendre à ouvrir et à vivre en harmonie dans ce chakra afin qu’il vous donne accès à la divinité qui loge dans votre coeur physique. Votre planète entière s’aligne actuellement à la fréquence du coeur. Il est donc primordial pour vous de pouvoir y vivre sans rester accrochés à vos vieilles peurs.

Au cours de votre histoire, surtout durant les derniers millénaires, votre terre à vécu à la fréquence du troisième chakra – le Plexus Solaire – et vous avez expérimenté toute la gamme des situations et des émotions reliées au pouvoir. La terre s’aligne présentement à la fréquence du coeur et elle peut le faire car l’énergie d’amour solaire qui a disparu de cette planète revient maintenant prendre sa juste place, comblant enfin le grand manque de ce plexus situé au bas de votre sternum. Bien que la disparition de l’énergie SOLAIRE fut planifiée, le manque SOLAIRE ressenti dans ce chakra, tant par vous que par la terre, a créé un dé-balancement profond dans l’équilibre du pouvoir. Votre histoire reflète ce dé-balancement par les luttes, les guerres et les dissensions de toutes sortes ayant pour base le pouvoir : pouvoir politique, pouvoir spirituel, pouvoir monétaire et pouvoir relié à l’énergie sous toutes ses formes. N’est ce pas là un juste portrait de vos civilisations, de vos sociétés?

Lorsque ce centre, le troisième chakra, sera totalement re-balancé par la puissance de l’énergie solaire qui émerge actuellement sur cette planète, vous trouverez les luttes de pouvoir totalement absurdes et vous recevrez graduellement les outils nécessaires à votre autosuffisance énergétique. Dans un tel contexte, les luttes de pouvoir cesseront d’être une dynamique active dans votre vie. C’est alors que l’ouverture du coeur s’offrira à vous car en dehors des luttes de pouvoirs, des luttes d’énergie qui vous détruisent depuis des millénaires, il y a l’amour, cette force de compassion, d’équilibre, de tendresse et de joie. Le moment est venu pour vous d’y accéder, si c’est votre choix bien sûr! Toutefois, sachez que ce choix est déterminant pour vous et votre planète car la terre ne pourra plus supporter encore longtemps les Êtres qui choisissent de tourner le dos à la fréquence de l’amour. Les Êtres qui préfèrent continuer de jouer dans l’illusion du manque de pouvoir devront s’incarner en d’autres lieux.

Nous sommes les cervidés, les chevreuils, gardiens des autres mondes de la forêt et gardiens de l’entrée de votre coeur. Il peut vous paraître étrange que nous partagions avec vous de telles informations! Vu de l’extérieur, nous ne sommes que des animaux avec des bois sur la tête. Justement, laissez-nous vous expliquer à quoi servent les bois que nous portons sur notre tête, d’autant plus que nous sommes des éléments importants de l’initiation que l’humanité vit présentement.

Les bois que nous portons sont des antennes qui nous servent à capter l’information géodésique, physique et électromagnétique de notre planète terre. Beaucoup d’animaux quadrupèdes et plus particulièrement ceux qui possèdent des cornes ou des bois, servent d’ancrage aux différentes énergies qui proviennent du cosmos ou des couches protectrices autour de la terre. Nous recevons ces énergies, ces informations et nous les ancrons dans la terre. Les chevreuils sont particulièrement bons dans cette tâche parce qu’ils portent en eux les attributs de pureté et d’innocence. N’ayant pas de jugements ou de peurs par rapport à ce que nous recevons, nous sommes des canaux clairs et nous faisons tout ceci dans la fréquence de l’amour. Cette capacité à capter l’information en tous genres nous aide aussi à détecter les intentions et les états d’esprit des gens qui nous approchent.

Nous savons, longtemps avant que le premier chasseur arrive, que nous allons être chassés et nous déterminons lesquels d’entre nous sont prêts à donner leur vie, à passer de l’autre côté. Les humains, n’étant pas connectés à nous, abattent souvent les « mauvais » individus et il n’est pas rare que nous soyons tués en trop grand nombre. Lorsque nous sommes chassés par un prédateur animal, nous n’avons généralement pas ce problème car le prédateur a reçu un signal lui indiquant la bête prête à se sacrifier. Lorsque le moment de la mort arrive, les prédateurs savent quoi faire pour que la proie quitte son corps AVANT d’être consommée et ce même si certains prédateurs semblent jouer avec leur nourriture. Les animaux prédateurs ne font pas souffrir leur proie et ne chassent que ce qu’ils ont besoin pour survivre Ce système de fonctionnement, cette entente n’est dé-balancée que lorsqu’il y a un problème de surpopulation de prédateurs ou un problème de territoire, généralement causé par les activités humaines.

Si les Êtres humains se reconnectaient à leur capacité télépathique et s’ils prenaient le temps de contacter les devas des animaux qu’ils s’apprêtent à chasser, tout serait beaucoup plus équilibré.

À travers cette communication, nous partageons avec vous plusieurs niveaux d’information car nous sommes des Êtres à la fois physiques et à la fois spirituels. Nous utilisons le mot spirituel sans faire référence à une religion ou à une organisation de croyances spécifiques. Le spirituel ici désigne notre âme, tant individuelle que collective. Il désigne notre conscience de vie ainsi que les qualités que nous incarnons dans notre corps physique durant notre séjour terrestre.

Notre plus grand cadeau à l’humanité est à la fois notre force de vie et notre innocence, notre pureté de coeur. Ces deux attributs sont et seront les deux filtres à travers lesquels tout les Êtres vivants de cette planète devront passer afin d’accéder à une autre façon d’être et afin de vivre les changements planétaires harmonieusement. La force de vie et l’innocence peuvent paraître contradictoires, mais elles ne le sont pas. La force de vie, la vitalité qui nous habite est due à notre innocence, cette qualité naturelle qui nous permet d’être présents et frais à chaque instant comme si nous n’avions jamais existé auparavant. La peur naît de l’attachement au passé. Sans cet attachement, elle est inexistante. Oui, cela est possible même dans les moments où nous sommes pourchassés, blessés et abattus par vos armes sophistiquées. Notre corps réagit par survie, ce que vous appelez instinct, mais notre esprit demeure dans cet état d’innocence et d’ouverture de coeur.

Sachez ceci : si vous tuez un animal avec compassion, en le regardant dans les yeux et en ouvrant votre coeur avec sincérité, il vous transmettra ses forces, frères humains. Et ça, c’est la réelle nourriture dont vous avez besoin! Viendra un moment où vous n’aurez plus à tuer et à manger pour nourrir votre corps physique.

Comme nous l’avons déjà mentionné, les jeux de pouvoir et l’illusion du manque sont irrémédiablement appelés à disparaître sur cette planète car nous passons actuellement dans l’ère de l’ouverture du coeur, la fréquence de l’amour. Nous, du peuple des chevreuils, sommes les gardiens de ces espaces et personne ne peut y accéder dans la peur, la violence et la souffrance. De la même façon, nous sommes aussi les gardiens des forêts et les gardiens des autres dimensions ou vivent les Êtres de la forêts : lutins, elfes, fées, trolls, etc. Lorsqu’un Être se présente à nous, nous voyons s’il est ou non dans son coeur. S’il ne l’est pas, nous tenterons de lui transmettre les qualités d’innocence et de pureté du coeur qui peuvent l’amener dans un autre espace. S’il ne peut recevoir cette transmission, l’accès aux autres mondes de la nature et ainsi, l’entrée à l’espace divin de son coeur lui sera refusée!

Voyez-vous, l’amour et la peur ne peuvent pas cohabiter dans le même espace. L’innocence et la pureté de coeur sont comme des solvants qui font littéralement fondre toutes les peurs et toutes les souffrances. Mais on ne peut forcer un Être à accepter l’amour, surtout s’il craint les changements qui l’accompagnent… La force de vie, l’innocence et la pureté de coeur sont des qualités naturelles chez les enfants humains avant qu’on ne leur enseigne à fermer la porte pour mieux s’adapter à la société. Votre processus éducatif est un long et souvent douloureux entraînement vers la fermeture.

La société est un bien étrange concept pour nous, et nous ne le comprenons qu’en partie. Notre monde, c’est la forêt, les rivières, les champs de fleurs et les montagnes. C’est dans ces endroits que l’énergie du coeur vit le plus intensément et c’est pour cela que beaucoup d’entres vous y êtes attirés. Pour survivre en tant qu’espèce, vous devrez réduire la taille de vos villes et vous reconnecter à la nature. Vous devrez aussi et surtout vous ouvrir à l’innocence et à la pureté de coeur qui vivent en vous.

Vous serez ainsi investis d’une vitalité nouvelle! Notre rôle est de vous y aider et d’agir en tant que gardiens pour les mondes et les espaces où ces qualités règnent en maître. Personne n’échappera à ce test, nécessaire à l’intérieur de l’initiation, que l’humanité vit et continuera de vivre. La peur et l’amour ne peuvent cohabiter. Lequel choisirez-vous, frères humains? Il n’y a pas de jugement, seulement des choix et si l’amour est votre choix, appelez-nous à vous, pour que nous soyons vos guides vers l’innocence et la pureté du coeur. Vous verrez ainsi la vie avec les yeux de l’enfant et la sagesse de l’Être centré dans son coeur!

Merci de nous avoir entendus!

http://communication-animal.net/

Vous pouvez partager ce texte à condition d’en respecter l’intégralité, de citer le site: http://elisheanportesdutemps.terrenouvelle.ca

Copyright les Hathor © Elishean/2009-2015/ Aux Portes du Temps

Source:  http://elishean-portesdutemps.com/?p=26918


http://www.lacuisinedejeanphilippe.com/recipe/guacamole-2/

Source: http://www.lacuisinedejeanphilippe.com/

DÉLICIEUX

Lors qu’on parle de guacamole, tout le monde a une opinion quant à sa préparation. La liste d’ingrédients est illimitée. Selon mon opinion, souvent la simplicité porte fruit en cuisine. Ce n’est pas le nombre d’ingrédients qui importe, mais la qualité de ceux-ci ainsi que l’équilibre des proportions. J’ai choisi de remplacer l’oignon rouge souvent utilisé pour préparer la guacamole par de l’échalote française. Je trouve son goût plus subtil et plus sucré que celui de l’oignon rouge cru. J’utilise aussi le jus de citron et non pas le jus de lime, car j’aime son acidité plus franche et après avoir testé, je trouve le produit final bien meilleur avec du jus de ciron.Vous pouvez ajouter de la coriandre si vous désirez, personnellement j’adore la coriandre, mais j’aime également goûter l’avocat sans artifice. Bien entendu, je vous invite à ajuster la recette selon vos goûts et surtout n’oubliez pas le sel! Bon succès!

VOUS POURRIEZ AUSSI AIMER

Curried carrot salad

COLLATION, ENTRÉES, PLAT PRINCIPAUX

Salade de Carottes au Cari

Publié le 14/07/2016

Tofu brouillé scrambeled tofu

PLAT PRINCIPAUX

Tofu Brouillé

Publié le 07/07/2016


Puissant Chant Chamanique pour ouvrir l’esprit

Whouah, ça vibre et ça remue


Formation spéciale

KésaK/Chabi

andromediens-001

 Bonjour à toutes et tous,

Permettez-moi de vous présenter ce nouveau soin énergétique et collectif qui nous parvient d’un collectif Andromédien-Pléïadien. Cet Être de Lumière qui nous l’a enseigné, ce puissant Rayon d’Amour créé par ce collectif se nomme Chabi.

Le soin se nomme KézaK. Vous aurez plaisir à comprendre ce que signifie KézaK et ce qu’il peut vous apporter et vous faire découvrir.

Cet Être magnifique a été canalisé en transe profonde animée par M. Philippe-William Sinclair il y a quelques mois.

Chabi nous a confié que les Andromédiens et les Pléïadiens ont convenus qu’il était temps pour nous, les humains, de recevoir une technique qui existe chez eux. Cette technique permet d’aller à l’intérieur des corps pour y travailler et nettoyer ce qui se doit d’être enlevé.

Il est important de comprendre que ce soin va très en profondeur et permet aux autres soins subséquents, d’être plus efficaces.

C’est un soin que nous pouvons appliquer autant pour soi que pour les autres (famille-amis-enfants ou clientèle). Vous pourriez en avoir besoin à l’instant ou vous vous en attendez le moins.

La technique est très simple et tout autant gracieuse à favoriser et à voir faire.

Tout le monde peut l’apprendre, c’est un outil qui pourra vous servir toute votre vie. Il va s’en dire que les thérapeutes, massothérapeutes, médiums etc… ont avantages à acquérir cette Co_Naissance.

La formation est de très courte durée, environ 3h30.

N.B.: Cette formation écrite est gratuite ici:  https://philippe-william-sinclair/   

Cette formation à Sherbrooke c’est à la demande de personnes qui désirent voir plutôt que lire.

Vous aurez en mains la technique écrite et nous prendrons le temps de pratiquer afin que tout le monde ait bien assimilé  la technique.

Imaginez l’ambiance que procure ce soin tant pour le recevoir que pour l’offrir. En favorisant ce soin, vous êtes assisté(e) par ce Grand Rayon d’Amour qu’est Chabi.

Pléiadiens

La formation se donne à Sherbrooke Samedi le 20 Août 2016

De 13h à 16h30.

Pour vous inscrire : Doris St-Amant, p.d.l.  819-563-7326

Pour info : Bernard Bélanger, p.d.l.

Je peux me déplacer en d’autres villes ou régions si vous en faite la demande

lephareeclaireur@hotmail.com

Info additionnelle :

https://lephareeclaireur.wordpress.com/2016/07/14/6284/

Source : https://philippe-william-sinclair/


Magnifique description de cette façon de s’ouvrir. Si vous devez faire des choix faute de temps de tout lire ou tout écouter, faite le choix d’écouter ce vidéo. Merci la vie de m’avoir apportée ma réponse.


http://www.lacuisinedejeanphilippe.com/

http://www.lacuisinedejeanphilippe.com/recipe/fromage-de-noix-de-cajou-aux-fines-herbes/

 

 

 


Prenez  2 minutes pour lire, c’est tout un cadeau que les Andromédiens-Pléïadiens nous ont fait.

Soins collectifs, Formation     PDF

Soins KézaK (Chabi)

Apportés par un collectif Andromédien et Pléïadien

 De plus en plus de gens sont conscients que nous sommes dans une période ascensionnelle d’un point de vue vibratoire et spirituel.

Les Êtres de Lumière constatent que nous avons besoin d’outils permettant d’aller plus loin avec plus de facilité et de rapidité.

Les Andromédiens et les Pléïadiens, d’un commun accord, ont choisis de nous apporter leur façon de faire par un soin qui permet d’agir en franchissant le voile.  Il y a une technique pour agir sur les autres (clients ou famille) et une autre pour vous-même.

Que vous soyez thérapeute ou non n’a aucune importance car la technique est très simple.

Si jamais vous avez des crânes de cristal ou en pierres précieuses, le soin devient collectif mais ce n’est pas une obligation d’en avoir.

 

Ce soin nous a été enseigné il y a quelques mois tout juste par le réputé médium en transe profonde animée, M. Philippe-William Sinclair.

https://philippe-william-sinclair.com/

Les inscriptions ont débutées, les places sont limitées

La formation aura lieu à Sherbrooke                                               

Samedi le 20 Août     De 13h à 16h30

Inscriptions : Doris au 819-563-7326

La formation est favorisée par Doris St-Amant, p.d.l.  Massothérapeute/

Bernard Bélanger, p.d.l. Thérapeute/Formateur holistique (1990)

https://lephareeclaireur.wordpress.com

https://lephareeclaireur.wordpress.com/category/au-dela-des-soins/soin-chabi/

 


Ce Jean-Jacques est un bonhomme qui sort de l’ordinaire avec un courage et une sagesse qui transforme les gens et le milieu médical. Un livre que tout le monde se doit de lire et de consulter.

http://www.lateledelilou.com/La-mort-expliquee-aux-enfants-Dr-Jean-Jacques-Charbonier_a1828.html

La mort expliquée aux enfants mais aussi aux adultes
Dr Jean-Jacques Charbonier

« Je ne te connais pas, je ne sais pas qui tu es ni quel âge tu as ; 7 ans, 12 ans, 17 ans ?… Beaucoup plus ? Peut-être es-tu très triste ? Triste comme jamais car tu viens de perdre quelqu’un que tu aimes beaucoup ou un animal qui tenait une place énorme dans ton coeur. Ou bien alors, peut-être as-tu simplement très peur que ces moments difficiles arrivent un jour ? Peut-être aussi que la seule idée de mourir t’est insupportable ?
Je suis pourtant certain d’une chose : quand tu sauras ce que raconte ce livre, tu auras beaucoup moins peur de la mort et tu seras déjà un peu moins triste à la simple idée de perdre celles et ceux que tu aimes. »

Dans cet ouvrage, le Dr Jean-Jacques Charbonier s’adresse aux enfants de tous âges pour leur expliquer la mort, la vie et la vision qu’il en a. Son propos vise également à aider les adultes à parler de la mort aux enfants, mais aussi à leur proposer une façon de comprendre ce qu’est la mort et à envisager la vie – leur vie – différemment.

Merci Dr. Charbonier, il était temps. J’applaudis votre courage.

 


L’ABÉCÉDAIRE DE LA LANGUE DES OISEAUX, EXTRAIT DE L’ORBS #1

"La langue des oiseaux" est utilisée par les alchimistes depuis toujours pour transmettre la philosophie du grand œuvre et ses secrets de fabrication.
« La langue des oiseaux » est utilisée par les alchimistes depuis toujours pour transmettre la philosophie du grand œuvre et ses secrets de fabrication.

La « Langue des oiseaux » est une langue très volatile, c’est-à-dire très subtile. Elle est utilisée par les alchimistes depuis toujours pour transmettre la philosophie du grand œuvre et ses secrets de fabrication.

Et je suis les conseils du Coach Bio FemininBio.
Orbs

Orbs

C’est en nous amusant que je m’en vais vous en transmettre les arcanes. C’est ensemble que nous allons nous user l’âme, cette âme qui nous agite et que nous devons vider pour laisser passer la lumière.

Par Patrick Burensteinas. Extrait de l’Orbs, l’autre Planète. #1, Un Fil d’or. Arts, sciences, humanités et consciences.

Il y a trois manières d’entendre la langue des oiseaux, ce qui nous donnera certaines clefs de compréhension.

La première est le jeu de mots : par exemple, en voyant quelqu’un qui porte des lunettes nous « entendons » lu net, c’est bien ce à quoi sert l’objet. À travers ces jeux de mots, nous allons trouver une démarche et commencer à comprendre les propos souvent obscurs que tient un alchimiste.

En alchimie, nous ne parlons pas de marche, mais de démarche, c’est sans doute ce qui nous pousse à nous arrêter : en effet, la quête de l’alchimiste n’est pas celle du mouvement mais celle de l’immobilité.

Cette démarche va se faire d’une certaine manière indiquée par les jeux de mots. Tout ce qui est autour de nous s’appelle la matière. Ce que nous entendons maintenant l’âme a tiers. Si l’âme a tiers, il y a deux tiers d’autre chose. Notre démarche, notre point d’arrêt va passer par trois passages, trois pas sages. Un pas à travers l’âme, un pas à travers le corps et un pas à travers l’esprit.

C’est ce que les anciens appelaient corpus, animus, spiritus. Mais ce peut aussi être le minéral, le végétal et l’animal.

Si nous sommes des apprentis sages, en finissant ces trois pas sages, nous pourrons ainsi trépasser. Rien ne ressemble plus à la mort que l’immobilité. Mais la mort, c’estl’âme hors et donc pas forcément quelque chose que nous devons craindre. Pour trouver l’immobilité, trois passages nous permettront de vivre une mort apparente.

Évidemment, nous nous imaginons être incapables de faire le chemin seul. C’est pour cela que nous avons inventé des intercesseurs entre les hommes et les dieux. LesAnges que nous pouvons bien sûr entendre maintenant « En je« . Nous savons donc où ils sont. Il semble donc y avoir quelque chose à trouver à l’intérieur de nous.

II va falloir faire une démarche

Emprunter trois passages

Trouver quelque chose qui est à l’intérieur de soi

Approcher une mort apparente ou plutôt une mort des apparences

Quand nous arrivons dans ce monde, nous apparaissons. Quand nous quittons ce monde, nous disparaissons. Nous ne faisons donc que paraitre.

Le contraire de la vie c’est la mort. Mais quel est le contraire de la naissance ?

Eh bien c’est être. Dès qu’on naît on n’est plus.

Nous pouvons donc conclure que nous ne naissons qu’une fois et qu’après une succession de vie et de mort nous sommes de nouveau.

L’initié est sur le chemin de la Lumière. Ce qui ne veut pas dire qu’il l’a atteinte. Pour l’atteindre, il faudra qu’il perce les apparences, qu’il n’y ait plus de différence entre l’intérieur et l’extérieur. Qu’il y ait un lien, un pont entre l’intérieur et l’extérieur, une espèce d’arc en je. C’est le passage de l’ange (en je) en l’archange (l’arc en je). Alors, il n’y aura plus de différence entre l’intérieur et l’extérieur et tout sera Un.

Notre quête est la quête du point commun (comme un). L‘incompris deviendra l’Un compris. Même si cela n’est qu’un jeu, il nous met quand même sur le chemin.

Ce que nous venons de faire est la première manière d’entendre la langue des oiseaux, le jeu de mots. C’est la manière la plus simple.

La deuxième manière d’utiliser cette Langue est toujours un jeu de mots mais cette fois avec une clef cachée à l’intérieur.

Par exemple, l’alchimiste visite le musée de Cluny et se rend dans la salle où est exposée la tapisserie « La Dame à la licorne« . La dame présente dans cette tapisserie est souvent considérée à tort comme étant Diane de Poitiers.

L’alchimiste, à la vue de cette tapisserie, a instantanément une indication du métal et en quelle quantité il doit l’utiliser dans son Œuvre. En effet, il ne lira pas Diane de Poitiers, mais Diane de poids tiers. Il se trouve que dans le langage symbolique, les dieux et les déesses représentent des planètes et des métaux. Diane, déesse lunaire, représente la lune et la lune, l’argent. L’adepte utilisera donc un tiers de poids d’argent. Pour bien confirmer cela, l’écu qui est sur la tapisserie représente trois croissants de lune.

La troisième manière d’entendre cette langue, et de loin la plus intéressante, est une interprétation lettre par lettre.

Chaque lettre a un sens et la manière dont elle s’articule avec sa voisine donne une clef.

Par exemple, un mot important pour nous : le mot MORT. L’interprétation en est la suivante :

La forme de la première lettre (M) évoque une femme qui accouche, c’est la création, la mère. Nous pouvons aussi entendre « AIME ». Il y a ensuite, le (O) pour eau, le (R) pour l’air, et le (T) pour la terre.

Nous pouvons constater qu’il manque un élément. C’est le Feu. Eh bien c’est celui qui l’est. Ne disons-nous pas d’un défunt qu’il est feu et c’est sans doute pourquoi ici il s’éteint. Ce qui nous permet de ne plus avoir peur de la mort puisque le Feu continue son chemin ailleurs.Ce travail lettre par lettre peut être utilisé à peu près pour tout, aussi bien pour des mots communs que des prénoms, des marques ou des sigles. En comprenant la combinaison de ces lettres, un certain nombre de clefs très intéressantes apparaissent.

Découvrez l’intégralité de cet article dans Orbs, l’autre Planète. #1, Un Fil d’or. Arts, sciences, humanités et consciences.

http://www.orbs.fr/decouvrir/orbs0/

> Je m’abonne à Orbs, 4 numéros par an

> Retrouvez cette interview et une expérience de lecture optimisée avec votremagazine FemininBio de janvier 2014 sur iPad. 

ARTICLES DU MÊME DOSSIER

Musique et voix paradisiaques, c’est divin

 



 

Il y a en toi tous les possibles, tout ce que tu voudrais être, toute l’énergie pour accomplir ce que tu veux réaliser.

Imagine-toi comme tu aimerais être, faisant ce que tu aimerais faire, et avance chaque jour d’un pas vers ce but.

Et même si parfois il te paraît trop dur de continuer, tiens bon.

Un beau matin, tu te réveilleras pour découvrir que tu es devenu la personne dont tu avais rêvée, ayant accompli ce que tu voulais, juste parce que tu as eu le courage de croire en toi et en tes rêves.

Donna Levine

 


Le merveilleux héritage de Saint-Exupéry

Fleur de Lilas


L’œuvre Le Petit Prince, d’Antoine de Saint-Exupéry, est l’un des livres les plus lus de tous les temps.

Même s’il est considéré comme un livre pour enfants à cause de la simplicité de son histoire, on y trouve des thèmes aussi profonds que le sens de la vie, l’amour, l’amitié, la solitude et la perte.

Les grands enseignements du Petit Prince nous transportent dans un monde plein d’essence liée à la sagesse. Des images et des situations exemplifient nos difficultés et la manière ridicule dont parfois, nous nous comportons.

La vie, dans son essence, n’est pas aussi compliquée qu’elle n’y paraît. C’est nous-mêmes qui la compliquons.

L’innocente histoire du Petit Prince nous montre un monde parallèle à notre réalité, qui a un rapport avec la véritable essence de nous tous, dans une réflexion profonde sur la condition de la nature humaine.

Ses enseignements nous font questionner la manière dont…

View original post 840 mots de plus


C’est la meilleure méthode que j’ai pu entendre.


Cet interview est à mon sens le meilleur que j’ai entendu sur le sujet. C’est clair, profond, transparent, logique, spirituel et drôle en plus. Un Être vrai. À écouter et réécouter.

Le grand Amour, la nostalgie d’ailleurs et la nuit noire de l’amoureux – Arouna Lipschitz


Du plus petit au plus Grand

DU PLUS PETIT AU PLUS GRAND par Nicole Urbain Bélair

https://vivresonpresent.wordpress.com/2016/06/25/parents-attention-vos-enfants-vous-ecoutent/

Un enfant qui a entendu des paroles blessantes et parfois pire, peut prendre toute une vie sinon plus pour réparer les dégâts.

À VOUS LES PARENTS, attention, n’hypothéquez pas la vie de vos enfants, le prix à payer est beaucoup trop élevé.

Du plus petit au plus grand

garçon qui tend l'oreille

Qu’est-ce qu’il n’y a pas de plus passionnant pour nous,  les parents, que de parler de nos enfants entre nous. Souvent on les croit endormis ou bien en train de jouer avec leurs amis, mais attention! Souvent, sans que vous le sachiez, vos enfants vous écoutent. Je me souviens lorsque j’étais enfant combien j’aimais écouter les adultes. Je les entendais discuter entre eux de mes bons coups, de ce que je n’avais pas fait de correct, j’entendais  ma mère dire à mon père combien elle avait de la peine d’avoir été obligée de me disputer. Lorsque ma tante appelait ma mère, c’était la même chose, elles se donnaient des conseils entre elles à propos de  moi et de  ma cousine. Je les entendais aussi discuter de tout et de rien, de leurs opinions face à des gens ou des émissions…C’était très enrichissant, j’apprenais ce que ma mère aimait ou n’aimait…

View original post 544 mots de plus


Expansion de Conscience

8905649_m2

« Combien de terres sont devenues des déserts à cause du manque d’eau ! Mais aussi combien de déserts où l’on a pu amener l’eau ont été transformés en terres fertiles ! L’eau, c’est la vie qui circule. Celui qui veut devenir une terre fertile doit laisser toujours couler l’eau de la vie en lui, sans s’occuper de savoir quels arbres vont pousser, fleurir et donner des fruits, ni quels oiseaux viendront chanter dans ces arbres.
Quelqu’un dira : « Mais moi je veux savoir à l’avance quelle sera la place de cet arbre-là, ou de cet oiseau, et sur quelle branche il ira chanter. » S’il attend de connaître tous ces détails avant de se décider à laisser couler l’eau, des siècles passeront et aucune herbe ne poussera, aucun oiseau ne chantera. Laissez donc couler l’eau, vous verrez alors comment tout trouvera sa place, comment tout chantera, tout fleurira. Laisser…

View original post 47 mots de plus


De cette façon, tout se transforme sans avoir à changer quoi ou qui que ce soit!

Le blog de Fanny Freya

15554_200973726952348_5440376862307319350_n

View original post


UNE HISTOIRE DANS L’HISTOIRE. PLUSIEURS D’ENTRE VOUS, tout comme moi, VONT VIBRER AU PLUS PROFOND DE VOTRE ÂME ET MÊME DE VOTRE CORPS. À LIRE ET À RELIRE

Rakshak l’Éveilleur de Cristal et sa mission

https://philippe-william-sinclair.com/philippe-william-sinclair-et-ses-cranes-de-cristal/rakshak-leveilleur-de-cristal-et-sa-mission/#comment-5940

Mount_Kailash_-_reurinkjan

Avant de faire connaissance avec le nouveau membre de ma belle et Mère… Veilleuse Famille Cristalline, je voudrais vous faire connaître le lieu d’où il vient et son histoire pour que vous puissiez comprendre oh combien je me sens heureux et privilégié d’avoir reçu un si bel Éveilleur de Cristal en ma vie…

Tout un périple il a fait pour parvenir à moi car venu tout droit de l’Himalaya.  Le mont Kailash (montagne de cristal), aussi appelé Gang Rinpoché (གངས་རིན་པོ་ཆེ) ou Kailâsa, est une montagne de la chaîne de l’Himalaya culminant à 6 714 mètres d’altitude. Située dans la préfecture de Ngari, dans la région autonome du Tibet, à proximité du lac Manasarovaret du lac Rakshastal, elle est à la source de deux des quatre plus grands fleuves d’Asie : l’Indus et le Sutlej.  Cette montagne est le centre de l’univers bouddhiste (chaque bouddhiste tibétain aspire à y réaliser la kora, c’est-à-dire en faire le tour) ; c’est aussi un endroit sacré pour les hindous, les jaïns et les bönpos depuis des siècles. Les abords de la montagne divine sont des lieux saints où « les pierres prient ».

mont-kailash-L-2Certains textes disent que ce serait en fait Shambhala et que ce serait le cœur spirituel du monde.  Il est dit que Isha (Jésus) passa quelques années  dans l’Himalaya,où y il atteint les sommets suprêmes de la réalisation spirituelle.  Il y aurait passé beaucoup de temps en méditation, se préparant pour son retour en Israël. Il a aussi vécu dans divers monastères bouddhiques de la région de l’Himalaya, pour l’étude de la sagesse du Bouddha.

Ajoutez à cela le fait que quatre des plus grands fleuves asiatiques naissent dans la région (le bhramapoutre, la Karnali, l’Indus et le Sutlej) et partent vers les quatre points cardinaux et vous pourrez vous faire une idée de l’importance symbolique de l’endroit.  Nombres de yogis y voient le Sahasrära du monde, le chakra supérieur qui couronne le haut de la tête.  Seuls ceux qui peuvent maintenir leur niveau de conscience assez haut pourraient séjourner autour du Kailash.

Le kailash ne se contenterait pas de rester planté là, il serait  vivant et enseignerait ceux qui ont des oreilles pour entendre… En Inde, dans l’esprit de tous, la montagne a une âme et est la gardienne de secrets spirituels. Sadhguru, un maître indien réputé affirme même que la montagne serait « la plus grande librairie mystique du monde » et que les  « plus profonds préceptes spirituels y sont entreposés sous forme d’énergie ».  C’est pour cette raison que je ressens en moi monter une énergie inexplicable qui me fait ressentir que bien des choses Extra… Hors… de… l’Or… Dit… N’Aire vont se produire de par sa venue et son émanation.

eccbc87e4b5ce2fe28308fd9f2a7baf3_1398343592Tout au long de l’histoire, les vallées et les grottes du Kailash ont accueilli nombres d’ermites et yogis indiens et tibétains comme le légendaire Milarépa…   De nos jours il n’est pas rare de rencontrer des sadhus ( ermites itinérants hindous ) venus passer les mois d’été là, après avoir traversé la grande chaîne himalayenne.  Peu vêtus et les pieds nus ils aiment à venir pratiquer leur ascèse ici avant de regagner les plaines chaudes du sous-continent indien. Nombres de yogis tibétains pratiquent toujours dans les grottes et les abris des environs et quatre monastères détruits pendant la révolution culturelle, ont été il y a peu de temps, rénovés,  grâce à des donateurs d’un peu partout sur la planète, dont je fais partie, parce que je porte un profond respect au peuple tibétain qui a tant souffert et qui souffre encore.  C’est ce qui a pu me permettre de connaitre un Homme, ce moine extraordinaire, un véritable homme saint par qui j’ai pu hériter de ce crâne sacré et si vibratoire qui est entré dans ma vie sans que je me doute de quoi que ce soit.  Comme quoi la vie fait bien les choses…

Malgré notre monde moderne,  le mont Kailash fait beaucoup rêver, fantasmer même…  Quelques théories étonnantes sont apparues depuis quelques décennies.  Selon certains, le mont Kailash serait une gigantesque pyramide cachant une immense ville-monastère. Pour d’autres, une base Ovni ultra secrète et pour de nombreuses autres personnes, la porte vers Shambala et le royaume mysterieux d‘Agartha.  Aujourd’hui comme hier le Mont Kailash reste un objet de fascination !  On y vient de Lhassa et de Katmandou, deux villes très sacrées.

Choses étranges… Les quatre faces du mont Kailash sont créés à partir de lapis-lazuli, rubis, cristal et or.

Le Mont Kailash est l’axe de la Terre et maintient l’atmosphère de garder tous les êtres vivants en vie. Quoi de plus, le lieu est en synchronisation avec tous les autres sites anciens dans le monde et les pôles de la Terre. Il est situé à une distance exacte de 6666 kilomètres du site de Stonehenge.

4e732ced3463d06de0ca9a15b6153677_1398344374Autour du Mont sacré Kailash le temps n’est plus le même… Tout va beaucoup plus vite, ce que l’on ne voit pas nulle part ailleurs sur la planète. Les pèlerins ont rapporté que les cheveux et les ongles avaient eu une croissance rapide dans les 12 heures, ce qui équivaut à deux semaines dans des conditions normales.

Il semble que le Dieu Soleil tient à rendre son hommage au Seigneur Shiva tous les jours.  Au coucher du soleil, l’ombre tombant sur les rochers dessine une énorme croix gammée dite Swastika.

Une des idées que les Russes ont mis en avant est que Mt. Kailash pourrait être une vaste pyramide construite par une « civilisation », et serait le centre d’un complexe de pyramides plus petites, il y en aurait une centaine au total. Ce complexe, d’ailleurs, pourrait être le centre d’un système mondial de connections avec  d’autres lieux ou sites sacrés où de nombreux phénomènes paranormaux ont été observés. L’idée de la pyramide dans cette région n’est pas nouvelle. Elle remonte à l’époque du Ramayana, soit entre le 3ème siècle avant J.-C et le 3ème siècle de notre ère.

Quoi qu’il en soit, dès à présent… Je sens que c’est l’Aube Nouvelle d’une belle histoire de Lumi… Ère d’Âme… Our, de Paix, de Guérison, de Transformation et d’élévation de la Conscience qui débute avec ce nouveau crâne dans ma vie et dans celles de toutes ces personnes qui auront à le côtoyer…

OOOOOOOO

Rakshak Jädügara Cikitsä 001

 

Je vous présente dès à présent mon nouveau crâne de cristal Rakshak Jädügara Cikitsä qui signifie en sanscrit Protecteur Chaman de Guérison.

Il est de tradition Bouddhiste Vajrayana, appelé aussi bouddhisme tantrique, il fait partie de la voie du diamant et de l’unité.  C’est un crâne de cérémonie. Selon le moine qui me l’a offert,  il daterait du 14ème ou du 15ème siècle de notre ère.

L’on retrouve sur la tête, Cinq dhyani Bouddhas en argent qui y sont incrustés d’une façon très spécifique.  En partant du centre et par la suite dans le sens horaire…

Chaque Dhyani Bouddha est associé à certains attributs et symboles. Chacun incarne une des cinq sagesses, qui servent d’antidote aux cinq poisons mortels qui constituent l’ultime danger pour le progrès spirituel de l’homme tout en le gardant confiné à l’existence de ce monde. Les bouddhistes enseignent que les Dhyani Bouddhas sont capables de transmuer les cinq poisons en leur sagesse transcendante. Le Livre des Morts tibétain recommande au fidèle de méditer sur les Dhyani Bouddhas afin que leurs sagesses remplacent les forces négatives dont il a toléré la présence en lui-même.

Les cinq Dhyani Bouddhas sont des bouddhas célestes visualisés durant la méditation. Le mot Dhyani vient du sanskrit dhyana, qui veut dire « méditation ». Les cinq Dhyani Bouddhas sont aussi appelés Jinas (« vainqueurs » ou « conquérants ») et sont considérés comme de grands guérisseurs de l’esprit et de l’âme. Ce ne sont pas des figures historiques, comme Gautama Bouddha, mais des êtres transcendants qui symbolisent les principes ou forces divines universelles. Ils représentent les divers aspects de la conscience éclairée et sont des guides pour la transformation spirituelle.

Rakshak Jädügara Cikitsä 004

Au centre… Vairocana – le Bouddha blanc.

Le Bouddha blanc est assis en tailleur. Il porte des robes d’un style monastique, mais richement brodées car il est à un niveau archétype. Ses cheveux sont noirs, frisés et courts. Ses oreilles ont de longs lobes. Il a parfois une légère protubérance au sommet du crâne, et entre les sourcils une boucle de cheveux d’un blanc brillant.

Vairocana est d’un blanc brillant, comme une lumière blanche et pure. Dans le Tantra, le blanc est la couleur de l’Absolu et la couleur de la centralité.  Le nom de Vairocana signifie « l’Illuminateur », celui qui diffuse émanation et lumière.  Le nom Vairocana était à l’origine, une épithète du soleil. Au Japon, où s’étendit le culte de Vairocana, il est en  général connu sous le nom de « Bouddha Soleil » : il est une espèce de soleil de l’univers spirituel. Vairocana a son propre emblème particulier, la roue, et d’une manière très spéciale,  la roue dorée à huit rayons, la roue du Dharma. Il est parfois représenté dans l’art tantrique tenant cette roue dans ses mains, contre sa poitrine.

Vairocana a aussi un animal particulier, le lion, qui est aussi associé avec la proclamation de la Vérité. Dans les écritures bouddhiques, la parole du Bouddha est parfois appelée son singha-nada, son « Le lion qui rugit ».  Le lion rugit la nuit dans la jungle, sans peur des autres animaux. D’autres animaux ont peur de faire du bruit, de crainte de se faire attaquer par leurs ennemis. Le lion rugit, selon le mythe et la légende, pour proclamer sa souveraineté sur toute la jungle. La proclamation, sans peur, de la Vérité par le Bouddha, sa proclamation de sa souveraineté sur tout l’univers spirituel est donc comparée au lion qui rugit.

 

Au Sud  Ratnasambhava – le Bouddha jeune.  

Le Bouddha jeune occupe le quartier sud du mandala. Son nom signifie « Celui qui est Né du Joyau », ou « Celui qui produit des Joyaux » et son emblème, d’une façon toute naturelle, est le joyau. L’animal de Ratnasambhava est le cheval, qui est associé à l’instant  où le Bouddha historique partit de chez lui, la nuit, à cheval, accompagné juste de son fidèle conducteur de char. Dans le symbolisme bouddhique, le cheval est l’incarnation de la vitesse et de l’énergie, et d’une façon particulière, de l’énergie sous la forme de prana, ou souffle vital. Dans l’art bouddhique tibétain on voit souvent la figure d’un cheval galopant dans les airs et portant les Trois Joyaux sur son dos. Cette figure suggère que ce n’est que par la concentration et par une direction adéquate de toutes ses énergies que l’on peut atteindre l’Éveil.

 

À l’Ouest  Amitabha – le Bouddha rouge.  

Le Bouddha rouge occupe le quartier ouest du mandala. Il est de couleur rouge. Son nom signifie « Lumière Infinie ». Son emblème est la fleur de lotus, qui signifie renaissance spirituelle et progression spirituelle.

L’animal, ou plutôt l’oiseau d’Amitabha, est le paon, l’oiseau le plus splendide qui soit. La raison du choix du paon n’est pas très claire, et diverses explications ont été avancées. Du fait des yeux des plumes de sa roue, le paon est parfois associé avec la conscience, mais cela ne semble pas en particulier approprié ici. Il se pourrait que ce soit parce que le paon mange des serpents, y compris des serpents venimeux, ce qui suggère une immunité au poison, une immunité aux souillures. Les plumes de paon sont souvent utilisées dans les rituels tantriques. Elles sont placées, comme des fleurs, dans le vase qui contient l’eau consacrée.

 

Au Nord… Amoghasiddhi – le Bouddha vert sombre.  

Le Bouddha vert occupe le quartier nord du mandala. Il est de couleur verte. Son nom signifie « Succès Infaillible » ou « S’accomplir Sans Entrave ».L’animal, ou la créature d’Amoghasiddhi, est le garuda ou « homme oiseau », une créature hybride fabuleuse qui est humaine (homme ou femme) au-dessus de la ceinture, tout en ayant les pattes et les ailes d’un oiseau.

 

À l’Est…   Aksobhya – le Bouddha bleu profond.  Le Bouddha bleu occupe le quartier est du mandala, et sa couleur est bleu foncé, la couleur du ciel de minuit sous les tropiques. Son nom signifie « l’Inébranlable », « l’Immuable », « l’Imperturbable ».

Son animal est l’éléphant, le plus grand et le plus fort des animaux terrestres : faire basculer un éléphant n’est pas très facile ! Selon la tradition, l’éléphant est aussi le plus sage des animaux.

 

Ces cinq Bouddhas ont leurs points d’importance

Les cinq bouddhas se prêtent à différentes interprétations. Ils sont associés aux cinq éléments et aux cinq directions.  Ils évoquent aussi à travers la mudra que fait chacun cinq épisodes de la vie et du culte du Bouddha. Ils indiquent avant tout les cinq voies permettant de transformer les cinq illusions en attitudes positives.

Bouddha Akshobhya Amoghasiddhi Amitabha Ratnasambhava Vairocana
Signification du nom inébranlable infaillible accomplissement lumière (vie) infinie né du joyau radieux
Nom japonais
(Shingon et Tendai)
Ashuku Nyorai Fukujoju Nyorai Amida Nyorai Hosho Nyorai Dainichi Nyorai
Syllabe-mantra
(Shingon)
HUM HAH HRIH TRAH BAM
Famille vajra (diamant-foudre) karma (action) padma (lotus) chintamani (joyau miroir-des-pensées) tathagata(bouddha)
Attribut vajra double vajra lotus joyau roue
Direction Est Nord Ouest Sud Centre
Élément eau vent feu terre métal
Couleur bleu vert rouge jaune blanc
Monture éléphant garuda paon cheval lion
État d’esprit négatif colère-haine jalousie avidité orgueil ignorance
Transformation positive de l’émotion négative acceptation tranquille du mauvais comme du bon détermination de mener les choses à bien amour universel conscience de l’identité fondamentale des êtres vacuité, nature du domaine du dharma
Skandha rūpa samskāra samjñā vedanā vijñāna
Mudra bhumisparsa
(prise de la terre à témoin)
abhaya
(absence de crainte)
dhyana (méditation) varada (don) dharmachakra
(mise en route de la roue du dharma)
Épisode de la vie du Bouddha victoire contre Māra à Bodh-Gaya arrêt de l’éléphant lancé contre lui par son cousin Devadatta illumination sous l’arbre de la Bodhi Temple Mahabodi construit par Ashoka prêche à Bénarès
Parèdre Lochana Shyamatara Pandara Mamaki Vajradhatvisvari
Bodhisattva Vajrapani Vishvapani Avalokiteshvara Ratnapani Samantabhadra ou Manjushri
Dakini Vajra-dakini Vishvavajra-dakini Padma-dakini Ratna-dakini Bouddha-dakini
Manushi bouddha (nirmanakaya) Kanakmuni Maitreya Shakyamuni Kashyapa Krakuchandra
État d’être États infernaux Titans ou antidieux Esprits avides État humain Dieux

.

.

Rakshak Jädügara Cikitsä 002

Symbolisme des dragons

Dragon – mâle vigueur, la fertilité, l’abondance ultime, la prospérité, la bonne fortune, aussi le symbole de l’empereur, créature mystique divine, symbole du monde naturel, la capacité d’adaptation et de transformation.

Paire de dragons – éternité, yin – yang
Le (Azure) Dragon est l’un des quatre êtres spirituels, il est gardait l’Est.
Le dragon est l’un des symboles de la souveraineté Douze. Le dragon est aussi l’un des animaux du zodiaque chinois, il est le seul animal mystique dans le zodiaque chinois.

Même si les dragons sont des animaux mythologiques, ils sont des symboles du monde naturel, ils sont les maîtres de la mer et du ciel.

La pluie divinité est associée à la bienfaisance céleste et à la fécondité.
Les Dragons symbolisent la capacité d’adaptation car ils sont capables de transformations, ils symbolisent aussi le pouvoir et ils sont les plus élevés symboles de bonne chance dans le règne animal.

 

Rakshak Jädügara Cikitsä 005

 Symbolisme du Vajra

Le Vajraen tibétain dorjé. C’est sans doute le symbole le plus important du bouddhisme tibétain. Le terme signifie « diamant » et désigne la nature indestructible de l’esprit en soi, l’éveil, qui est à la fois impérissable et indivisible. Le petit sceptre semble être, à l’origine, la foudre de diamant du dieu Indra, c’est une marque de royauté et de puissance.

Il représente à la fois l’énergie fondamentale, la compassion, la nature indestructible de l’éveil et le chemin qui mène à l’illumination.

Il est associé à la pureté incorruptible du diamant et considéré comme un outil purificateur.

Voici le symbolisme du Vajra en détail:

.-La sagesse semblable au miroir, qui signifie que l’esprit éveillé, tout comme un miroir poli à la perfection, reflète avec netteté toutes choses, possède la capacité de tout connaître, sans aucune confusion.

.-La sagesse de l’égalité, qui reconnaît que tous les phénomènes du samsara (le monde ordinaire) et du nirvana (les champs purs ou paradis des bouddhas) sont d’une nature égale en ce sens qu’ils sont d’une essence unique: la vacuité.

.-La sagesse de la distinction, qui dénote que l’esprit éveillé perçoit pas juste la vacuité de tous les phénomènes (ce qu’opère la sagesse de l’égalité) mais aussi, dans une simultanéité sans confusion, tous les phénomènes tels qu’ils se manifestent.

.-La sagesse accomplissante, qui permet aux bouddhas de créer des champs purs et des émanations oeuvrant pour le bien des êtres.

.-La sagesse de l’espace universel (sct. dharmadatou), qui indique que tous les phènomènes, au-delà de tout concept et de toute dualité, demeurent dans la connaissance pure de l’esprit.

 

Rakshak Jädügara Cikitsä 006

Symbolisme des pierres rouges et vertes et de l’argent

ROUGE – couleur nuptiale traditionnelle, expansive, floraison, dynamique, enthousiaste, atteignant vers le haut, bonne chance, la célébration, le bonheur, la joie, la vitalité, la longue vie; violet rouge apporte chance et gloire, l’argent, la reconnaissance, la bienséance, la créativité, la joie par rapport à plus d’excitation.

Cinq éléments: feu; Direction: Sud; Saison: été; Condition: la chaleur;
Energie: expansive; Phase: pleine Yang; Développement: la floraison; Planète Mars;
Animal à ailes, en particulier la volaille; créature céleste: Vermilion Bird, (Red) faisan; Fruit: abricot; Grain: haricots;
Action: la vue; Sens: le toucher; Son: rire; Odeur: brûlée; Goût: amer;
Trigramme bagua: Li

VERT– de plus en plus, la génération, la germination, l’effort, rafraîchissant, équilibre, calmante, cicatrisante, assurance auto, fondation, la bienveillance, la santé, l’harmonie, la sensibilité, de la patience contre la colère

Cinq éléments: Bois; Direction: Est; Saison: printemps; Condition: vent, pluie;
Énergie: générative; Phase: nouvelle Yang; Développement: générative; Planète: Jupiter;
Animaux: mise à l’échelle, en particulier le dragon; créature céleste: (Azure, Vert) du Dragon; Fruit: prune; Grain: le blé;
Action: visage; Sens: la vue; Son: appeler; Odeur: rances; Goût: aigre;
Trigramme bagua: Xun / Sun, Zhen

L’Argent – métal (revenu, la richesse), la fiabilité, de la romance.  L’argent représente le pôle féminin et par extension, la transparence, le psychisme, l’âme et le monde intérieur.Dans le système de correspondance des métaux et des planètes, l’argent est en rapport avec la Lune. Il appartient à la chaîne symbolique lune-eau-principe féminin. Par opposition à l’or, qui est principe actif, mâle, solaire, diurne et chaud, l’argent est principe passif, féminin, lunaire, aqueux et froid.  Blanc et lumineux, l’argent symbolise aussi la pureté. « Il est la lumière pure, telle qu’elle est reçue et rendue par la transparence du cristal, dans la limpidité de l’eau, les reflets du miroir, l’éclat du diamant ; il ressemble à la netteté de la conscience, à la pureté d’intention, à la franchise, à la droiture d’action ; il rappelle la fidélité qui s’ensuit »

 

Rakshak Jädügara Cikitsä 003

Symbolisme des 36 crânes d’argent

  • Âge qu’avait Bouddha – Gautama – lorsqu’il se découvrit dans l’une de ses extases.
  • Dans le bouddhisme, Dîpamkara est un Bouddha légendaire qui aurait vécu à une époque très lointaine. On le considère comme le plus important des prédécesseurs du bouddha Shâkyamuni. Il symbolise l’ensemble des bouddhas du passé; on le représente souvent, surtout en Chine, aux côtés de Shâkyamuni et de Maitreya, dans le groupe des «bouddhas des trois ères». D’après la tradition, il ne mesurait pas moins de 80 aunes de haut, sa suite comptait 84000 Arhat et il vécut 100000 ans. Le stûpa qui renferme ses reliques mesure 36 Yojana. De nombreuses légendes entourent l’histoire de sa vie.
  • Le K’ou-ch’ih est un exercice de santé taoïste qui consiste à claquer 36 fois des dents en rapprochant la mâchoire supérieure de la mâchoire inférieure. On exécute le K’ou-ch’ih au début de la plupart des exercices respiratoires et autres exercices d’hygiène.
  • Selon le taoïsme, le macrocosme ou univers abrite 36 milles divinités, à la fois représentées à l’intérieur du corps humain.
  • L’astrologie chinoise compte 36 étoiles bénéfiques et 72 étoiles maléfiques, leur somme constitue le chiffre sacré 108.
  • Le 36 bénéficie aussi de protections, d’appuis importants et d’une certaine chance. Dans certains cas la réussite peut arriver après avoir traverser une période de doutes et d’incertitudes.
  • C’est le nombre de la solidarité cosmique, de la rencontre des éléments et des évolutions cycliques. Les dérivés de ce nombre manifestent les relations entre la triade : ciel, terre, homme.
  • 360 est la division du cercle et celle de l’année lunaire. C’est le Grand Total des Chinois et l’Année divine des Hindous (le mouvement de précession des équinoxes est de 1° tous les 7 ans, celui du cycle polaire de 1° tous les 60 ans ; les deux cycles reprennent ensemble tous les 360 ans (6×60=72×5). La plupart des cycles cosmiques sont des multiples de 360.
  • 36 est le nombre du Ciel, 72 le nombre de la Terre, 108 le nombre de l’Homme. D’où l’importance du nombre 108…

 

Le Nombre 108

Pourquoi le nombre 108 est-il sacré pour les bouddhistes ? Après tout, cela semble n’être qu’un nombre comme un autre. Ce nombre n’est pas sacré que pour les bouddhistes, mais aussi pour les Hindous, les sikhs et les jaïnistes. Les trois chiffres qui le composent possèdent des symboliques fortes.

Le chiffre un représente l’unité, comme dans beaucoup de croyances. Le zéro quant à lui est le chiffre représentant la vacuité. Enfin le 8 est le symbole de l’infini. C’est pourquoi cet assemblage de chiffre représente la réalité ultime de l’univers, le tout.Nombre 108

 

Rakshak Jädügara Cikitsä 007

Rakshak Jädügara Cikitsä (Protecteur Chaman de Guérison)  est un crâne de quartz cérémoniel décoré dans un monastère bouddhiste. Beaucoup de ceux qui ont été en présence de crânes de cristal estiment qu’ils viennent d’autres domaines dimensionnels et peut-être ont été utilisés par les civilisations anciennes pour maintenir le contact entre les êtres venus des étoiles et la race humaine.

Des personnes qui ont touché les crânes ont eu un éventail d’expériences, y compris la réception de guérison instantanée, des informations, des visions d’autres mondes, entendre des sons inhabituels, et la réception de capacités intuitives élargies. Les crânes de cristal sont utilisés pour éveiller la conscience et l’accélération de la guérison et de la croissance à tous les niveaux.

Les moines tibétains bouddhistes ont utilisé ce crâne de cristal pour la guérison et la divination.  Des guérisseurs et Oracles étaient centrés dans les monastères, et étaient chargés d’identifier les afflictions de leur communauté environnante.  Le moine m’a dit que ce crâne de quartz est soupçonné de faciliter l’accès à la mémoire akashique.

 

Rakshak Jädügara Cikitsä (Protecteur Chaman de Guérison) est d’un poids de près de 12 livres, donc près de 5 kg et il incarne les énergies d’amour et de compassion. Il est un crâne de cristal authentique utilisé par les moines tibétains comme une relique sacrée.  Il émane un don extraordinaire et est le serviteur universel de l’humanité qui peut transformer nos vies et réveiller notre être.

Le moine qui m’a légué le crâne m’a dit que ceux qui l’ont côtoyé ont pu rapporter des expériences d’amour infini, de conscience éclairée, des miracles se manifestant, des éveils spirituels, des guérisons physiques et émotionnelles, des visions, des états mystiques, des Voyages  hors du corps, avoir reçu des conseils de bouddhas et maîtres spirituels, et avoir vécu des expériences de dissolution dans la Lumière et de Grand Vide pour faire des lâcher-prises et vivre des libérations ou délivrances. Vous recevrez avec ce crâne ce que vous êtes censé recevoir et cela peut transformer d’une façon radicale votre existence m’a-til dit !  Des Phénomènes très puissants se produisent en présence de cette relique sacrée, qui est une vibration au-delà de ce que l’on peut imaginer…

Plusieurs  personnes voudraient me demander combien de siècles pourraient avoir le crâne, mais pour moi, c’est le travail énergétique, spirituel et autres qu’il aura à favoriser chez les gens afin de leur permettre de se transformer et de s’élever dans une conscience illimitée d’amour et de paix qui est le plus important.

Depuis que je l’ai, bien des choses se transforment… Et tout a débuté la veille que je l’ai reçu par la poste…  je prenais des photos de deux de mes crânes à l’extérieur, près de l’étang et à l’endroit où j’ai un Bouddha dans le sous-bois.  Les photographies étaient étranges, de la brume, des rayons lumineux, et un crâne était même devenu violet sur une des photos avec des halos… Et en fin de journée, un Cerf de Virginie est venu pendant près d’un quart d’heure près de l’étang, en toute quiétude pour profiter des énergies… Cette journée-là était exceptionnelle… Le lendemain, je recevais par la poste mon nouveau crâne et tous les détails qui vont avec…  Et ici à la maison, dans des projets, de nombreuses choses se sont débloquées en peu de temps et nous ne pouvons que constater que cela s’est produit dès l’instant où il est parvenu dans notre demeure.  Les faits sont là !

Je sais maintenant que nous avons tous les deux à travailler ensemble.  J’avais dans le temps, dans l’énergie commandé ce crâne pour favoriser enfin mon véritable travail de Lumière.  Il me permettra de vivre et de faire vivre une renaissance à chaque individu qui pourra le côtoyer et il saura nous aider dans nos véritables missions spirituelles…

Je ressens une joie profonde à le regarder, à le ressentir, à le voir me regarder de son regard pénétrant et si doux, émanant un amour profond pour l’humain.  Je désire qu’il puisse servir l’humanité de par ce monde…  Je suis mystifié par son doux regard, j’y ressens l’amour d’une mère, d’un guide, un amour hors norme qui ne peut s’expliquer.  Il semble si vivant et est à la fois si mystérieux dans ses silences et dans ce qu’il émane.  Il prépare de belles et grandes choses, je le ressens, je le sais, et j’en suis si heureux.

À mon grand plaisir, en quelques heures, le temps et encore ma conscience se sont élevés à des expériences d’amour profond et la lumière qui me dissout dans le vide pacifique. Il est si  magnifique dans ce qu’il me retransmet !  Tous les soirs, je suis assis devant lui, il est placé sur une plaque qui l’éclaire et je sais qu’il me fait plonger dans une réalité ultime à la rencontre de la vraie nature de tous les phénomènes Infinis reliés à la lumière avec  amour et bonheur.  Il est là pour éclairer la conscience en nous, et je comprends d’un seul coup en écrivant ces lignes,  que la conscience divine a voulu que je regarde plus en profondeur dans ce crâne de cristal, comme si quelque chose de spécial attendait. Mais quoi ?

En peu de temps, il est devenu si précieux pour moi, vous n’en avez pas une seule idée… Il me semble rieur, entre en moi de son regard, tout en attendant que je puisse en comprendre la suite.  Le moine m’a fait savoir ceci… « Le temps était venu pour que le crâne  puisse trouver son chemin vers vous, maintenant que vous êtes prêt. Il y a une connexion spéciale de vies antérieures entre vous et Rakshak Jädügara Cikitsä. Vous avez tous les deux travaillé ensemble pendant de nombreuses vies. Vous aviez d’une façon initiale  commandé ce crâne de cristal des milliers d’années auparavant pour servir votre mission. Ceci est votre crâne de cristal et il vous appelle à chaque fois que vous prenez la renaissance dans ce monde pour vous aider dans vos missions spirituelles « .

Je regarde ma vie depuis si peu de temps d’un tout autre oeil…  Je vois tout le chemin que j’ai parcouru, et je sais que maintenant je me dirige tout droit dans cette Aube Nouvelle qui vient de débuter.  Je ne sais pas tout ce que cela veut dire mais je sais que je viens de parvenir  au Portail de la Conscience Cosmique comme cela ne m’est jamais arrivé jusqu’à maintenant.

Mon coeur se réjouit de savoir qu’une toute nouvelle Voie vient de s’ouvrir.  Voilà pourquoi je recommande que vous honoriez vos expériences et ne jamais vous comparer avec d’ autres quand vous serez en contact avec lui. Vous recevrez ce que vous êtes censé recevoir et cela peut transformer votre vie d’une façons si radicale.  Tout ce que nous pouvons faire est de profiter du voyage et de l’instant passé à ses côtés. Alors, venez comme vous êtes et acceptez de vivre l’ expérience de votre propre vérité, votre propre Nature Sacrée. Vous n’êtes pas obligé de croire, vous avez juste besoin d’être ouvert aux possibilités infinies. Le reste fera son bout de chemin et vous permettra de vous réveiller à votre Conscience Cosmique et à votre Présence Divine.  Une fois que les participants sont alignés avec ce crâne de Quartz, le reste devient un puissant processus automatique qui est unique et si personnel.  Le reste ne peut qu’être vécu dans sa Totalité !

Un magnifique voyage s’offre à moi et à ceux et celles qui auront à le côtoyer.  Une aventure de bon augure et je suis honoré d’avoir reçu ce divin présent qui me permet d’être une partie de ma mission sacrée, et de voyager dans cette voie de l’amour, de la paix, de la guérison et de l’illumination toutes et tous ensembles dans cette Universalité pour tous les êtres. Je vous remercie d’avoir écouté mon histoire. Je souhaite qu’elle puisse avoir touché votre cœur et votre âme.

Je Nous Aime, et je vous dis… Namasté

Philippe-William

 


La lactofermentation où l’art de conserver ses légumes facilement comme frais !

Vous avez envie de connaître le secret pour conserver plus d’un an des légumes en bocaux que vous avez fait maison. Le tout sans congélation et sans stérilisation en conservant en plus, toutes les vitamines. Et bien nous allons vous donner cette astuce mais il va falloir oublier tout ce que vous avez appris précédemment en redécouvrant un procédé simple comme un jeu d’enfant qui existe depuis la nuit des temps. Il s’agit de la lactofermentation. Avouez que c’est très joli sur une étagère. Toutes ces couleurs qui vous sautent aux yeux à travers les bocaux. Vous ne rêvez pas, en plus cela se conserve à température ambiante.

Mais comment est-ce que cela est possible ?

Ce procédé de conservation utilisé depuis la nuit des temps, consiste à laisser macérer les aliments avec du sel ou bien de les plonger dans une saumure en l’absence d’air. Il se produit une fermentation. Pour comprendre ce procédé : il s’agit d’une activité microbienne qui va sécréter des substances comme l’acide lactique, des enzymes et du gaz carbonique. L’acide lactique inhibe complètement les micro-organismes responsables de la putréfaction. C’est alors que l’acide se stabilise et que le milieu s’équilibre. La fermentation s’arrête automatiquement. Vous est arrivé à un stade où la conservation à température ambiante peut durer plusieurs années.

Des aliments économiques remplis de vitamines et délicieux

Lactofermentation

Ce mode de préparation préserve les éléments nutritifs et les vitamines et des aliments. Mais chose exceptionnelle, il en augmente même la teneur surtout pour la vitamine C. La fermentation améliore l’assimilation et la digestibilité des aliments par notre organisme. Le taux de nitrates diminue et les pesticides résiduels pouvant être présents dans les végétaux se dégrade. Un antibiotique naturel fait son apparition et lutte contre les microbes pathogènes. Cela renforce de ce fait l’efficacité de notre système immunitaire.

Les bactéries lactiques qui sont bénéfiques pour notre organisme s’appellent des probiotiques. Vous savez ce sont ses petites gélules que les laboratoires pharmaceutiques nous vendent à prix d’or dans des pots en plastique. Tout ce qu’on vous vend dans le commerce qui s’appelle Bifidomachin et Actitruc ne servent à rien. Si vous voulez vous régaler en faisant des économies et le plein de produits étiques, mangez tout simplement des aliments lactofermentés. Vous purgerez ainsi votre organisme du sucre et des arômes artificiels dont les produits industriels sont truffés.

Quels sont ces aliments ?

Les éléments qui sont lactofermentés sont les cornichons, les olives, les capres et la choucroute. Ils sont conservés dans de la saumure. Aujourd’hui, ce qui donne l’acidité des cornichons c’est le vinaigre. Vous pouvez manger de la viande salée en saumure comme le jambon et le lard. Il y a aussi de la fermentation lactique dans les sauces de poissons de type Nuoc mam, le saumon fumé, la poutargue, les harengs saurs, le caviar et les anchois au sel.

N’importe quel légume peut-être lactofermenté. Carottes, haricots verts, poivrons, tomates, courgettes, et j’en passe et des meilleures. Mais il y a aussi des fruits comme le melon, les prunes ou bien encore les cerises, les pommes et les poires. Essayons de prendre un raccourci en disant que la quasi-totalité des végétaux comestibles peut être lactofermentée. De plus cela est très facile à faire et ne demande aucune énergie. Vous n’utiliserez pas de chaleur, pas de frigo. Il vous suffit simplement d’avoir un récipient propre adapté ainsi que du sel.

Y a-t-il un risque ?

Il y a toujours un risque de rater sa conserve appertisée. Cela est donc très dangereux voire mortel si la toxine botulique fait son apparition. Si votre congélateur tombe en panne et repart, il est aussi dangereux de consommer un aliment congelé. Par contre, la lactofermentation est sûre à 200 %. Le meilleur moyen de savoir si vous avez réussi ou non vos aliments lactofermentés, c’est en vous apercevant que l’aliment prend une couleur bizarre, une odeur et une saveur immonde ainsi qu’un aspect repoussant. Aucun être humain digne de ce nom n’aurait alors l’idée de manger. Il vous est impossible de vous tromper.

Pour résumer : vous augmentez la teneur en éléments nutritifs, vous obtenez une sécurité alimentaire absolue, vous n’avez aucun besoin d’énergie pour le fabriquer.

Faut-il habiter en campagne ?

Il est vrai qu’autrefois, les conserves lactofermentées se faisaient dans les campagnes et se conservaient à la cave pour tout l’hiver. Les gens prélevaient au fur et à mesure les quantités dont ils avaient besoin. Mais nos modes de vie et nos conditions ont changé. Vous pouvez très bien faire des bocaux en verre avec fermeture mécanique et un joint caoutchouc en ville ou dans un appartement.

Mais quelle est la recette ?

lactofermentation 3 pots

Il vous faut des bocaux, des légumes frais, de l’eau, du sel et environ 15 minutes.

Il vous faut de l’eau du robinet à condition que celle-ci ne soit pas chlorée. Si vous avez le moindre doute, filtrez-la dans une carafe ou faites la bouillir. En ce qui concerne le sel, prenez du gros sel marin sans additifs. Il vous faudra bien inspecter l’emballage car si le sel contient autre chose que du sel, ne le prenez pas. Il ne faut pas de fluor ni d’iode. Recherchez aussi l’additif de type E536 qui donnera un très mauvais goût à vos conserves. Pour la saumure, c’est tout simplement de l’eau puis du sel. La recette de base consiste à mélanger 30 g de gros sel marin avec 1 l d’eau. Attendez que le sel fonde avant d’utiliser la saumure. Passons maintenant au déroulement de la recette.

Vous devez remplir vos bocaux de légumes. Laissez un minimum d’espace entre eux. Vous pouvez bien entendu y intercaler des aromates. À température ambiante, remplissez le bocal avec la saumure jusqu’à ce que les légumes soient recouverts. On s’aperçoit qu’ils flottent et que certains dépassent un peu. Ne vous inquiétez pas ceci est normal. L’air contenu dans le bocal sera chassé par les gaz de fermentation. Pour vous donner un repère, remplissez jusqu’à 1 cm en dessous du bord du bocal afin d’éviter les débordements. Ensuite il vous faudra fermer hermétiquement en vous assurant que le joint caoutchouc est bien en place. Posez le bocal sur une assiette pour devancer un éventuel débordement intempestif. Ne vous affolez pas si vous voyez que du liquide se trouve autour du bocal. C’est tout à fait normal et prouve que le processus fonctionne. Vous devez laisser fermenter une semaine à température ambiante avant de le mettre au frais ou dans une pièce fraîche.

Au bout de quelques jours, vous verrez le liquide se troubler jusqu’à devenir laiteux et même faire des bulles. Un voile blanc peut se former en surface ou un dépôt grisâtre au fond. Cela ne sera vraiment pas ragoûtant pendant quelques jours. Ne pensez pas que vous avez raté votre conserve. Vous assistez simplement à une terrible bagarre entre microbes. Le voile et le dépôt que vous observez sont les microbes qui ont été dévorés par les autres. Au bout d’une quinzaine de jours, comme l’eau d’une piscine ou d’un aquarium, le liquide va s’éclaircir jusqu’à devenir limpide. Vous serez surpris mais ce n’est pas de la magie.

Au bout de trois semaines environ, vous pourrez consommer vos légumes. Même si le bocal est entamé, vos légumes se conserveront plus d’un an. Vous noterez que leur saveur a évolué et qu’au fil du temps elle devient plus acidulée. Afin d’être complètement écolo et bio, ne jetez pas la saumure qui pourra remplacer aisément le sel et le vinaigre dans vos salades. Cela rendra vos aliments vivants et bienfaisants remplis d’enzymes et de probiotiques.

(article de Pierro – permaculteur)

Source: http://www.wwoof.fr/news/2016/6/17/la-lactofermentation-o-lart-de-conserver-ses-lgumes-facilement-comme-frais-

 


http://patetnina.fr/communiquer-avec-les-esprits-de-la-nature/

COMMUNIQUER AVEC LES

ESPRITS DE LA NATURE

Communiquer avec les esprits de la nature

11 étapes pour communiquer avec les esprits de la nature

Les esprits de l’air (elfes, sylphes, fées de l’air…), les esprits de l’eau (ondins, ondines, vouivres, fées de l’eau…), les esprits du feu (salamandres, fées du feu…) et les esprits de la terre (gnomes, korrigans, lutins, faunes, fées de la terre…) sont les élémentaux qui évoluent sur une bande fréquentielle très proche de la nôtre.L’approche exogène, par la mesure du biochamp dans les pratiques de géobiologie, aiderait beaucoup de gens à ressentir et à communiquer avec les esprits de la nature. Les lieux hautement énergétiques seraient davantage propices à des rencontres rapprochées.

Je me suis ouvert à la réalité des esprits de la forêt par l’entremise de mes compagnons cristallins. Ils m’ont guidé pas à pas dans certains boisés pour rejoindre des lieux qui semblaient anodins au premier regard. Ces lieux renferment une énergie inattendue et présentent des configurations de la végétation hors normes bien qu’elles échappent aisément à tout œil non attentif. C’est l’approche endogène qui caractérise ma relation avec les esprits de la nature. La reliance se fait avant tout de l’intérieur par leurs voix qui résonnent en moi en passant par le portail du Cœur.

Les deux approches, exogène et endogène, ne s’opposent nullement mais se complètent. C’est après avoir répondu à leurs appels intérieurs et m’être rendu dans les lieux indiqués, qu’il me fut possible d’utiliser mes mains afin de sentir des contacts énergétiques. Mes sens ont été sollicités pour les détecter, pour « voir » leurs jeux.

Mais leur cadeau le plus précieux fut de me faire comprendre que nous étions aussi des êtres élémentaux. L’homme est constitué d’Eau, d’Air, de Feu et de Terre. Ces quatre éléments sont en nous et en profond déséquilibres. Les quatre éléments appellent à être réharmonisés en chacun de nous. L’Égo se loge dans les fractures de nos quatre éléments.

L’Égo se nourrit du chaos et du désordre intérieur.

Les élémentaux sont au service des quatre éléments. Ils effectuent un travail immense pour perpétuer l’équilibre de ceux-ci à l’extérieur de nous. Bien que nous les ayons chassé de nous, ils s’échinent à poursuivre leur rôle fondamental au sein de la nature. Ils sont essentiels dans la perpétuation du cycle de la vie végétale et in fine de la vie animale et de la vie humaine. Ils cadencent les saisons et amoindrissent nos perpétuelles attaques contre la nature.

Les esprits de la nature sont profondément blessés pour les nombreux sacrilèges et destructions à leur encontre, à l’encontre des quatre éléments à l’extérieur de nous, à l’encontre des quatre éléments à l’intérieur de nous.

Les êtres élémentaires attendent une profonde et sincère repentance de chacun, pour les actes et les pensées dans cette vie et dans nos vies passées. Lorsqu’ils ressentent que cette demande de pardon vient viscéralement du cœur, et non pas de la périphérie de notre être, le mental, ils se mettent à notre disposition pour participer à notre grand rééquilibrage intérieur. Ils vont agir en nous afin de réinitialiser nos quatre éléments afin d’aligner notre être sur notre âme et non plus laisser notre égo se repaître de nos failles.

Le processus de guérison intérieur est très complexe et multiple. Les élémentaux sont essentiels à ce travail de guérison et de restauration de notre corps physique et de nos corps subtils. Les élémentaux disposent d’un pouvoir de guérison de nos centres énergétiques. Ils peuvent s’ancrer en nous. Mon expérience d’adombrement par une vouivre fut l’une des plus marquantes qui me fut donnée de vivre. Cette vouivre est allée au tréfonds de mon être pour délier un nœud énergétique qui obturait l’une des voies vers mon être véritable.

Les êtres de la nature vont toucher notre âme et rouvrir des portails intérieurs vers elle.

Les esprits de la nature attendent que notre alliance initiale soit restaurée, afin de manifester nos plus belles créations comme cela était établi à l’origine dans le plan divin. Cela se fait étape par étape. Il m’est demandé par mes guides d’aller au contact des esprits de la forêt le plus souvent possible et de m’exercer à développer une démarche emprunte de respect. Celle-ci demande encore à s’affiner. Mon approche se résume en onze petits pas :

1. Appeler intérieurement une rencontre

Une rencontre avec les êtres de la nature se prépare, pour moi, plusieurs jours à l’avance. En mon fort intérieur, j’émets le souhait de rencontrer des fées ou encore des vouivres, des gnomes, des elfes. Je projette sur cette pensée une émotion de joie. Lorsque mon esprit se porte sur une invitation, je sais où et quand je vais me rendre dans la nature afin de leur donner rendez-vous. Je suis déjà dans la gratitude que mon appel sera entendu.

2. Se libérer de l’agitation du mental

C’est important de ne pas arriver auprès d’eux avec son brouillard mental. Je marche souvent une bonne vingtaine de minutes avant de me rendre à l’endroit de mon invitation. Je prends ce temps pour chasser mes pensées et me vider des préoccupations quotidiennes. Cela agit pour moi comme un sas de décompression et de changement d’état d’esprit. J’essaye simplement d’observer autour de moi en ne pensant à aucun problème de la journée. C’est l’un de mes exercices de pratique de l’instant présent.

3. Saluer les présences invisibles hors du royaume de l’homme

En arrivant à l’orée du boisé, du parc ou de la prairie, je m’écarte du chemin pour me mettre sur le bas côté. Là, je les salue intérieurement. Je ne suis plus dans le monde des hommes (le chemin) mais dans le leur (à droite ou à gauche du chemin). Je suis au point de rendez-vous proposé intérieurement plusieurs jours à l’avance. À partir de ce point, je leur demande de me guider là où ils l’entendent. Je suis dorénavant leur invité s’ils le désirent.

4. Être dans l’observation et l’émerveillement

Je progresse simplement en étant attentif à ce qui m’entoure. J’essaye de retrouver mon regard d’enfant, celui du ravissement sans être béat. Sentir et voir les petits détails, ceux-là même que l’on ignore si on fait une balade avec un ami avec lequel on parlerait de tout et de rien. Les êtres invisibles de la nature nous surveillent dès nos premiers pas.

5. Faire appel à son intuition et à sa petite voix intérieure

Je demande intérieurement d’être guidé, droite ou gauche, je m’arrête ou je continue etc. J’essaye de me laisser guider par mon intuition pour bifurquer et avancer au gré des suggestions de ma petite voie intérieure. Elle est le support par lequel les esprits de la nature et tous mes guides communiquent avec moi. Si un arbre attire mon regard, je vais le saluer peu importe que cet arbre ne représente rien pour une autre personne qui viendrait avec moi. Si une feuille s’agite frénétiquement toute seule, alors que les autres environnantes restent immobiles, je prends le temps d’observer ce « jeu ».

6. Faire preuve de respect en tout temps

Je ressens lorsque je suis arrivé à destination. Je me garde de pénétrer dans certains espaces du lieu vers lequel je me suis senti conduit. Je prends le temps d’observer le lieu et plus précisément le périmètre dans lequel je peux évoluer et celui dans lequel je ne dois pas entrer. L’humilité et la sagesse sont de mise. Je suis particulièrement précautionneux sur ce point.

7. Faire une offrande aux esprits de la nature

J’identifie l’autel sur lequel je vais déposer mon offrande. Cette offrande, je l’ai choisi avec soin. Cela peut être une tomate cueillie dans mon jardin ou le plus beau fruit acheté au supermarché (sans pesticide). Je choisis ce que j’aimerai que l’on m’offre. J’affectionne le miel comme offrande. Je ramasse une belle feuille, et non pas cueillir une feuille, pour y laisser couler du miel. Pendant quelques instants, je tiens au creux de mes mains mon offrande pour la charger de belles pensées, avant de la déposer sur l’autel. Je me mets en retrait pour laisser s’approcher les esprits de la nature.

Un ami m’apprit à faire aussi des offrandes pour le règne animal qui est intrinsèquement indissociable du règne élémental.

8. Identifier et saluer le gardien ou le chef de la communauté

J’essaye d’identifier le gardien du lieu ou le chef des êtres de la nature qui régit l’assemblée présente. Je prends le temps de me recueillir devant lui et de le remercier de son hospitalité.

9. Accueillir ce qui nous est proposé

Cela me demande d’être dans le renoncement des attentes. J’observe, je me recueille, je ris ou je pleure parfois, je me laisse aller aux émotions qui viennent. J’écoute leurs messages et je leur pose mes questions.

10. Offrir une réparation

Je leur demande souvent pardon pour mes errances dans cette vie et dans mes vies antérieures à leur encontre. Je m’attache à parler de mes actes et non pas ceux de l’humanité. Une rencontre avec les êtres de la nature, ce sont eux vis-à-vis de soi, afin de ne pas se défausser sous couvert d’une responsabilité collective. Je prends souvent un sac avec moi pour collecter les déchets de la société humaine qui souillent les lieux. Contribuer à nettoyer le lieu est pour moi une autre forme de réparation à leur endroit.

11. Remercier les esprits de la nature

C’est important de remercier pour l’instant passé en leur compagnie. Le respect doit rester présent tout au long du chemin de retour. Les esprits de la nature et autres esprits de la forêt sont susceptibles de nous accompagner longtemps après notre visite.

Les êtres de la nature attendent qu’on les réintègre certes dans notre cœur. Ils désirent, au préalable, qu’on reconnaisse tout le mal qu’on leur a fait. Ils ne veulent pas de « je m’excuse au nom de tous les hommes ». Ils attendirent que MOI je me positionne dans mon acceptation du mal que je leur ai fait. Mes guides me demandèrent de dire quelque chose comme « Je m’excuse de tout le mal que je vous ai fait dans cette vie et dans mes autres vies » avec sincérité, humilité, avec la vibration du cœur et non pas celle de mon mental. J’ai mis du temps à le faire avec la bonne intention du cœur. Des mois. Demander pardon n’est pas évident mais cela déverrouille assurément la porte de leur monde.

Source : https://www.leretourdesdragons.com

Partagé par : http://messages.terrenouvelle.ca – Messages Célestes


 

coeur et Carl Jung

Pour trouver la beauté en chaque personne, vous devez voir la beauté en chaque personne.

En ce jour de votre vie, je crois que Dieu souhaite que vous sachiez …
que pour trouver la beauté en chaque personne, vous devez voir la beauté
en chaque personne, annoncer que vous la voyez, car en l’annonçant
ainsi, vous l’incluez dans leur réalité.

Ne ratez pas la moindre chance — pas la moindre occasion —
de dire à quelqu’un à quel point elle est merveilleuse et une
personne spéciale, qu’elle est quelqu’un d’important pour vous,
une personne incroyable, une personne magnifique à l’intérieur
et à l’extérieur. Ne ratez pas une seule possibilité de dire
une telle chose, ressentie et pensée sincèrement.

Faites-en votre mission de vie aujourd’hui de porter à
l’attention de quelqu’un d’autre à quel point elle est une
personne extraordinaire. Dites-le. Dites-le. DITES-le. Son
coeur attend de savoir que l’ont peut croire à la meilleure
pensée que cette personne a d’elle-même.

Avec tout mon amour, votre ami …
Neale

Lire ces pensées ne sert que si vous les incluez
dans votre réalité, si vous leur donnez vie à
travers vos paroles et vos actes.
Alors ? A qui allez-vous le dire aujourd’hui ?

-Jean-Philippe
ne ratez pas

On this day of your life, I believe God wants you to know…
that to find beauty in everyone you must see beauty
in everyone, then announce that you see it, for in announcing it,
you place it there in their reality.

Do not miss a single chance — not one single opportunity —
to tell someone how wonderful they are, how special they are,
how important to you they are, how incredible as a person they are,
how beautiful they are inside and out.
Do not miss a single opening in which to insert
such a comment, genuinely felt and genuinely meant.

Make it your life’s mission today to bring to the attention of another
just how extraordinary they are. Say it. Say it. SAY it.
Their heart is waiting to know that
their own best thought about themselves
can be believed.

Love, Your Friend …
Neale

Voir les commentaires sur le site

Ce message ferait du bien à une connaissance ? Transférez-lui ou cliquez ici !

Si cette pensée vous a été transférée et qu’elle vous a plu,
cliquez ici pour recevoir directement les prochaines pensées


Suivre les pensées de Neale Donald Walsch sur Facebook


Bouddha ,conscience et éveil spirituelle

SOURCE:  http://www.conscience-et-eveil-spirituel.com/arreter-penser-atteindre-non-pensee.html

 

Voici comment arrêter de penser et atteindre la non pensée

PAR CHARYA SHREE SHANKAR

Il y a beaucoup de questions souvent posées concernant la vie spirituelle. Les plus populaires sont « Comment arrêter de penser ? », « Comment atteindre l’état de Non- Pensée ? ».

Laissez-moi vous dire une chose : la pensée ne peut pas être arrêtée.

Quand je dis cela, n’imaginez pas qu’elle ne s’arrête pas, mais tout ce que je veux dire c’est qu’elle ne peut pas être arrêtée et si elle s’arrête alors elle s’arrête de son propre accord. Ceci doit d’abord être compris car sinon vous devenez fous en chassant vos pensées, en courant derrière vos pensées.

L’état de Non-Pensée ne peut pas être atteint en arrêtant de penser ; mais quand la pensée n’est plus, la Non-Pensée EST.

Chaque effort que vous ferez pour arrêter créera une résistance, un conflit avec vous-même et vous serez en dilemme constant à l’intérieur. Donc soyez sûr que cela ne vous aidera pas. Certains pourront forcer pendant quelques instants, quelques secondes, mais ce n’est pas du tout la réelle Non-Pensée car ces instants ne sont que la conséquence des efforts pour calmer le mental.

On peut appeler ça le « calme » mais pas le « silence » qui se produit naturellement.

Personne ne peut forcer le silence, c’est impossible, c’est un phénomène naturel. Mais quand vous forcez le calme ce n’est pas le silence du tout. Dans ces états forcés, en profondeur au niveau inconscient, le mental réprimé continue de fonctionner – donc vraiment il n’y a pas de moyen d’arrêter le mental mais cela ne signifie pas que le mental ne peut pas s’arrêter du tout. Il s’arrête mais le fait de lui-même.

Alors que faire ? Quelle est la technique ?

La réponse est simple : juste observer, n’essayez pas d’arrêter, il n’est besoin de faire aucune action contre le mental. Et d’ailleurs qui le ferait ? le mental se battant contre le mental lui même. C’est une guerre civile avec votre propre mental. Ce serait simplement absurde. Cela peut vous rendre fou.

N‘ESSAYEZ JAMAIS D’ARRÊTER LE MENTAL OU DE PENSER À QUELQUE CHOSE, JUSTE OBSERVEZ-LE, LAISSEZ LE COMPLÈTEMENT ALLER EN TOUTE LIBERTÉ. LAISSEZ-LE ALLER COMME IL VEUT, LAISSEZ-LE AVOIR SA PROPRE LIBERTÉ, LAISSEZ-LE ALLER AUSSI VITE QU’IL VEUT.

Simplement, ne le contrôlez pas d’aucune façon, ne le jugez même pas. Simplement, laissez-le être.

Tout ce que vous avez à faire, c’est juste d’observer. Soyez simplement un témoin. C’est très beau. C’est comme aller au cinéma et regarder un film où l’on observe juste l’image sur l’écran. De la même façon observez juste vos pensées.

Le mental est quelque chose qui n’est pas compris par la science même aujourd’hui.

C’est tellement compliqué et démesurément puissant à la fois. Simplement observez-le, juste observez ce qui se produit, ne jugez pas et ne le voyez pas comme un ennemi. Juste regardez, c’est tout, sans absolument aucun préjugé. Si vous jugez lorsque vous regardez vous avez déjà tiré une conclusion.

J’insiste sur le fait que vous ne le voyiez pas comme un ennemi car une fois que vous voyez quelque chose comme un ennemi, vous ne pouvez pas voir profondément à l’intérieur, vous pouvez voir profondément à l’intérieur de quelque chose seulement lorsque vous regardez cela avec un grand respect, un amour profond.

Le mental n’est pas mauvais, ni votre pensée, c’est juste comme des nuages qui se déplacent dans le ciel. Laissez les pensées aussi passer dans votre ciel intérieur.

Soyez simplement un amoureux et non un combattant.

Observez simplement les subtiles nuances de votre mental. Les soudains virages, les beaux virages, les soudains sauts, l’imagination, la mémoire, les millions de projections qu’il crée. Observez sans vous impliquer, juste en observant.

Plus profond devient votre sens de l’observation, plus profond devient votre niveau de conscience, et des espaces commencent à émerger et des intervalles commencent à émerger entre les pensées. Une pensée vient et une autre n’est pas venue : il y a un espace. Un nuage est passé, un autre vient : il y a un espace.

Dans ces espaces pour la première fois vous aurez des aperçus de la Non-Pensée.

Vous aurez le goût de la Non- Pensée. Vous pouvez appeler ce goût Satori, Zen, Yoga ou quelque autre nom que vous vouliez lui donner. Dans ces petits intervalles, soudainement le ciel est clair et le soleil brille. Soudainement le monde est plein de mystères car toutes les barrières sont tombées. L’écran devant vos yeux n’est plus là.

Maintenant vous allez le voir clairement, toute l’existence va devenir transparente. Ceux-ci sont de petits moments mais ils vont vous donner un aperçu de ce qu’est le Samadhi, de petits paquets de silence qui viendront et disparaîtront mais au moins vous saurez que vous êtes sur la bonne voie. Vous allez commencer à observer encore, quand une pensée passe vous l’observez, quand un intervalle passe vous l’observez.

Maintenant vous ne choisirez plus les nuages et le soleil comme je vous l’ai expliqué mais vous verrez juste la beauté des nuages aussi bien que la beauté du soleil. Maintenant à ce stade ne négociez pas seulement pour des intervalles.

C’est de la folie car quand vous devenez attaché à vouloir uniquement les intervalles, alors vous avez décidé encore contre la pensée, alors maintenant ces intervalles disparaîtront. Ils se produiront simplement mais ne peuvent pas être fabriqués ou achetés, vous ne pouvez pas les forcer. Ils se produiront spontanément, continuez juste à observer, laissez les pensées aller et venir chaque fois qu’elles le souhaitent, laissez juste cela se produire et juste observez-le. Laissez les pensées bouger en totale liberté.

Et ensuite de plus grands intervalles viendront.

Vous serez bénis avec de petits Satoris. Quelques fois des minutes passeront et aucune pensée ne sera là. Il n’y aura pas de trafic, un état de total silence, imperturbable.

Quand de plus grands espaces viendront, vous n’aurez pas seulement la clarté de voir à l’intérieur du monde, avec de plus grands espaces une nouvelle clarté émergera, vous serez capable de voir dans le monde intérieur.

Avec les premiers espaces vous verrez à l’intérieur du monde. Vous serez soudainement dans la présence de Dieu, qui vous touchera bien que vous ne puissiez pas le saisir : à votre portée et pourtant au-delà.

Avec de plus grands espaces, la même chose se produira à l’intérieur.Dieu ne sera pas seulement à l’extérieur, vous serez soudainement surpris, Il est à l’intérieur aussi. Il n’est pas seulement dans le vu ; Il est aussi dans le voir – en dedans et en dehors mais ne vous attachez pas à cela non plus.

L’attachement est la nourriture qui permet au mental de continuer.

L’observation non attachée est la façon de l’arrêter sans aucun effort pour l’arrêter.

Et quand vous commencez à profiter de ces instants de félicité, votre capacité à les retenir pour de plus longues périodes se développent. Finalement, inexorablement, un jour, vous devenez un maître. Alors lorsque vous voulez penser vous pensez; si la pensée est nécessaire vous l’utilisez; si la pensée n’est pas nécessaire vous la laissez reposer. Non pas que le mental ne soit plus là : le mental est là mais vous pouvez l’utiliser ou ne pas l’utiliser. Maintenant c’est votre décision. Juste comme vos mains, vous pouvez les utiliser quand vous le souhaitez et quand vous ne le souhaitez pas vous pouvez les laisser se reposer aussi. Alors que j’écris cet article j’utilise mon mental également.

Pendant mes satsangs ou mes retraites, quand quelqu’un me pose une question j’utilise mon mental aussi mais après cela quand ce n’est pas nécessaire, il se repose. S’assoir à un endroit en silence n’arrête pas le mental. Il continue encore et encore jour et nuit. Vous devez remarquer une chose ici : le mental pense jour et nuit en continu, pendant plusieurs décennies et emmagasine tellement de données.

C’est vraiment mystérieux qu’autant de choses puissent être emmagasinées dans un aussi petit mental. Toute une bibliothèque est à l’intérieur, il est capable de tellement de choses, tellement illimité.

Les scientifiques ne pourront jamais créer un ordinateur qui soit similaire au mental car le mental est fait de telle façon qu’il peut se rappeler tout, emmagasine tellement de choses et ne fait pas de bruit. Avez vous observé cela ? C’est le seul disque dur qui ne fait pas de bruit du tout.

Personne ne sait quelle est la capacité du mental. Quand vous mourez, tout dans votre corps est prêt à mourir mais pas le mental.

C’est pourquoi en Orient nous disons que le mental quitte le corps et entre dans un autre utérus, car il n’est pas encore prêt à mourir.

La renaissance est celle du mental.

Une fois que vous avez atteint l’état de Samadhi, la Non-Pensée, alors il n’y aura pas de renaissance, alors vous mourrez simplement et avec votre mort, tout sera dissout, c’est à dire votre corps, votre mental : seule votre âme observante restera. C’est au delà du temps et de l’espace. Alors vous devenez un avec l’existence, alors vous n’en êtes plus séparé. La séparation vient du mental. Mais il n’y a pas de moyen de l’arrêter de force. Juste observer est suffisant.

Certaines personnes font tout pour arrêter le mental. Ils sont trop pressés. Souvent j’entend des gens, particulièrement ceux qui vont dans les pays comme le Pérou où les drogues sont largement utilisées pour des pratiques spirituelles. Ils peuvent appeler ça un rituel pour accéder à un plus haut niveau de conscience ou quoique ce soit mais le but est le même : arrêter le mental.

Vous pouvez forcer le mental à s’arrêter en utilisant de telles drogues ou psychotropes, mais là encore vous êtes violents dans la façon de faire qui est destructive et de cette façon vous essayez de devenir maître de vous même, maître de votre mental, mais les drogues sont devenues votre maître maintenant et pas vous. Vous ne deviendrez pas un maître mais les drogues le deviendront car elles sont la source de l’interruption de votre mental.

Vous avez simplement changé le patron et avez changé pour le pire en choisissant les drogues. L’importance de la méditation entre en jeu à ce stade. La méditation est la façon de comprendre le mental sans aller contre le mental, mais bien sûr vous devez être très patient car le mental est passé à travers toutes les expériences des animaux, oiseaux, plantes, pierres. Vous avez traversé tellement d’expériences d’humanité.

Vous portez la complète expérience de l’existence.

En fait, je veux vous parler d’un phénomène mystérieux. Dans notre vie nous pouvons rencontrer beaucoup de gens mais nous pouvons d’une certaine façon comparer tellement d’individus ayant chacun un mental propre, qui sont semblables à d’autres comme personne A, personne B, personne C … personne Z, ou personne A et personne X ont dû avoir la même façon de penser, les même pensées et le même être que j’appelle « inconscient collectif » car de cette façon nous pouvons dire que nous appartenons l’un à l’autre.

Les corps sont séparés mais les « mental » ne le sont pas.

Nos « mental » se superposent et nos âmes sont une.

Les corps séparés, les « mental » superposés, les âmes sont une

Je n’ai pas une âme différente et vous n’avez pas une âme différente. Tout au centre de l’existence nous nous rencontrons et nous sommes un. C’est de cela qu’il s’agit quand on parle de Dieu, le point de rencontre de tous. Entre Dieu et le monde – ici le monde concerne les corps – se trouve le mental. Le mental est le pont, un pont entre le corps et l’âme, entre le monde et Dieu.

Juste observez, soyez en alerte et abandonnez cette idée d’arrêter le mental, car sinon cela arrêtera la transformation naturelle du mental. Laissez les pensées passer à travers votre mental, ne vous y attachez pas, juste observez et amusez-vous en.

La Non-Pensée n’est pas contre le mental; la Non-Pensée est au-delà du mental, ce qui signifie que vous n’êtes plus dans le mental. La Non-Pensée ne vient pas en tuant ou détruisant le mental : la Non-Pensée vient quand vous avez compris le mental si totalement que penser n’est plus nécessaire : votre compréhension à remplacé cela. Au fur et à mesure que vous observez le mental de plus en plus, il vous amènera automatiquement vers l’état de Non- Pensée.

Love and Bliss to you
Source: http://fr.acharyashreeshankar.org/et la http://lapressegalactique.org

 CLÉMENT ARTOIS

Post navigation


Veggie Gastronomie

Au petit déjeuner ou en dessert, chaud ou froid, le quinoa au lait d’amande mérite d’être connu ! Sans gluten, gourmand et peu calorique, n’hésitez pas à répéter cette recette dont on a du mal à se passer🙂

Ingrédients (3- 4 personnes):
– 1 verre de quinoa
– 3 verres de lait d’amande
– 1 gousse de vanille fendue (facultatif)
– 5 cuillères à soupe de sucre de canne

Préparation (15 min):
1°/ Rincez le quinoa
2°/ Dans une marmite mettez le quinoa, deux fois son volume en eau, 2 cuillères à soupe de sucre et la gousse vanille fendue
3°/ Couvrez la marmite et faites cuire à feu doux pendant 15-20 min (jusqu’à ce que le quinoa ait bu toute l’eau)
4°/ Quand la cuisson du quinoa est faite ajoutez le lait d’amande
5°/ Ajoutez trois cuillères à soupe de sucre
6°/ Laissez cuire encore 10 min à…

View original post 7 mots de plus


Les méridiens

 Selon la médecine orientale, l’énergie circule dans le corps le long de trajets énergétiques appelés méridiens ou vaisseaux. Ils sont au nombre de quatorze.

Les méridiens yin circulent du bas vers le haut sur la face avant du corps, alors que les méridiens yang circulent du haut vers le bas, sur la face arrière du corps à l’exception du méridien de l’estomac, dont le trajet se trouve sur la face avant du corps

L’énergie circule et fait le tour des méridiens en vingt-quatre heures. Ceci concerne les douze méridiens bilatéraux liés aux organes et aux viscères. Il existe en outre deux méridiens régulateurs :

  • le vaisseau Conception, yin, qui va du bas vers le haut sur la face avant du corps et
  • le vaisseau Gouverneur, yang, qui passe dans le dos, du bas vers le haut également.

Les méridiens gouvernent les grandes fonctions du corps humain.

Les méridiens yin sont : le Poumon, la Rate\Pancréas, le Cœur, le Rein, le Maître du Cœur, le Foie

Les méridiens yang sont : le Gros Intestin, l’Estomac, l’Intestin Grêle, la Vessie, le Triple Réchauffeur, la Vésicule Biliaire.

 DESCRIPTION DES MÉRIDIENS

LE FOIE

Le méridien du foie est un méridien yin de la jambe. Il part du pied pour arriver à la tête. Il fait partie de l’élément bois et représente le foie métabolique.

Son heure de plénitude se situe entre 1h et 3h du matin.
Sa principale fonction est le stockage et la distribution du sang (glycogène dans les muscles). Il assure aussi le drainage et la désintoxication du sang. L’émotion associée au foie est la colère. Il est également associé aux muscles.

En cas de désordre on note : irritabilité, problème d’endormissement, crampes, problèmes oculaires (tremblement des paupières…). Autres symptômes gravitant autour du méridien : céphalées, étourdissements, troubles de la vue, bourdonnements, fièvre, crampes.

En savoir plus  

LA VÉSICULE BILIAIRE

Le méridien de la vésicule biliaire est un méridien yang de pied. Il part donc de la tête pour arriver au pied, faisant partie de l’élément bois et couplé avec le méridien du foie dont il est l’externe.

Si le foie est responsable de la création, la vésicule biliaire est responsable de la réalisation/choix. Ainsi, la vésicule biliaire a la charge du juste et de l’exact et est associée à l’esprit de détermination, à la décision.

Sa période de plénitude situe entre 23h et 1h.

Sa principale fonction est le stockage et la sécrétion de la bile qui est créée par le foie. La vésicule biliaire protège contre les mauvaises influences, élimine les frayeurs, les peurs, les excitations de l’esprit, et ainsi harmonise et régularise les accords entre les différents organes. Elle contrôle la circulation normale du souffle et du sang. Elle est au démarrage de l’action et de toute manifestation. En pratique, courage, intrépidité, combativité, spasme et douleur.

Les désordres sont d’ordre digestif et aussi caractérisé par un manque de décision ou de détermination. La vésicule biliaire gouverne également les tendons et peut être à l’origine d’entorses ou de sciatique externe.

Plus de détails

LE CŒUR

Le méridien du cœur est un méridien yin de bras. Il part donc de la poitrine et se termine à la main. Il fait partie de l’élément feu et sa plénitude d’énergie se situe entre 11 h et 13 h.

Gouvernant à la fois la circulation du sang et l’activité mentale, c’est le « seigneur ». Les émotions associées sont la joie qui peut se transformer en euphorie (excès) ou en déprime (vide) ainsi que la frayeur. L’organe associé est la langue. Il est aussi associé à la parole.

Au plan physiologique, le vide énergétique du cœur correspond à une faiblesse de la circulation (teint blême) et l’excès à une trop grande montée d’énergie dans le corps (tachycardie : yang, hypertension : yin). Les symptômes sont la chaleur du corps, les maux de tête, les yeux douloureux, des douleurs dorsales et thoraciques, la gorge sèche avec soif de boisson fraîche, les paumes de main chaudes et douloureuses, les mains et pied froids, des douleurs dans la région de l’omoplate ou la partie interne de l’avant-bras.

Plus de détails

L’INTESTIN GRÊLE

Le méridien de l’intestin grêle est un méridien yang du bras. Il part donc de la main et se termine à la tête.
Couplé au cœur qui le réchauffe, il gouverne la transformation et le triage des aliments qu’il reçoit de l’estomac. Il envoie l’essence des aliments vers la rate qui la dirige vers le cœur et les poumons. Le reste va vers le gros intestin et la vessie. Il a donc une fonction de triage du pur et de l’impur.

Indice de désordre : statique du bassin, la difficulté à assimiler, à trier, diarrhées non digérées, douleurs haut du dos, paralysie faciale, œil qui saute, tennis-elbow. En cas de fatigue du rein vide, le cœur n’est plus contrôlé, de sorte qu’il dégage (somatise) sur l’intestin grêle pour préserver le cœur.

Plus de détails

LE MAÎTRE CŒUR

Le méridien du maître cœur est un méridien yin de bras, également appelé constricteur du cœur, péricarde, ministre des plaisirs, circulation-sexualité. Il part de la poitrine et se termine à la main. Considéré comme un organe, il représente l’enveloppe du cœur, fait partie de l’élément feu et sa plénitude d’énergie se situe entre 19 et 21h.

Sa fonction consiste à aider le cœur en contrôlant le système circulatoire et les coronaires. Il représente le système orthosympathique du système nerveux autonome. En pratique, il représente les vaisseaux, la circulation, le cœur, les organes génitaux internes, le nerf pneumogastrique.

Symptômes gravitant autour du méridien : raideur du cou, difficultés à tourner la tête, convulsion des membres, visage rouge ou douloureux aux yeux, enflure axillaire, difficulté à plier ou étendre le coude, chaleur à la paume de la main.

Plus de détails

LE TRIPLE RÉCHAUFFEUR

Le méridien du Triple Réchauffeur est un méridien yang du bras. Il part donc de la main et se termine à la tête.
Couplé au maître cœur dont il est l’antagoniste, il représente la fonction système parasympathique et sa fonction est de répartir les liquides et la chaleur dans les trois foyers du corps.

  • Foyer supérieur : cœur et poumon chargés de la distribution de l’énergie.
  • Foyer moyen : rate et foie chargés de la création et de la distribution du sang.
  • Foyer inférieur : rein et entrailles intestin grêle, gros intestin et vessie chargés de l’élimination des excédents liquides et solides.

Il se compare donc au nerf pneumogastrique qui gouverne les fonctions végétatives (respiration, circulation, digestion, relâchement).
Problèmes de l’oreille reliés au triple Réchauffeur : bourdonnements en cas de fatigue, vide de yin, excès en yin.

Plus de détails

RATE PANCRÉAS

Le méridien rate pancréas est un méridien yin de la jambe. Il part du pied pour arriver à la tête. Il fait partie de l’élément terre et sa plénitude énergétique se situe entre 9 et 11 h.

Il s’occupe des fonctions endocrine et exocrine du corps : il gouverne le transport (terre endigue l’eau) des liquides(lymphe, sang). C’est lui qui maintient le sang dans les vaisseaux. Au niveau psychologique, il gouverne la mémoire.

En excès énergétique on observera de la rumination, du ressassement d’idées et en vide il y aura perte de mémoire. L’émotion de la rate est la nostalgie (réflexion).

Sur le plan physiologique, un vide de rate se traduira par des œdèmes et hématomes (problème lymphatique), la couleur jaune traduira une rébellion de la rate sur le foie. Sensations de lourdeur, de la tête, du corps, de lassitude, joues et menton douloureux, langue raide, enflure des jambes et des pieds, sensation de froid à l’intérieur du genou.

Plus de détails

L’ESTOMAC

Le méridien de l’estomac est un méridien yang de pied. Il part de la tête pour arriver au pied. Faisant partie de l’élément terre et couplé avec le méridien de la rate-pancréas qui fournit la chaleur. Il se charge entre 7 h et 9 h et aime le chaud.

Sa fonction est la réception, la simplification et la décomposition des aliments.

En cas de désordre, on notera comme indices : perte ou augmentation de l’appétit (de l’activité), troubles digestifs, diarrhée, constipation, goût exagéré du sucré, problème de thyroïde, lactation, stress, somatisation des problèmes de la rate : rumination.

Plus de détails

LE POUMON

Le méridien du poumon est un méridien yin de bras. Il prend sa source sur la poitrine et se termine sur la main. Il fait partie de l’élément métal et son heure de plénitude se situe entre 3 h et 5 h du matin.

Gouvernant la fonction respiratoire, il est chargé de prendre l’énergie dans l’air. L’émotion associée au poumon est latristesse et l’accablement. L’organe des sens associé est le nez et l’odorat ; il est également relié aux poils.

Les principaux désordres d’ordre psychologique sont responsables d’angoisses, de déprime, de l’obsession du détail, de préoccupation vis-à-vis de l’avenir.

Il protège l’organisme, gouverne la circulation de l’énergie, dirige les liquides vers les reins et élimine les impuretés.

Au niveau physiologique, il serait responsable de la toux, de l’essoufflement et des problèmes de peau (externe du poumon qui assure la défense vis-à-vis de l’interne). Autres symptômes gravitant autour du méridien : fièvre avec ou sans transpiration et frilosité, céphalées, nez bouché, douleurs thoraciques avec creux sus-claviculaire douloureux, douleurs aux épaules et dans le haut du dos avec sensation de froid dans les bras.

Le poumon a la charge de commander les souffles, c’est-à-dire ce qui permet l’animation vitale de l’homme. On dit qu’il dirige l’énergie de la respiration et de tout l’organisme.

Plus de détails

LE GROS INTESTIN

Le méridien du gros intestin est un méridien yang du bras. Il part donc de la main et se termine à la tête. Couplé avec le méridien poumon, il fait partie de l’élément métal et sert à l’élimination des déchets solides (voirie). Il assure en outre la défense de l’organisme contre l’extérieur. Il gouverne le lâcher-prise. Ainsi, il est responsable du manque de pensées positives, de l’obsession du détail et de l’insatisfaction. Il se charge entre 5 h et 7 h.

Sur le plan physique, ses désordres sont à l’origine de la constipation, ou des diarrhées et favorisent les problèmes de peau (inflammations, démangeaisons). Symptômes gravitant autour du méridien : fébrilité, fièvre avec soif, bouche sèche, enflure du cou, douleur à la gorge, parfois angine, odontalgie, yeux rouges et douloureux, saignements de nez. Douleurs aux bras, à l’épaule et dans la région de l’omoplate avec sensation de froid ou, au contraire, enflure chaude).

En cas de désordre, il favorise aussi l’expression d’idées noires et la rancœur.

Plus de détails

LE REIN

Le méridien du rein est un méridien yin de pied. Il part donc du pied pour arriver à la tête. Faisant partie de l’élément eau, le rein reçoit son énergie entre 17 h et 19 h.

Sa fonction est de stocker et de distribuer l’énergie. Il stocke notamment l’énergie ancestrale et permet la transformation des énergies acquises (distribution). Il intervient en cas de problème sur les autres organes. L’organe des sens associé au rein est l’oreille et l’ouïe. Il est également lié aux cheveux.

Sa déficience entraîne soit un défaut de croissance, soit la sénilité. Parmi les symptômes, on notera douleurs vertébrales, dorsalgies, douleurs lombaires, pieds froids et faibles, fatigue dans le genou, bouche sèche, gorge douloureuse, douleurs sur la face postérieure des membres inférieurs.

Le rein est caractérisé par la volonté. En excès il montre de la témérité et en vide il deviendra peur qui est l’émotion associée au rein (la peur peut bloquer le rein).

Plus de détails

LA VESSIE

Le méridien de la vessie est un méridien yang de pied. Il part donc de la tête pour arriver au pied. Faisant partie de l’élément eau et couplé avec le méridien du rein, la vessie reçoit son énergie entre 15 h et 17 h.
Sa fonction est de contrôler le niveau des liquides dans le corps.

En cas de dysfonctionnement, les désordres seront en cas de vide l’incontinence, et en cas d’excès, la rétention. Plus généralement la déshydratation, les coliques néphrétiques, sensation de froid et de chaud, raideur du cou et des lombes, maux de tête, douleurs vertébrales avec nez bouché, larmes, douleurs aux cuisses, aux mollets jusques aux pieds.

Sur le plan psychologique, les problèmes d’adaptation.

Plus de détails

Résumé des pathologies liées aux problèmes de circulation des énergies pour chacun des méridiens

Nom Caractéristiques Symptômes associés
Méridien des poumons yin de la main (organes Zhang) oppression, toux, asthme, mal de gorge, rhume banal, frisson et douleur de l’épaule et du dos
Méridien du gros Intestin yang de la main (organes Fu) douleurs abdominales, diarrhée, constipation, mal de gorge, douleurs dentaires, écoulement nasal
Méridien de l’estomac yang du pied (organes Fu) gastralgie, œdème, vomissements, paralysie faciale, mal de gorge, douleur à la poitrine et aux genoux
Méridien de la rate (et Pancréas) yin du pied (organes Zhang) douleur de la langue, douleur gastrique, vomissements, jaunisse, faiblesse et sensation de corps dur
Méridien du cœur yin de la main (organes Zhang) sécheresse de la gorge, douleur au cœur, soif, jaunisse, chaleur des paumes
Méridien de l’intestin grêle yang de la main (organes Fu) douleur de l’abdomen inférieur, surdité, jaunisse, gonflement des joues, mal de gorge
Méridien de la vessie yang du pied (organes Fu) rétention d’urine, mal de tête, maladie des yeux, douleur au dos, à la nuque, aux lombaires et membres inférieurs
Méridien des reins yin du pied (organes Zhang) dyspnée, sécheresse de la langue, mal de gorge, lumbago, œdème, constipation, diarrhée, paralysie motrice et atrophie musculaire des membres inférieurs, chaleur de la plante du pied
Méridien du péricarde yin de la main (organes Zhang) angine de poitrine, plénitude thoracique, palpitation, irritabilité et agitation, spasme et contracture du coude et du bras
Méridien du triple réchauffeur yang de la main (organes Fu) œdème, dysurie, surdité, bourdonnements d’oreilles, mal de gorge, enflure de joue, douleur rétro-auriculaire et de l’épaule
Méridien de la vésicule biliaire yang du pied (organes Fu) goût amer, vertiges, céphalée, douleur sous maxillaire, douleur à l’angle interne de l’œil, surdité, bourdonnements
Méridien du foie yin du pied (organes Zhang) lumbago, plénitude thoracique, vomissement, rétention d’urine, hernie, douleur du bas-ventre

Horloge de la circulation de l’énergie dans le corps (horloge circadienne)

L’énergie circule d’un méridien à l’autre selon un cycle de 24h.

Chaque méridien possède un surcroit d’énergie, on dit qu’il est en plénitude, 2 heures chaque jour, en revanche, douze heures plus tôt, ils sont au plus bas de leur activité. Ainsi, une personne souffrant de problèmes pulmonaires, risque fort de se réveiller entre 3 h et 5 h du matin, période de plénitude énergétique du méridien poumon.

Horloge circadienne : Heure d’été = GMT+1h

.

L’énergie, circulant immuablement dans les méridiens comme une vague alimentant les méridiens tour à tour, risque de rencontrer des blocages sur son chemin. Ces blocages vont entraîner une surcharge d’énergie quelque part le long du trajet et un vide dans les parties qui suivent.

La médecine orientale cherchera à éliminer les blocages et, en même temps, les dysfonctionnements.

LIENS AVEC LE MODÈLE DES 5 ÉLÉMENTS

Les méridiens foie et vésicule biliaire se rattachent à l’élément bois, qui, en temps normal, est nourri par l’eau et contrôlé par l’élément métal, où l’on retrouve le poumon et le gros intestin.

Le métal, nourri à son tour par la terre, est contrôlé par le feu, où l’on retrouve d’une part, l’intestin grêle et le cœur, et d’autre part, le maître cœur et le triple réchauffeur.

Le rein et la vessie font partie de l’élément eau qui contrôle normalement l’élément feu.

L’eau quant à elle, est contrôlée par l’élément terre, où l’on retrouve la rate-pancréas et l’estomac.

Enfin, nourri par le feu, l’élément terre est contrôlé par l’élément bois.

L’interprétation de l’état de ces relations est importante, pour l’identification des racines et la compréhension de la dynamique des déséquilibres énergétiques observés.

Tableau des correspondances :

vert (bois), rouge (feu), jaune (terre), gris (métal), bleu foncé (eau)

Sources :

Cours de Rolland San Salvador de 2005 à 2007 au Centre Shiatsu § Dô In.

Croquis : Précis d’Acupuncture chinoise, Académie de médecine traditionnelle chinoise aux Éditions Dangles 2006, traduit de l’édition originale « An outine of Chinese Acupuncture », publiée en langue anglaise sur les presses des Éditions en langues étrangères de Pékin, en 1975.

Les sources:

https://fleurdelilasblog.wordpress.com/2016/05/12/les-meridiens/

http://taoetspiritualite.fr/author/thierry

 


La formation devait se donner à Louiseville,

elle se donnera à Trois-Rivières. Désolé du contretemps.

pendules_thumb.jpg

La formation est donnée par

Bernard Bélanger, Le Phare Éclaireur

Thérapeute, Spiralogue et formateur en santé globale depuis 1990

« Ce cours est une technique conçue par M. Gilbert Jausas »

C’est une formation complète, un outil que vous saurez apprécier d’avoir avec vous toute votre vie.

Vous l’avez sans doute remarqué, l’énergie fonctionne selon le principe de la spirale. Je vous donne des exemples : les renvois d’eau, les tornades, le vent, les chakras, le pendule, etc. Donc, d’une façon naturelle nous baignons dans l’énergie formée en spirale. La technique découle de l’utilisation de la fonction de la spirale dans différents domaines de la vie.

À l’aide d’un pendule qui permet de visualiser l’énergie spiralienne, vous développez votre 6e sens. De plus, cette méthodologie permet d’aller chercher des réponses à des questions d’ordre psychique, physiologique, physique, physicochimique, énergétique, émotionnel, spirituel et autres.

Prenons l’aspect énergétique ou spirituel d’une personne. De par cette technique, vous pouvez nettoyer les chakras, les différents corps et par la suite les énergiser. Ceci permet à la personne de se dégager de mauvaises énergies statiques ou autres, de relaxer et de mieux fonctionner.

En plus, vous pouvez vous-même produire ce soin sur vous autant que sur les autres, merveilleux n’est-ce pas? Cette façon de faire s’adresse aussi aux autres formes de vie telles les plantes, les animaux, pierres et cristaux; en fin de compte à tout ce qui vit et vibre.

Niveau 1 (coût 60 $) : De 19h à 21h

jeudi 18  août 2016 – Initiation au pendule, Technique de protection et de respiration, tableaux & graphiques

Niveau 2 (coût 60 $) : De 19h à 21h

Purifier, énergiser & réharmoniser les 7 corps et chakras pour vous et pour votre clientèle.Comment vérifier leur état énergétique et vibratoire.

Niveau 3 (coût 60 $) :De 19h à 21h

Intra-psychie ou clairvoyance, soins à distance (protégés). De quelle façon poser vos questions, quel vocabulaire utiliser, Ce que vous avez le droit de faire et ce qui est interdit (lois Universelles).

Concernant les autres dates, je propose une rencontre aux 2 semaines pour que vous ayez le temps de pratiquer. Nous déciderons ensemble à la première rencontre.

*-*-*-*-*-*-*

Penduleor.jpg

Si vous n’avez pas de pendule, vous pouvez toujours vous en acheter un à la boutique avec un 10 % d’escompte, prix spécial pour le cours. Ça vous intéresse ? Venez me rencontrer à la Boutique Ésotérique

« Le Papillon bleu » situé au 111, rue St-Antoine à Louiseville, il me fera plaisir de vous accueillir!

 

 

INSCRIPTIONS OBLIGATOIRES : Informations :

Bernard au 819.694.4686 ou lephareeclaireur@hotmail.com.

Visitez-le : https://lephareeclaireur.wordpress.com


Aux ministres de l’éducation et de la justice, allez voir cette tribu et alors il pourra y avoir une véritable éducation, une réelle justice basée sur l’amour et non sur la peur et l’égo. Qu’il en soit ainsi et ceci est! Que cette leçon de vie puisse faire le tour de cette planète telle une vague quantique.

Fleur de Lilas

J’ai écouté nombre de vidéos d’Isabelle Padovani

Et ne peux que les recommander ; une telle justesse, bouffées d’amour, de rires

À vous de voir…

https://www.youtube.com/user/kergwenael11

La chanson de l’être

Un texte écrit par Isabelle Padovani,

Formatrice certifiée du CNVC

Une amie (merci Sonia !) nous a partagé lors d’un stage, ce texte, qui m’a beaucoup touchée :

« Dans cette tribu africaine, la date de naissance d’un enfant ne dépend ni de son jour de naissance ni de sa date de conception, mais du jour où l’enfant se manifeste en pensée dans l’esprit de sa mère.

Dès l’instant où la femme décide d’avoir un enfant, elle s’isole en allant s’asseoir sous un arbre et elle écoute, patiemment, jusqu’à ce qu’elle puisse entendre la chanson de l’enfant qui souhaite s’incarner en elle. Après avoir écouté sa chanson, elle revient vers l’homme qui sera le père de l’enfant, pour la lui…

View original post 923 mots de plus


Depuis 25 ans, je me spécialise dans la  déprogrammation à la source des émotions, les mémoires cellulaires, par ce soin TMÉ (Transmutation de Mémoires Émotionnelles).

https://lephareeclaireur.wordpress.com/category/au-dela-des-soins/transmutation-des-memoires-emotionnelles/

Le blog de Fanny Freya

11627_788551817886737_7548403710162176370_n

View original post


Très bon point de vue sur l’Égo.

Fleur de Lilas

Question :

Jusqu’où peut-on arriver, sur le plan de l’évolution spirituelle, dans une incarnation, malgré les limites imposées par la génétique et par le plan ?

Il y a une limite, et il n’y en a pas. Pourquoi toujours ce oui et non ?
Cela dépend à quelle race vous appartenez, à quelle espèce vibratoire vous appartenez, si vous vous situez à un stade d’individualité ou au stade de la masse.

Si vous êtes encore situés, (et ceci n’est pas péjoratif, et n’est pas une critique, c’est un état de fait), d’une certaine manière et d’un certain degré, dans la masse, alors vous allez être conditionnés, c’est vrai. Vous allez dépendre pour votre évolution de l’acquis culturel de la nation, de la façon dont la nation voit la chose.

View original post 2 264 mots de plus

%d blogueurs aiment cette page :